Le Point 11 novembre 2021

L'hebdomadaire français d'information de référence.Avec rigueur, conviction et ouverture, Le Point analyse et prolonge en toute indépendance l'actualité politique, économique, sociale et culturelle en France et dans le monde.

:
France
言語:
French
出版社:
SEBDO
刊行頻度:
Weekly
¥510
¥7,671
26 号

この号

4
la droite doit se méfier de… sa droite et la gauche… de sa gauche

La droite couve souvent en son sein une ennemie mortelle: sa droite. La gauche, elle, a une grande ennemie: sa gauche. La preuve vient encore d’en être faite aux États-Unis. Moins d’un an après son élection, Joe Biden est dans une situation très délicate. Pour la gauche du Parti démocrate, Biden est l’ennemi public numéro un, comme François Hollande l’était, pendant sa présidence, pour les frondeurs, ramassis de sycophantes marxistes et de grimpions à la Rubempré qui ont tous été battus (sauf un, devenu ministre) aux législatives de 2017, les autres s’étant pour beaucoup recyclés chez Macron, gauchiste bien connu. Les ailes gauche (ou droite) ont souvent tendance à clouer les grands partis au sol. Il y a un an, Biden avait réussi à s’affranchir des démocrates d’extrême gauche durant sa campagne…

4
que vaut la droite française?

La meilleure méthode pour jauger les candidats à l’investiture des Républicains pour l’élection présidentielle est peut-être de se mettre à la place d’un socialiste allemand! Olaf Scholz, successeur désigné d’Angela Merkel, est certes un socialiste particulier, vu d’ici: il est depuis trois ans ministre des Finances de « Mutti », partage globalement sa conception de la rigueur budgétaire et a activement soutenu les réformes radicales de Gerhard Schröder en 2003… Première leçon, au passage, pour la droite et le centre: ils n’ont pas de monopole en matière de courage réformateur. Gerhard Schröder comme le Premier ministre suédois Göran Persson, qui transforma son pays dans les années 1990, étaient des sociaux-démocrates. Le regard de Scholz n’est pas important seulement pour son expertise, mais aussi parce qu’il dirigera le gouvernement allemand. L’équation est connue:…

f0008-02
3
le ticket nostalgie

Longtemps, je n’ai pas voulu accorder foi à cette rumeur jusqu’à ce qu’elle devienne une certitude: dans quelques mois, on ne pourra plus acheter un ticket de métro à Paris. On aura une carte. Une de plus. La vie de l’homme du XXIe siècle: un château de cartes. Je sais pourquoi notre société ne tourne plus rond: les gens intelligents se sont occupés à jouir de la vie, laissant le pouvoir aux imbéciles qui n’ont fait que des bêtises. On a une carte pour entrer dans son parking, une autre pour prendre de l’argent au distributeur, une troisième pour acheter des médicaments, une quatrième pour la Fnac, une cinquième pour le supermarché, une sixième pour le spa, etc. Voyage sans cartes, avait écrit Graham Greene en 1936 à propos de…

f0011-01
3
face à pékin, restons réalistes

Toute la zone de l’Indo-Pacifique, de New Delhi à Los Angeles, est le théâtre d’une gigantesque partie d’échecs à l’initiative des États-Unis. Face à l’émergence en apparence irrésistible de la Chine, Washington joue sur les inquiétudes que celle-ci suscite chez ses voisins pour essayer de nouer avec eux des relations de coopération qui peuvent aller, comme avec l’Australie, jusqu’à une alliance militaire de fait. L’objectif évident des États-Unis est de constituer dans l’environnement de la Chine une série de coalitions sous leur direction afin d’endiguer son influence. La France doit s’interroger sur son rôle en Asie; il serait absurde d’espérer que ce qui s’y passe n’aura aucune conséquence en Europe. Sans débat au Parlement ni, plus largement, dans le pays, la France a envoyé en Asie, bien avant les Britanniques, un…

f0012-01
5
les enjeux de la présidence française de l’union

Un an après la réussite exceptionnelle de la présidence allemande – ponctuée par les accords sur la mutualisation des vaccins contre le Covid, le plan de relance de 750 milliards d’euros, le budget de l’Union pour les années 2021 à 2027 et le Brexit –, la France s’apprête à prendre la tête du Conseil européen au cours du premier semestre 2022. Et ce dans un moment à la fois singulier et critique. Après avoir été tétanisée par la première vague de l’épidémie de Covid, l’Union a joué un rôle clé pour réassurer les États et les banques, organiser l’achat des vaccins, soutenir la relance à travers le plan NextGenerationEU. Mais, dans le même temps, les clivages se sont creusés autour des principes de gestion de l’euro, du respect des valeurs démocratiques,…

f0013-01
3
macron, président des pauvres

Il n’est au fond guère étonnant que le bilan économique du quinquennat d’un président revendiquant une « pensée complexe » se prête à des lectures diamétralement opposées. Depuis le début de son mandat, Emmanuel Macron est accusé par ses adversaires d’être le président des riches pour avoir supprimé l’ISF, instauré la flat tax sur les revenus financiers, mesures à leurs yeux iniques et inspirées par la funeste théorie du ruissellement. Ses partisans voient au contraire en lui un président des pauvres ayant mené, de la crise des Gilets jaunes jusqu’à celle du Covid, une politique extraordinairement active, généreuse et efficace de soutien au pouvoir d’achat des Français les plus modestes. Ils en veulent pour preuve les derniers indicateurs publiés par l’Insee qui contredisent l’estimation des associations caritatives, largement reprise dans les…

f0014-01