탐색내 라이브러리
비즈니스 및 금융
Les Affaires Plus

Les Affaires Plus Été 2020

Le magazine Les Affaires Plus vous aide à gérer efficacement vos finances, vos investissements et à prendre le contrôle de votre vie professionnelle.

국가:
Canada
언어:
French
출판사:
Transcontinental Media G.P.
빈도:
Quarterly
더 읽기
구독
₩18,209
12 발행호

이번 호 내용

2
à vos affaires!

Je ne suis pas très fier de cette erreur. Dernièrement, j’ai réalisé que je payais des frais mensuels de 4 $ pour le simple fait d’avoir un compte d’épargne auprès d’une grande institution financière dont je tairai le nom. Ces frais m’étaient passés sous le nez depuis deux ans et demi, pour un montant total de 128 $. Me considérant comme une personne relativement à mon affaire, je ne m’explique toujours pas comment ces frais ont pu me passer sous le nez tout ce temps, mais j’ai bel et bien payé plus d’une centaine de dollars à une banque pour qu’elle puisse faire des intérêts avec mon argent. Honte à moi! On gagne toujours à faire un suivi de ses affaires financières. Plusieurs textes de ce numéro nous le rappellent. Le compte…

2
en bref

Un FNB pour parier sur le télétravail Vous cherchez une manière de miser sur l’essor du télétravail, mais ne savez pas sur quelle société miser? La firme Direxion a déposé une demande auprès des autorités boursières américaines pour émettre un « fonds négocié en Bourse (FNB) du télétravail ». Le fonds investira dans des entreprises spécialisées dans l’infonuagique, la communication à distance et la cybersécurité. Il s’échangera sous la cote WFH (acronyme anglais pour « Work From Home »). Gardez en tête que si l’utilisation de ces technologies explose, il est possible que l’évaluation des titres contenus en portefeuille reflète déjà cette réalité. Le thème n’en demeure pas moins au goût du jour. « J’aurais aimé que les mises en garde que les experts et moi-même avons données (au sujet de l’importance…

4
le bénéfice ajusté est destiné aux initiés… et plus si affinités!

Le bénéfice est une mesure fon-damentale qui permet de juger de la rentabilité d’une entre-prise. Il existe différents types de bénéfices: brut, net, etc. Ces types ne sont pas tous de la même utilité. Le bénéfice ajusté, en particulier, relève parfois moins d’un strict exercice comptable que d’un exercice de relation public. Devriez-vous en tenir compte? Pour bien comprendre le bénéfice ajusté, il importe d’abord de le définir précisé-ment. C’est là son premier problème. Contrairement à d’autres mesures finan-cières, comme le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA), le bénéfice ajusté n’est pas un terme norma-lisé. Autrement dit, chaque société peut adopter la méthodologie qu’elle désire pour le calculer. Les principes comptables généralement reconnus (PCGR), de même que les normes internationales d’informa-tions financières (IFRS), ne dictent pas comment le calculer. « Le…

6
martin lalonde démontrer sa force quand ça va mal

Martin Lalonde fait ses tout premiers pas en investissement autour des années 1998-1999 alors qu’il est au début de la vingtaine. L’expérience finit en échec. « Vidéotron est venue chez moi, raconte-t-il. Elle a installé l’Internet. Je me suis dit, “Je devrais investir là-dedans, ça va être payant”. Mais je n’ai rien fait. Ils se sont fait acheter quelques mois plus tard avec une grosse prime. » Il s’agit de sa première erreur, mais au moins, celle-là n’était pas coûteuse. Quelques mois plus tard, Martin Lalonde se rend à la Banque TD et emprunte 20 000 $ pour investir dans les marchés boursiers. Il achète toutes les entreprises populaires de l’époque: Cisco, JDS Uniphase, Nortel. C’est sa deuxième erreur. « Évidemment, les titres ont tous planté », dit-il. Son 20 000…

6
au-delà du pétrole

L’or noir a bien mauvaise presse. En plus de la contribution de l’industrie pétrolière au réchauffement climatique, l’effondrement des prix plombe le secteur à la Bourse en plus de dévaster l’économie des régions productrices. Bien avant la crise, certaines pétrolières avaient déjà décidé de se préparer à un avenir où le pétrole ne serait pas leur unique source de revenus. La plus grande priorité qu’accordent les gouvernements aux changements climatiques force les pétrolières à s’adapter, constate Yvan Cliche, fellow au Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM). « Elles se préparent à un scénario de transition énergétique rapide, et elles subissent de la pression des investisseurs et des régulateurs. » Outre la diversification, les énergies vertes ont aussi l’avantage de procurer une stabilité de revenu, ajoute l’expert qui…

6
on a testé pour vous les plateformes de courtage à escompte

Le compte de courtage à escompte est un outil essentiel pour tout investisseur qui gère lui-même son portefeuille. Nous avons fait le tour de l’offre de quinze courtiers afin de vous aider à choisir celui qui vous convient le mieux. Vous trouverez un résumé des caractéristiques de chaque courtier ainsi que nos favoris, selon cinq différents profils. LE MEILLEUR DANS L’ENSEMBLE: QUESTRADE FRAIS POUR ACTIONS: de 4,95 $ à 9,95 $ par transaction (0,01 $ par action) OPTIONS: 9,95 $ + 1 $ par contrat Sans frais pour les FNB Sans frais d’inactivité si vous avez un actif minimal de 1 000 $ ou faites une transaction au trois mois. TARIFS POUR INVESTISSEURS ACTIFS: moyennant un abonnement à des études de marché avancées, les frais sont réduits à 4,95 $ ou à 6,95 $ par achat…