女性ライフスタイル
Pleine Vie

Pleine Vie No. 402

Chaque mois, près de 200 pages utiles et pratiques dans tous les domaines. - Des informations précieuses sur vos droits, vos intérêts et votre retraite - Un panorama complet sur votre santé - Des conseils pour vos projets - Des idées de voyages et de loisirs

:
France
言語:
French
出版社:
Reworld Media Magazines
もっと読む

この号

1
la ou le noël?

A un moment où la question du genre est aussi épineuse, on ne peut balayer cette interrogation d’un revers de main. Pour moi, “la” Noël, c’est un peu comme la chocolatine, une habitude linguistique régionale. À part mon cousin qui habite Marseille et qui, tous les ans, me demande ce que je fais à “la” Noël, tout en m’en souhaitant “un” joyeux le jour dit, une fois encore le masculin l’emporte. D’avis averti, “la” Noël serait en fait une ellipse qui renvoie “la fête de” aux calendes grecques. Mais pour Paris, par exemple ? Comment fait-on ? On dit bien “Paris est belle ce soir”, mais certainement pas “ le projet de la grande Paris me fatigue”… Alors, masculin ou féminin ? D’autant que l’un comme l’autre sont des épicènes et…

2
la question

J’aimerais pouvoir emmener tous mes enfants et petits-enfants en Andalousie. C’est le berceau de la famille de mon mari et il a encore des oncles et tantes là-bas. En plus, les Noëls en Espagne sont plus beaux qu’ailleurs. @ Géraldine T. Des cadeaux pour notre planète et ses habitants. Joëlle C. Un vélo d’appartement pour les jours pluvieux et entretenir ma forme. Chantal C. Un déjeuner avec Daniel Auteuil en vrai, il est tellement beau. C’est mon acteur préféré avec Vincent Lindon. Je l’ai déjà vu à Cannes et il s’arrête pour parler à tout le monde. Il est vraiment gentil. Simone L. Un réveillon pour tous ces gens qui n’ont rien, même plus de pays et qui dorment dans la rue. Yves N. Un séjour dans un camping en mobile home. Martine B. Je voudrais un chien pour avoir de la…

1
nouvelles envies

PAS SI GOURDE QUE ÇA! On l’a bien compris et depuis longtemps – allez, trente ans au moins, pour nous –, boire en faisant du sport, en marchant, en se promenant est très important ! Résultat, on vit avec une petite bouteille d’eau à portée de main toute la journée. On peut déjà se poser la question de la nécessité de boire de l’eau minérale mais, surtout, que fait-on de tout ce plastique ? 9,3 milliards de litres d’eau en bouteille sont bus chaque année en France, une bouteille en plastique met 1 000 ans à se dégrader, seulement 49 % des bouteilles en plastique sont recyclées, le reste est enterré sous terre ou dans les océans… Alors on se met à la gourde ? Trois fois oui, d’autant qu’elles sont…

1
douce nuit

Sylvestre En cire naturelle, cette bougie diffuse un parfum enchanteur d’aiguilles et résine de sapin, rehaussé d’ambre et de miel. Ornée de dessins dorés, très Art déco, elle existe en petit modèle ou généreusement en trois mèches. “Mille et un sapins”, Esteban, petit modèle (170 g) 24 €, grand modèle (500 g) 40 €. Sucrée Esthétique, cette édition en verre imprimé de jolis végétaux d’hiver dispense de douces notes de biscuit de Noël. On en mangerait ! Elle est vendue dans une boîte cartonnée assortie. Modèle “Merry Christmas”, coll. Laponie, Maisons du monde, 15 €. Délicate Cette bougie 100 % française coulée à la main en Provence vous transporte dans un univers floral très doux, à l’image du délicat perce-neige. On craque pour le grand modèle chapeauté d’un couvercle en biscuit. “Perce-neige”, Collines de France,…

6
ils donnent de leur temps aux plus démunis

Individualiste, notre société ? Pas tant que cela si on en croit les chiffres de France Bénévolat*. Deux Français sur cinq donnent gratuitement de leur temps pour aider les autres ou faire avancer une cause qui leur est chère. Pour un quart des Français, cet engagement prend la forme d’une adhésion à une association, proportion qui monte à 31 % pour les plus de 65 ans. “Un des principaux freins au bénévolat, c’est le manque de temps, précise l’ancienne vice-présidente de France Bénévolat, Élisabeth Pascaud. Les retraités sont ainsi très présents et très visibles dans les associations.” Pour autant, Xavier, ancien agriculteur breton âgé de 69 ans, n’a pas attendu la retraite pour s’engager. “J’ai toujours été sensible à ce qui se passe autour de moi, aux difficultés d’autrui. J’ai…

2
“nos frigos servent aussi à créer du lien”

Dounia RESTAURATRICE, 27 ANS, PARIS (75) J’ai découvert le concept de frigo partagé à Londres, en 2012. De retour en France, j’ai monté un restaurant avec ma maman et installé le premier frigo. Cela n’existait pas en France. Aujourd’hui, il y a des demandes partout, en ville, en campagne. Pour candidater, le seul critère est d’avoir un commerce avec pignon sur rue et de se sentir solidaire. Nos frigos créent du lien. Par exemple, une cinquantaine de personnes viennent se servir tous les jours dans le nôtre et je les connais tous. C’est une aventure exaltante même si c’est triste d’avoir à faire cela en 2019! Xavier AGRICULTEUR À LA RETRAITE, 69 ANS, MEILLAC (35) Il y a quelques années, en Bretagne, alors qu’arrivaient des migrants à qui on ne proposait aucune solution d’hébergement, j’ai…