Le Point 24 juin 2021

L'hebdomadaire français d'information de référence.Avec rigueur, conviction et ouverture, Le Point analyse et prolonge en toute indépendance l'actualité politique, économique, sociale et culturelle en France et dans le monde.

:
France
言語:
French
出版社:
SEBDO
刊行頻度:
Weekly
¥507
¥7,620
26 号

この号

4
la droite existe, macron va la rencontrer!

Et le gagnant est… Christian Jacob, président des Républicains (LR), Hannibal des urnes, tête de lard et bête noire des médias, souvent traité plus bas que terre par ses propres amis. Qui l’eût cru? Avant le petit séisme de dimanche dernier, les connaisseurs de la chose politique s’attendaient à un second tour Macron-Le Pen en 2022. C’était écrit, c’était plié. Or, brusque changement de programme, voilà que la droite est de retour. Et si l’on se retrouvait, pour le second tour de la présidentielle, avec un duel Macron-Pécresse ou un match Bertrand-Le Pen, à moins que Wauquiez ne revienne dans le jeu? Après que le premier tour des régionales a rebattu les cartes, tout est devenu possible. Gros-Jean comme devant, Macron vient de perdre la couronne de grand favori que portèrent avant lui,…

4
la gauche démocrato-sceptique (et celle qui sauve l’honneur)

Sacrés Français! Il y a deux ans, les grandes villes et les ronds-points de France étaient en proie à une colère jaune où l’on réclamait, entre autres, l’institution du « RIC », ou référendum d’initiative citoyenne. Et dimanche dernier, alors qu’il s’agissait de voter pour des sujets qui les préoccupaient – les transports sont une compétence régionale –, plus personne ou presque. Le taux d’abstention au premier tour, près de 67 %, accable, et à raison. Les explications sont multiples – du désabusement à la paresse – et les griefs nombreux, chacun accusant souvent ceux qui ne pensent pas comme lui d’avoir découragé les électeurs… Au passage, on n’est pas forcé de se limiter à une interprétation consumériste – l’offre n’est pas assez séduisante – et l’on a le droit de…

3
éric zemmour, président français

Avant toute chose, je tiens à dire que ce discours, mon premier discours en tant que président de la République française, ne s’adresse pas aux Français qui ne croient pas en la France, surtout ceux qui ne sont pas français. J’ai été élu par le peuple français pour servir les intérêts des Français car la France, au contraire de ce qu’ont affirmé pendant la campagne une certaine presse et divers énarques diplômés par favoritisme, est avant tout la France, et les Français sont avant tout des Français. Du reste, je m’appliquerai, dans les prochaines semaines, à modifier mon nom de famille: il ne faudra plus dire, me concernant, Éric Zemmour, mais Éric Zemmour-Français. Je songe même à transformer mon prénom en François, ce qui devrait donner François Zemmour-Français. Qu’est-ce que la…

f0011-01
4
l’euro, ou la nostalgie de l’europe d’antan

Dans l’univers du football, l’Europe est une superpuissance. Une hyperpuissance, même. Elle rassemble certaines des plus brillantes équipes du monde. Elle électrise les foules. Son organisation supranationale, l’UEFA, parle anglais, est présidée par un Slovène et est hébergée par la Suisse. Cette Europe-là est méritocratique: le talent propre de chaque joueur compte bien plus que son origine sociale ou son bagage culturel. Le football incarne les valeurs du libéralisme européen et ses aspirations universelles et égalitaires. L’équipe doit sa force aux joueurs qui la composent et, en même temps, l’individu, même exceptionnel, ne peut rien sans la cohésion du groupe. L’Union européenne aurait beaucoup à apprendre du fonctionnement de l’Euro. Par exemple, que le Vieux Continent, avant d’être un grand marché, est un espace culturel et politique où s’exercent les…

f0012-01
4
le brexit, une histoire sans fin

Après les conflits autour des livraisons de vaccins AstraZeneca, après les affrontements autour de la pêche, après la multiplication des arrestations de citoyens européens aux frontières britanniques, le Brexit s’est invité au G7 de Cornouailles. Le signal qui devait être donné de la remise en route du multilatéralisme a été télescopé par la « guerre de la saucisse » en Irlande du Nord, complaisamment orchestrée par Boris Johnson. Cette irruption impromptue du Brexit a provoqué la réprobation de Joe Biden, qui s’est directement engagé pour la sauvegarde de l’accord de paix du Vendredi saint et a marqué ses distances avec Johnson en invitant Angela Merkel à la Maison-Blanche. L’Irlande du Nord rappelle que les tensions politiques internes au Royaume-Uni résultant du Brexit sont plus lourdes que les difficultés économiques et commerciales…

3
la démagogie en marche pour 2022

Déconfinés, les Français font chauffer les cartes bleues: selon Bercy, le montant des transactions était en hausse de 13 %, la première semaine de juin, par rapport à la même période pré-Covid de 2019, avec des pointes de 40 % pour l’habillement et de 45 % pour l’électronique et l’informatique. L’heure n’est pas à la décroissance, elle est au contraire à la révision à la hausse des prévisions de croissance. La Banque de France vient de relever la sienne d’un quart de point pour 2021, à 5,75 %, le plus haut niveau depuis 1973, et elle parie sur un robuste 4 % en 2022. Sauf nouvelle catastrophe sanitaire, la campagne pour l’élection présidentielle devrait donc se tenir, à l’inverse des précédents scrutins, dans un contexte de forte croissance. Sans faire de…

f0014-01