探検マイライブラリ
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / ファッション
Vogue ParisVogue Paris

Vogue Paris 993

Le magazine des tendances de ce qui fait la mode des femmes. Le magazine qui réinvente de manière chic, élégante créative, passionnée, extraordinaire les tendances d'aujourd'hui et de demain.

:
France
言語:
French
出版社:
Les Publications Conde Nast SA
もっと読むkeyboard_arrow_down
特別販売: Économisez 40% sur votre abonnement!
定期購読
¥2,439¥1,463
10 号

この号

access_time1
le point de vue de vogue

Fin des années 60-début des années 70, Jane Birkin au fil des couvertures de Vogue: de gauche à droite et de haut en bas, août 1974, mai 1969, mars 1970 et mai 1973. (VOGUE PARIS)Si c’est une tradition dans Vogue de confier la rédaction en chef de son numéro de Noël à une personnalité, c’est la première fois que le magazine invite trois artistes à l’orchestrer ensemble. Il faut préciser qu’elles sont intimement liées et qu’elles incarnent différemment mais avec la même force l’évidence du talent et un style perçu aux yeux du monde comme purement parisien. Elles sont aussi intimement liées à Vogue, qui n’a eu de cesse de les sublimer au fil des années. Jane Birkin et ses filles Charlotte Gainsbourg et Lou Doillon sont donc nos invitées…

access_time3
lou doillon

(MATHIEU ZAZZO/PASCO & CO)Quelle est la pièce la plus extravagante que vous ayez jamais achetée?Un costume de mariachi vert pelouse, à grelots dorés et ganse rouge trouvé dans une brocante à L.A. (Avalon Vintage). Mon dressing est plein de pièces improbables, notamment une collection de casquettes et de chapeaux de métiers anciens (aviateur, cheminot, infirmier, contrôleur…).Le fétiche de votre dressing?Mes boots, une collection qui s’agrandit depuis vingt ans.C’est quoi l’élégance?C’est l’ultime connaissance de soi, aller à l’essentiel de qui l’on est.Le vêtement que vous ne porterez jamais?Pantacourt, Crocs, doudoune… Je n’aime pas dire jamais, mais je ne me reconnaîtrais pas dans la glace.L’incarnation du style à vos yeux?Le style se doit d’être une version/vision de soi, c’est un langage, une prise de parole… J’aime porter des vêtements qui me font…

access_time1
vogue paris, mars 1972

éternelle jeunesse. Pop pour toujours. Modernité forever. Le sourire à tomber, le manteau Laroche comme une seconde peau, le poignard à la ceinture pour dire qu’elle en a. Et tellement plus qu’une icône de mode. Un anti-Brexit à elle toute seule. Notre Britannique à nous, notre croisière pour l’Angleterre, notre Europe sans frontière. Quand Gainsbourg est mort, elle a dit: «Je n’ai plus personne à épater.» Dix ans qu’ils étaient séparés, et elle disait ça, Birkin: plus personne à épater. L’élan à deux pour créer, qui n’est plus exactement l’amour mais une fidélité absolue, une dynamique pour la vie: évanoui. Elle a dit aussi: «J’ai perdu mon auteur.» Ça a la force d’un opéra, la même tristesse que «J’ai perdu mon Eurydice». Elle n’avait plus de mots, plus de musique…

access_time3
la sensation: françoise

(JULIA CHAMPEAU)C’EST L’ARCHÉTYPE DE LA FRANÇAISE D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, émancipée, insolente, en mouvement, le rire facile, la repartie cinglante et un caractère à se foutre un peu de tout… Bref, c’est Françoise, la muse imaginaire qui donne son nom à la nouvelle marque fondée par Johanna Senyk (que l’on avait déjà adoubée pour l’irrévérence de sa griffe précédente, Wanda Nylon). Parce que la décennie seventies reste ce que l’on a fait de mieux question liberté de ton, ce label naissant y puise les bases de son vocabulaire stylistique, en mettant l’accent sur un esprit aristo encanaillé vraiment frenchy. L’histoire a commencé avec les sacs (paniers en osier arrondis comme des casques de scooter, seaux à bandoulière nouée ajustable, sacs du soir frangés jusqu’au plancher…) pour finalement aboutir à un vestiaire…

access_time1
noir absolu

Vol de nuitSandales en cuir et néoprène, 790 €, Calvin Klein 205W39NYC. Guéridon, Jansen Décoration, Babylone International Antiquités.Love SongEscarpins en cuir verni à brides et talon en toile Monogram, 680 €, et jupe en coton et soie, Louis Vuitton.Melody NelsonMocassins en cuir blanc et métal, 720 €, Valentino Garavani, et jean, Valentino.L’effrontéeSac en cuir brodé de perles, 8 000 €, et robe en crochet de coton, Dior.Au charme, etc.Sac en cuir matelassé, corde et métal, 3 990 €, soulier à bride en agneau velours, 750 €, et long pull en cachemire, Chanel. Grooming Pawel Solis. Manucure Aurélie Le Bihan. Set design Till Duca. Assistante réalisation Léa Meylan. ■…

access_time3
femme d’ influences

Une décennie de looks de Jane Birkin: EN HAUT DE GAUCHE À DROITE, avec Catherine Deneuve en 1977, à une soirée déguisée en 1970, et sur un plateau télé en 1974. EN BAS, À GAUCHE, en août 1976, AU CENTRE, chez Serge Gainsbourg rue de Verneuil, et À DROITE, sur le tournage de Slogan, en 1968.Télévision, cinéma, farniente: de haut EN BAS, ET DE GAUCHE À DROITE. Émission de télé avec Michel Sardou en 1975, à Venise en 1987, en studio en 2003, et sur le tournage Daddy Nostalgie, de Bertrand Tavernier en 1990; en 1969, à la première de Slogan, de Pierre Grimblat. Au Maroc, 2002. EN BAS, dans les années 70.SES YEUX DE FAON AUX CILS-ÉVENTAIL, sa bouche exquise comme suspendue à une histoire qu’elle seule peut entendre,…

help