탐색내 라이브러리
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / 비즈니스 및 금융
Les Affaires PlusLes Affaires Plus

Les Affaires Plus

Printemps 2019

Le magazine Les Affaires Plus vous aide à gérer efficacement vos finances, vos investissements et à prendre le contrôle de votre vie professionnelle.

국가:
Canada
언어:
French
출판사:
Transcontinental Media G.P.
더 읽기keyboard_arrow_down
구독
₩18,101
12 발행호

이번 호 내용

access_time2
passionnés et ti-clins de l’immobilier

Chef de publication daniel.germain@tc.tc De tous les investisseurs, ceux qui ont du succès dans l’immobilier sont sans doute les vendeurs les plus ardents et les plus convaincants. Il n’y a rien comme un prospère propriétaire « de portes » pour nous rappeler comment il est formidable d’investir dans la brique et le mortier. C’est qu’ils nous amènent sur du « concret ». Pour réussir, il suffit de travailler fort, de savoir reconnaître une aubaine, de saisir le potentiel caché d’un immeuble et de maîtriser les ficelles du financement. Sans doute, aussi, le maniement du marteau. Ce discours plein de promesses n’a aucun mal à trouver des oreilles attentives. Pour beaucoup, l’immobilier constitue le tremplin du vrai monde. En comparaison, les actions d’entreprises sont le levier des riches, les pièces d’un jeu de dupes. Pour…

access_time1
les affaires plus

1100, boul. René-Lévesque Ouest, 24e étage, Montréal (Québec) H3B 4X9 Téléphone: 514 392-9000 • Télécopieur: 514 392-4726 Courriel: lesaffaires@kckglobal.com RÉDACTION Chef de publication Les Affaires Plus Daniel Germain Chroniqueurs Annie Boivin, Ian Gascon, Dany Provost Ont collaboré à ce numéro Yan Barcelo, Didier Bert, Catherine Charron, Simon Diotte, Claudine Hébert, Alain McKenna Réviseurs Marco Chioini, Suzanne Raymond SOUTIEN ARTISTIQUE Directeur de l’information visuelle Charles DesGroseilliers Infographiste Louis-Philippe Larocque Photos et illustrations Ross 3D, Dorian Danielsen, Martin Flamand PUBLICITÉ Montréal 514 392-4660 • Toronto 418 218-3668 ÉQUIPE INFOGRAPHIE ET PRODUCTION Chef d'équipe Sylvie Thauvette Coordonnatrice de production Marie-Annick Pelletier Impression Imprimeries Transcontinental S.E.N.C. 1603, boul. De Montarville, Boucherville (Québec) J4B 5Y2 Distributeur Messageries Dynamiques MÉDIAS TRANSCONTINENTAL S.E.N.C. Chef de la direction financière et du développement de la Société Donald LeCavalier Président, TC Media Pierre Marcoux Rédactrice en chef du Groupe Les Affaires Julie Cailliau GROUPE SOLUTIONS D’AFFAIRES Directeur administratif principal François Blondin Directrice des ventes Nancy Gaudreault Directeur…

access_time3
acheter une propriété, combien ça coûte?

MISE DE FONDS De 5 % à 20 % Pour une propriété d’une valeur de moins de 500 000 dollars, la mise de fonds exigée sera de 5 % du montant. La demeure vaut plus de 500 000 dollars? On vous demandera 5 % sur la première tranche de 500 000 dollars, et 10 % sur la différence jusqu’à concurrence de 1 million. Si la valeur de la propriété excède 1 million, la mise de fonds sera de 20 %. Avis aux travailleurs autonomes et aux personnes au crédit boiteux, la mise de fonds pourrait être plus élevée. Pour l’achat d’un triplex ou d’un quadruplex, une mise de fonds de 10 % sera exigée. ASSURANCE HYPOTHÉCAIRE De 0,5 % à 4 % Tout acheteur dont la mise de fonds est inférieure à 20 % doit…

access_time2
brèves

Oups… je rapporte une bouteille en trop! Que vous partiez 48 heures ou trois semaines hors du Canada, vous avez droit à 1,5 litre de vin ou 1,14 litre de spiritueux par personne afin d’être exempté de taxes. C’est l’un ou l’autre. Combien vous coûteront la ou les bouteilles d’alcool rapportées en trop? Aussi cher, sinon plus, que si vous aviez fait votre achat à la SAQ. Prenez une bouteille de pinot noir californien payée 25 dollars américains. Le douanier ajoutera à ce produit les droits de douane, les droits d’accise, les taxes fédérale et provinciale, la majoration provinciale sur l’alcool ainsi que la taxe spécifique sur les boissons alcooliques. Le montant qui sera exigé: tout près de 24 dollars canadiens. Au total, la bouteille en trop vous aura coûté environ…

access_time6
ensemble pour le meilleur… et pour payer?

Au Québec, la plupart des couples mettent en commun leurs revenus pour gérer leur argent. Ils seraient 54 % à adopter ce mode de gestion, selon une enquête menée auprès de 3 246 résidents du Québec par Hélène Belleau et Carmen Lavallée pour l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) en 2015. Une proportion de 37 % des couples partagent les dépenses en parts égales ou au prorata de leurs revenus. Enfin, dans 9 % des couples, un des deux conjoints paie toutes les dépenses du ménage, verse une allocation à l’autre, mais garde le reste pour lui. Plus la durée de vie commune est longue, plus les revenus tendent à être mis en commun, peu importe que les conjoints soient mariés ou en union de fait, souligne Hélène Belleau, chercheuse à…

access_time3
cette assurance collective qui fait mal

d.provost@deltaservices.ca Dans le monde de l’assurance collective, il existe un type de régime particulier qu’on appelle « auto-assuré ». Au lieu de transférer certains risques à un assureur, c’est le régime lui-même qui se constitue une réserve qui servira aux réclamations. Or, la fiscalité québécoise vient mettre son nez dans ces structures. En effet, de façon générale, lorsqu’un employeur contribue à un régime collectif d’assurance maladie, la prime qu’il paie constitue un avantage imposable, au Québec, pour l’employé qui en bénéficie. Par exemple, si votre employeur paie 2 000 dollars pour votre couverture d’assurance maladie, vous devrez payer l’impôt du Québec afférent à ces 2 000 dollars, sans parler des diminutions de l'Allocation famille et autres crédits. Toutefois, dans un régime auto-assuré, comme il n’y a pas de « primes d’assurance » à…

help