ファッション
ELLE France

ELLE France

No. 3885

Depuis plus de soixante ans, chaque semaine, dans ELLE, les femmes s’informent sur l’actualité, les tendances, la mode, la beauté. ELLE est un magazine hebdomadaire qui a le souci de soi et des autres. C’est un magazine féminin où toutes les générations de femmes se retrouvent.

:
France
言語:
French
出版社:
Hachette Filipacchi Associes
もっと読む
特別販売: Économisez 40% sur votre abonnement!
定期購読
¥4,689¥2,813
52 号

この号

2
plaisirs premiers

C’est comme si tout avait le goût des premières fois. Première terrasse, on en avait tellement rêvé de ce moment, à boire un verre, à faire semblant, à observer les gens, à échanger des regards, à rire avec des inconnus, à parler d’autre chose, à se sentir partir. C’est étrange comme la distance crée du lien. Premiers pas dans un parc, un jardin, les immenses grilles enfin ouvertes, la sensation de pénétrer un lieu magique, de tout redécouvrir, les couleurs, les odeurs… la dernière fois qu’on était venu, c’était encore l’hiver, les arbres tristes, la nuit proche. Premier resto entre filles, cette folie ! Les hurlements d’ado, l’excitation, le petit recul au moment de se sauter dans les bras, l’envie de parler telle que personne ne s’entend, ne s’écoute, juste le joyeux brouhaha,…

1
tout ce qui nous rend heureux cette semaine

1 ECCE HOMO Les studios Pixar viennent de sortir un premier court-métrage d’animation dont le héros, Greg, tente de faire son coming-out. « Out » est militant, engagé, et saupoudré de la magie de Disney. 2 EAU LES CŒURS ! POUR REMERCIER LES SOIGNANTS, LES PARFUMEURS DE SYMRISE ONT CRÉÉ UNE EAU DE COLOGNE MIXTE AU DOUX NOM DE « HERO ». ELLE SERA OFFERTE DANS LES HÔPITAUX DE FRANCE MAIS AUSSI AUX ÉTATS-UNIS, EN CHINE, À SINGAPOUR, AU BRÉSIL ET À DUBAI. 3 CHERRY CHÉRIE Comme toutes les premières fois, et même si c’est chaque année, c’est toujours un petit moment de bonheur. Voilà revenu le temps des cerises, il y en a plein les arbres, et plein les marchés. On en profite, et on savoure sans modération. 4 IL ÉTAIT UNE FOIS EMILY BRONTË L’AUTEURE…

3
christine kelly

Votre état d’esprit du jour ? Pourquoi ai-je encore fait griller mes aubergines ? Je cherchais des idées de sujets pour l’émission et je les ai oubliées… Á qui avez-vous pensé ce matin ? À Marc Menant, un de mes coéquipiers sur CNews. Comment a-t-il pu avancer dans la vie en restant un rebelle ? J’ai trouvé plus fort que moi. Le défaut que vous préférez chez l’autre ? La tolérance, même quand on est opposé à l’autre. Aujourd’hui, cela passe pour un vilain défaut, tandis que l’intolérance est le Graal de l’existence pour certains… Et chez vous ? Le manque de confiance en moi. Mais c’est ce qui me fait progresser. Un menu idéal pour ce soir ? Aubergines miso (grillées… hihihi), tomates cerises et gomasio, brocolis vapeur, patates douces en purée et…

4
une colère noire

Un drôle de crissement, suivi d’une puissante détonation et de hululements d’alarmes de voitures a fait sortir les habitants de chez eux, dimanche 1er juin, malgré le couvre-feu instauré à Los Angeles pour la deuxième nuit consécutive, afin de prévenir les émeutes. Tous les voisins de cette rue habituellement calme, dans un quartier majoritairement latino, se sont retrouvés sur leur perron, se demandant ce qui avait causé un tel bruit. Deux jours que la ville crie, que résonnent en permanence les sirènes de police, les rondes d’hélico et autres feux d’artifice, dont quelques petits malins semblent avoir constitué des stocks infinis pour que jamais ne cesse leur crépitement. Mais cette fois c’est différent, tout le monde l’a senti. Dans le ciel, un panache de fumée blanche se faufile entre les…

1
le fléau du jetable

Le plongeur Laurent Lombard a montré, fin mai, une autre facette de la pandémie. En filmant les masques et gants en plastique jetés dans la mer au large d’Antibes, il a suscité l’indignation. Sa vidéo est devenue virale, mais les activistes zéro déchet ne sont pas surpris. Outre les masques et les gants, présentés comme le kit du citoyen protégé, les barquettes à emporter ont remplacé les plats dégustés en terrasse, pendant que les légumes sous blister devenaient les stars des étals. Marie Gioan, instagrameuse (1) adepte du zéro déchet, a elle aussi fait des compromis. « Chez le boucher et le fromager, impossible de leur tendre mon récipient comme je le fais d’habitude. J’ai acheté une boîte de gants. Psychologiquement, c’était affreux. J’en ai même fait des cauchemars !…

1
stop bullshit ?

La docilité, jusqu’où ? Déjà nous avions accepté de ne pas aller enterrer nos morts, de ne pas serrer dans nos bras ceux que nous aimons. Accepté de recevoir, comme des vilains garnements, des leçons sur les « bonnes manières » 2020 : comment se dire bonjour, comment mettre un masque, comment se laver les mains. Accepterons-nous l’étape de plus ? Le 27 mai, le Parlement a voté en faveur de l’application dite StopCovid, un outil de traçage numérique et de contrôle social digne de la série « Black Mirror ». Certains épidémiologistesdoutentpubliquementdel’hypothèse d’une deuxième vague, et le seuil d’immunitésemblebienplusvasteque prévu ? Las ! Il nous faudrait désormais accepter d’être pucés, traqués, pistés… Comme des animaux dans un enclos ? L’appli capte toute rencontre « à moins d’un mètre et…