탐색내 라이브러리
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / 영화, TV 및 음악
Rock and FolkRock and Folk

Rock and Folk 618

Le rock n’est pas mort, tous les mois Rock& Folk vous le répète, et prend la défense de vos oreilles : coups de gueule, coups de cœur, l’équipe passe les bacs en revue et met sur le grill ceux qui font l’actu rock. Confiez vos oreilles à Philippe Manœuvre et constituez-vous LA discothèque idéale. Avec Rock & Folk, vivez en rock !

국가:
France
언어:
French
출판사:
Editions Lariviere SAS
더 읽기keyboard_arrow_down
구독
₩69,670
12 발행호

이번 호 내용

access_time3
l’homme aux 1000 visages

Il y eut ce film “Man Of A Thousand Faces” en 1958. James Cagney y interprétait une vie romantisée de Lon Chaney. Expliquant par l’enfance et des parents sourds l’obligeant à user du mime pour communiquer, comment il allait devenir l’acteur muet et grimé, le Fantôme de l’Opéra, Mr Wu, Quasimodo, Alonzo, le lanceur de couteaux… cet Homme aux 1000 visages. Par l’enfance, oui. Pour Eric Clapton, celle-ci fut âpre, compliquée et forcément déterminante. A cause de mensonges d’adultes, comme souvent. L’incitant à se réfugier dans la musique comme d’autres dans la poésie, la peinture, le football. Ecoles des prodiges. Des délinquants, aussi. Ce sont parfois les mêmes. Un documentaire sort ces jours-ci et raconte cela. Validé par Clapton. Eric Clapton… ce type aussi a eu 1000 vies et 1000 visages.…

access_time9
courrier des lecteurs

Lettre authentique Salut, Rock&Folk, c’est vingt-cinq ans d’une amitié indéfectible. Rock&Folk, c’est parfois se taper plusieurs crémeries pour pouvoir l’acheter en kiosque. Rock&Folk, c’est avoir quarante-cinq ans et se rendre compte qu’en plus d’être casse-couille, on devient presbyte: ça allonge les bras pour le lire dans son lit! Rock&Folk, c’est pouvoir faire chier tes ex qui se foutaient de ta gueule des couv’ classic rock en leur envoyant les photos des nouvelles: du sang neuf, c’est toujours bon! Rock&Folk, c’est tomber sur des pépites qu’aucun autre magazine ne chronique: Highway 666 Revisited, Erudit, Beano, Réhab’ et j’en passe… Rock&Folk, c’est aussi du cinéma et vive Mr Lemaire! Rock&Folk, c’est vous&nous contre le reste du monde. Let’s rock, Folks! J! MULHOUSE Encore 16 ans Etre rock en décembre 2018 c’est apprendre le décès de Pete…

access_time5
télégrammes

“Sans la Sacem, nous ne serions rien ou presque rien. Des Gilets Jaunes”RENAUD ANIMAL COLLECTIVE La faction rock expérimentale de Baltimore célèbre les 10 ans de son très populaire “Merriweather Post Pavilion”. Pour l’occasion ont été concocté des bonus sonores et visuels disponibles sur internet. KEREN ANN “Bleue” est le nouvel album de la chanteuse pop. Ecrit, composé et réalisé par ses soins de bout en bout et chanté en français, il sera commercialisé le 15 mars. JOAN BAEZ L’Américaine, pour sa tournée d’adieux, sera à l’Olympia (Paris) pour 5 dates en février, les 3, 5, 6, 12, et 13 et au Palais de la Musique (Strasbourg) le 15. Elle se produira au festival Guitare En Scène (Saint Julien En Genevois) le 13 juillet, et le 15 au Festival de Carcassonne. CARL BARÂT L’Anglais sera de passage à…

access_time11
eva ionesco

Sur le papier, sa vie ressemble à une allégorie des seventies, tellement ancrée dans la fantaisie et le drame de son époque qu’on en viendrait à s’étonner qu’elle soit là, devant nous, vivante. Seulement, Eva Ionesco n’est pas de ces artistes sans oeuvre: elle a écrit un livre, réalisé deux films, dont le dernier, “Une Jeunesse Dorée”, parle d’un club, le Palace, pour montrer comment les adultes initient puis abîment ce que la jeunesse possède de plus précieux: son idéalisme. Eva, l’amie d’Alain Pacadis et Edwige Belmore, égérie du Palace donc, n’est pas une collectionneuse. Cette musique, le rock’n’roll, elle a vécu à son diapason. Alors, pour parler de celle-ci, elle reçoit Rock&Folk à deux pas de l’église Saint-Roch, où, ironie du sort, bon nombre de musiciens ont reçu leur…

access_time3
brace! brace!

Nouvelles du monde: Aretha Franklin, Charles Aznavour, Marty Balin, Tony Joe White et bien d’autres sont morts. L’album le plus vendu de l’année 2018 s’appelle “The Greatest Showman”, tiré d’une comédie musicale navrante. La majorité des jeunes groupes pressent leurs disques à 500 exemplaires et ne les écoulent pas. Et au milieu de tout cela, quatre Français âgés de 25 à 30 ans, portent un groupe de pop, à côté de leur boulot quotidien. Ils s’appellent Brace! Brace! L’art de la rupture Brace! Brace!, une formation encore jeune, prise entre un amour encyclopédique de la musique, un talent d’écriture déroutant et la posture de sa génération qui, trop consciente de l’ancien monde pour se sentir à l’aise dans le nouveau, trouvera difficilement sa place. Nous sommes un mercredi soir à l’Olympic Café,…

access_time3
tallies

Aux premières notes du titre d’ouverture — “Trouble” — de cet album inaugural, on a manqué tomber de notre chaise! Cette voix féminine aérienne, cette guitare étincelante aux arpèges clairs comme de l’eau-de-vie, ce couple basse-batterie si enthousiaste, tout cela ramène imparablement vers les grandes heures de l’indie-pop conquérante qui réinjecta de la libido dans l’univers musical du soir des synthétiques et taciturnes eigthies. Les titres s’enchaînent, sacrément troussés, avec cette fausse candeur, cette joie douce-amère de l’adolescence qui s’achève; c’est brillant et on s’affole devant tant d’appâts. Grâce, envoûtement, féérie Attention, tout cela ne gâche en rien le plaisir de découvrir un jeune groupe qui, certes, honore une sacrée dette envers ses prédécesseurs, mais possède une incroyable conviction et joue avec une sincérité de communiants. En clair, ces Canadiens ne versent…

help