探検マイライブラリ
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / ニュース・政治
L'ExpressL'Express

L'Express HS No. 2

Chaque semaine, vous retrouvez les grands thèmes de l’ACTUALITE politique, économique, sociale et culturelle DECRYPTES en toute indépendance par de grands EDITORIALISTES reconnus dans leur domaine d'expertise. Des grands dossiers, des enquêtes exclusives et des reportages inédits redonnent du SENS à l'actualité et vous permettent de mieux COMPRENDRE le monde actuel.

:
France
言語:
French
出版社:
Groupe Express Roularta
もっと読むkeyboard_arrow_down
特別販売: Économisez 40% sur votre abonnement!
定期購読
¥4,615¥2,769
26 号

この号

access_time2
tirez la bonne carte

« La carte n’est pas le territoire. » La maxime du comte polonais Alfred Korzybski, ancien officier de l’armée russe devenu philosophe, avait inspiré Michel Houellebecq pour son ouvrage La carte et le territoire, lauréat du Goncourt en 2010. Elle devrait aussi être méditée par tous ceux qui aspirent à changer de décor. Quand on veut quitter Paris, ou changer de région, on commence souvent par prendre une carte et tirer un trait vers sa destination idéale : sud ou ouest, mer ou campagne, grandes ou plus petites villes les mieux desservies. Avec la multiplication des lignes à grande vitesse, les distances se sont rétrécies : Bordeaux vient de rejoindre Lyon, Nantes et Strasbourg dans le club des villes à deux heures de Paris, tandis que Rennes est désormais à…

access_time9
« les métropoles ont dynamisé la province »

Ces dernières années, la France s’est dotée de métropoles. Est-ce une bonne nouvelle pour ceux qui envisagent de changer de région ? Bien sûr. L’idée qu’il y ait en France plusieurs grandes villes connectées au monde, dotées d’une vie culturelle foisonnante, d’un marché de l’emploi dynamique et d’une offre universitaire diversifiée est rassurant. Cela veut dire que l’on n’est plus obligé de rester à Paris pour s’épanouir professionnellement ! C’est une rupture considérable par rapport à ce qu’étaient les régions françaises auparavant. Désormais, les Français ont le choix, car les métropoles ont dynamisé la province. De quand date cette rupture ? De la décentralisation des années 1980. Il est aujourd’hui de bon ton de hurler contre les élus locaux, qui multiplieraient les dépenses inutiles et ne penseraient qu’à gonfler leurs rémunérations. Cette vision…

access_time9
la revanche des régions

« NOUS AVONS PLUS D’ESPACE. L’ÉTÉ, NOUS VIVONS DEHORS. LES DÉPLACEMENTS SONT FACILES » Caroline Abelman « Cela fait bien dix ans que l’envie de quitter Paris nous trottait dans la tête, avoue Caroline Abelman, 39 ans, maman de deux fils de 6 et 9 ans. J’en avais ras-le-bol de la vie chère, de la pression et du RER entre l’appartement de Châtillon, au sud de la capitale, et le bureau à Saint-Denis, au nord. Ecole des enfants, boulot… On voulait tout changer. » Problème, Jérôme Petit, son compagnon, âgé de 42 ans, cadre dans une entreprise informatique, et elle, juriste dans le secteur de la santé, ne savent pas vraiment où aller. « Nous avons regardé la carte de France en écartant Lyon et Marseille qu’on trouvait trop pollués, poursuit…

access_time1
comment choisir la destination qui vous convient ?

Coût de l’immobilier, emploi, qualité des infrastructures, de l’éducation, etc. Peu de zones géographiques cumulent tous les avantages. Il existe des singularités au sein même d’une région et des critères dont on n’a pas toujours conscience… Il faut donc croiser le maximum de paramètres pour envisager toutes les destinations possibles. Et ne pas passer à côté d’une piste qui pourrait vous convenir. La grille élaborée par L’Express vous incite à sortir des sentiers battus. MODE D’EMPLOI Dans l’idéal, si vous deviez choisir une destination uniquement en fonction de vos désirs, quelle serait-elle ? A partir de la grille ci-contre, cochez trois options maximum par ligne. Une fois vos choix opérés, listez les territoires qui correspondent le mieux aux critères retenus. Puis, notez ce qui ressort de votre recherche. Par exemple, Petite ville + littoral…

access_time4
100 villes où ilfaitbon

vivre, travailler et entreprendre LES STARS DU PALMARÈS Vingt-trois villes terminent sur le podium des classements « Je travaille », « J’entreprends », « Je vis » dans les quatre régions analysées. En Ile-de-France, mais également dans certaines grandes zones urbaines de l’Hexagone, les candidats au départ sont nombreux, de tout profil, et prêts à se poser n’importe où. « En sachant que le retour au pays de son enfance est l’exception : les ménages qui partent cherchent avant tout à trouver un nouvel emploi et un logement bon marché », souligne Antoine Colson, organisateur de Parcours France, un salon sur-mesure destiné à les aider à passer à l’acte (1) . Depuis 2011, le palmarès de L’Express livre une analyse chiffrée et objective des avantages et des inconvénients des destinations possibles. Cette année, 100 agglomérations ont…

access_time4
mèthodologie

Cette enquête de L’Express porte sur les 100 agglomérations de province les plus peuplées. Pour les comparer, nous avons privilégié la définition des aires urbaines de l’Insee (la ville-centre, plus toutes les communes qui en dépendent, même si elles en sont éloignées), qui mesure le mieux l’étendue d’un bassin de vie. Les 35 indicateurs de l’enquête ont tous été recueillis auprès d’une source officielle, très souvent l’Insee, le CGET (ex-Datar) et son Observatoire des territoires, les ministères de l’Intérieur, de la Santé et de l’Education nationale. Pour chacun des trois thèmes (vivre, travailler, entreprendre), un rang a été attribué aux villes en fonction de leurs résultats. Comme au baccalauréat, tous les indicateurs ont été affectés d’un coefficient de pondération, en fonction de leur importance, pour aboutir aux trois classements thématiques. Les…

help