探検マイライブラリ
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / ファッション
Vogue ParisVogue Paris

Vogue Paris Collections HS Automne - Hiver 2016

Le magazine des tendances de ce qui fait la mode des femmes. Le magazine qui réinvente de manière chic, élégante créative, passionnée, extraordinaire les tendances d'aujourd'hui et de demain.

:
France
言語:
French
出版社:
Les Publications Conde Nast SA
もっと読むkeyboard_arrow_down
特別販売: Économisez 50% sur votre abonnement!
定期購読
¥2,367¥1,420
10 号

この号

access_time2
éditorial

Quatre villes , quatre semaines de shows , des dizaines de défilés , des centaines de showrooms , et le meilleur est là: dans ce Vogue Collections condensant à lui seul l’essentiel de la saison . De grandes maisons en marques challengers , quels sont les designers qui se sont distingués , les looks qu’on a eu envie d’adopter , les accessoires qu’on a immédiatement repérés? La réponse est à trouver au fil de ces pages , qui invitent aussi à une plongée en coulisses de la fashion week . On y croisera des personnalités comme Ashley Brokaw , la directrice de casting lanceuse de tops , Pat McGrath , la make-up artist qui règne sur les tendances , ou encore Justin O’Shea , buyer star au look de hipster…

access_time7
miroslava duma :

Comment avez-vous découvert la mode ? J’avais 6 ans quand l’URSS s’est effondrée. J’ai assisté, en grandissant, à l’essor de la mode en Russie. Après plus de soixante-dix ans de stagnation culturelle, de créativité scellée… Vos premiers pas ? J’étais un garçon manqué, toujours en jean, je me bagarrais… J’ai toujours vu la mode comme le privilège des femmes, un moyen pour elles de faire des expériences infinies. C’est ce que j’ai fait plus tard : des expériences. Particulièrement poussées vers la fin de l’adolescence… Et aujourd’hui ? Je n’ai plus autant de temps à accorder à mes tenues. Le confort devient primordial quand on a deux enfants, des bureaux à travers le monde, du travail 24 h/24, 7 jours/7… Je recherche des pièces à la fois féminines, élégantes, minimales et cool. La marque de…

access_time10
industrial revolution :

“Les créateurs sont des êtres humains , ils ont besoin de temps libre pour se reposer et reprendre des forces . Au lieu de cela , ils subissent d’énormes pressions et des horaires fous . La machine industrielle pompe leur créativité, les mâche et les recrache ,”“Designers are human beings who need to have some spare time to get rest and gather strength . Instead , they are put under enormous pressure and insane schedules . The industrial machine sucks out their creativity , chews them up , and spits them out”, DEPUIS LE DÉBUT DE L’ANNÉ, la fashion week disjoncte complètement. Pêle-mêle, on a recensé : une maison française qui défile hors calendrier à Los Angeles (Saint Laurent), des places vendues 8000 dollars pour assister à un show à New…

access_time10
head-hunter :

Le «X factor»; je ne recherche pas seulement un visage , mais un style et une personnalité pouvant attirer de nombreuses marques différentes .All the time . Sometimes I’ll just give feedback as to how their girls present themselves at castings , and sometimes I’ll tell them to change their outfits , for example . Comment votre carrière a-t-elle commencé ? J’ai débuté en 1990 comme stagiaire de Juliet Taylor, une directrice de casting pour le cinéma basée à New York, qui travaillait sur tous les films de Woody Allen et Martin Scorsese, à l’époque. Je l’ai aidée pour deux films de ces cinéastes incroyables, Ombres et Brouillard et Les Nerfs à vif. De là, j’ai bifurqué vers la mode en collaborant avec Bruce Weber, puis en rejoignant le studio de Steven…

access_time4
paris

1. MANKO PARIS. Le ceviche débarque avenue Montaigne… Aux fourneaux, le chef péruvien Gaston Acurio, dont la table à Lima a figuré pendant trois ans aux 50’s Best. À la déco, l’architecte d’intérieur Laura Gonzalez. Orchestré par Moma Group, ce nouveau restaurant ne renie pas son côté oiseau de nuit : après un bon Pisco Sour, on peut pousser la porte du cabaret burlesque mis en scène par Manon Savary et les directeurs artistiques azimutés Marc Zaffuto et Emmanuel d’Orazio… 15 avenue Montaigne, 75008. +33 (0) 1 82 28 00 15. 2. LE MATHIS BAR. Il fallait bien trois garçons dans le vent pour oser toucher au mythique Mathis, hot spot aussi mondain que déjanté du quartier des Champs-Élysées, à la fin des années 90. L’espace, format mouchoir de poche, a conservé…

access_time3
londres

1. SEXY FISH. On ne saurait dire si c’est à cause de son nom provocateur, sa carte fusion asiatique, ses aquariums ou sa clientèle fortunée et à la mode, mais le Sexy Fish est le genre d’endroit où l’on vous demande toujours si vous avez réservé, à l’entrée. Ancrée sur Berkeley Square, entre les concessionnaires de voitures de luxe, cette dernière adresse en date du talentueux Richard Caring est assurément the place to be. Berkeley Square. +44 (0)20 3764 2000. 2. THE LASLETT. Le nom de cet hôtel de 51 chambres réparties sur 5 maisons victoriennes vient de Rhaune Laslett qui a fondé le Notting Hill Festival. Des pied-à-terre «à vivre» imaginés comme des «chambres d’amis». Pièces de l’artiste et styliste Barry Kamen, du punk-artiste Toby Mott ou de l’illustratrice Barbara…

help