Le Point 2 septembre 2021

L'hebdomadaire français d'information de référence.Avec rigueur, conviction et ouverture, Le Point analyse et prolonge en toute indépendance l'actualité politique, économique, sociale et culturelle en France et dans le monde.

:
France
言語:
French
出版社:
SEBDO
刊行頻度:
Weekly
¥507
¥7,620
26 号

この号

4
la droite peut-elle encore perdre en 2022?

La droite s’est fait « voler » la présidentielle de 2017. Du moins est-ce souvent son sentiment. Le même scénario-catastrophe se reproduira-t-il cinq ans plus tard? Ses idées étant majoritaires dans le pays, la droite, si elle avait l’esprit de famille, devrait logiquement l’emporter à la présidentielle après avoir gagné à bas bruit les municipales puis les régionales. Seulement voilà: aujourd’hui comme hier, ses chefs sont souvent démangés par leurs ambitions personnelles comme par des piqûres de puce. Laissant passer son tour, Laurent Wauquiez a, comme Bruno Retailleau, préféré s’immoler sur l’autel de l’unité plutôt que rajouter à la confusion. Bonne soldate, Valérie Pécresse, qui n’a apparemment pas grand-chose à craindre de concurrents comme Éric Ciotti et Michel Barnier, a, pour l’heure, les meilleures chances de gagner la primaire de la droite.…

4
thierry breton a-t-il trouvé le vaccin contre la mollesse?

Que n’a-t-on dit, y compris dans ces colonnes, il y a six mois… La vieille Europe faisait peine à voir, pataugeant dans ses commandes de vaccins. Rien n’allait: ni l’anticipation, ni la vitesse de leur évaluation par l’autorité compétente, ni l’âpreté dans la chasse aux doses. Ni, surtout – ce fut le commencement de tout –, la confiance dans la science et le progrès. Emmanuel Macron l’avait d’ailleurs admis à la télévision grecque: « On a sans doute moins rêvé aux étoiles que certains autres… » Tout cela était vrai, mais il faut reconnaître que l’Europe s’est bien rattrapée. Son taux de vaccination a dépassé cet été celui des États-Unis, et sa production lui permet non seulement de pourvoir à ses besoins mais aussi d’exporter dans le monde entier. Regain…

2
pensées vacantes

La mort: conclusion logique de l’irréalité. Les seuls jeunes que je fréquente: mes deux fils. Après le départ de son épouse, il cessa de voir les gens qui lui demandaient comment il allait. Céline, Wagner, Kennedy: des Gémeaux crapuleux, comme toi. On passe notre temps à s’asseoir et à se relever: on devrait tout faire debout, comme les ouvriers du bâtiment. Pas rêveuse bourgeoise parisienne. Toutes les rousses ont l’air teintes en roux. Jean-Pierre Bacri n’a pas supporté la perte de ses cheveux. La mort (suite): tomber d’un paquebot en pleine mer, au milieu de la nuit. Résoudre le problème d’échecs n° 15 (mat en trois coups) de Vladimir Nabokov dans Poèmes et problèmes (Gallimard, 1999). Quand on a supprimé les baby-foot et les flippers dans les cafés, j’ai pensé: c’est la fin. Demain matin, il va encore falloir avoir du…

f0011-01
4
« tout va très bien, madame la marquise… »

Les temps sont durs pour les prévisionnistes, qu’ils cherchent à anticiper le nombre de nouveaux cas de Covid-19 ou celui des inscriptions à Pôle emploi. Les économistes étaient pour une fois d’accord pour annoncer qu’une catastrophe sociale était inéluctable cette année, pour prédire une cascade de faillites d’entreprises et une vague de licenciements aux allures de tsunami. Rien de tout ça ne s’est pour l’instant produit. Alors que les experts les plus réputés et les plus écoutés prévoyaient près de 1 million d’emplois détruits fin 2021 et un taux de chômage proche des 11 %, celui-ci s’est établi à 8 % au deuxième trimestre, identique à celui observé fin 2019, avant le début de la crise sanitaire. Et ce alors même que le niveau d’activité économique reste inférieur de plus de…

f0012-01
4
l’impossible dialogue avec les talibans

Le président américain Barack Obama déclencha une levée de boucliers en 2009 lorsqu’il suggéra, dans une interview accordée au New York Times, de négocier avec certains talibans « qui pourraient être désireux de travailler avec nous ». S’il a inventé le concept fumeux du « taliban modéré », c’est qu’il voyait venir l’échec américain en Afghanistan. Son instinct politique lui conseillait de prendre langue avec eux pour conclure un règlement politique. Ironie de l’Histoire, ce fut son successeur, Donald Trump, qui y parvint une décennie plus tard. Depuis le retour des talibans au pouvoir, la France et les autres pays européens ont plus que jamais des intérêts à défendre en Afghanistan. En tête des préoccupations figure la prévention d’une guerre civile, qui ne manquerait pas de créer un déferlement de réfugiés…

3
les valeurs reprennent de la valeur

Les pandémies remettent en question les modèles économiques, la hiérarchie des puissances, la confiance dans les institutions et l’ordre du monde. Elles modifient en profondeur les mentalités des peuples. En cela elles sont toujours des crises morales, dont l’issue ne peut être technique mais se joue en termes de valeurs. L’épidémie de Covid-19 a fait basculer les représentations et les préoccupations des citoyens. La priorité donnée à la santé et à la sécurité a réhabilité le rôle de l’État et justifié la suppression de toute limite aux dépenses et à la dette publiques. Les mesures de lutte contre l’épidémie – des confinements aux passeports sanitaires en passant par les couvre-feux – ont replacé les libertés publiques au coeur du débat politique. Elles ont accéléré la partition du monde entre les États…

f0014-01