탐색내 라이브러리
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / 패션
Vogue ParisVogue Paris

Vogue Paris

Octobre 2019

Le magazine des tendances de ce qui fait la mode des femmes. Le magazine qui réinvente de manière chic, élégante créative, passionnée, extraordinaire les tendances d'aujourd'hui et de demain.

국가:
France
언어:
French
출판사:
Les Publications Conde Nast SA
더 읽기keyboard_arrow_down
특별: Économisez 40% sur votre abonnement!
구독
₩25,591₩15,355
10 발행호

이번 호 내용

access_time1
le point de vue de vogue

ses ciels bleu profond, sa maîtrise des couleurs pop, saturées, ses angles de prise de vue inspirés du cinéma d’Hitchcock ou d’Antonioni… Les photos de Steve Hiett ont une vraie force de caractère, de celles qui autorisent l’identification instantanée. J’ai rencontré Steve Hiett au début des années 90. J’ai même eu la chance de travailler avec lui sur plusieurs projets. Ce Polaroid de nous, ensemble, a été pris par Davé alors que nous dînions dans son restaurant du Palais-Royal. Ce qui m’impressionnait chez Steve, c’était la pluralité de son talent. Guitariste virtuose, il se destinait à l’origine à une carrière de musicien. Drôlement, ce sont ses photos de Jimi Hendrix sur l’île de Wright au début des années 70 qui ont fait décoller sa carrière de photographe. De grand photographe. Respecté par,…

access_time4
vogue paris

Rédactrice en chef EMMANUELLE ALT Rédacteur en chef adjoint OLIVIER LALANNE Direction artistique OHLMAN CONSORTI (6957) Rédactrice en chef mode ALEKSANDRA WORONIECKA (6130) Rédactrice en chef beauté FRÉDÉRIQUE VERLEY (6046) Rédactrice en chef joaillerie & horlogerie MARIE PASQUIER (6097) MODE Fashion market editor & chef des informations mode YASMIN KAYSER (6053) Rédactrices at large CÉLIA AZOULAY, ANASTASIA BARBIERI (6925), CLAIRE DHELENS (6164), VIRGINIE BENARROCH, GÉRALDINE SAGLIO Assistante de la rédactrice en chef GEORGIA BEDEL (6122) • Assistante mode JADE GÜNTHARDT (6156) • Coordination mode SAMIA BRAHMI (6045) Responsable de production CHARLOTTE SÉLIGNAN (6056) assistée d’AMÉLIE SAMMUT (6054) • Bureau de New York mode et production MICHAEL GLEESON JOAILLERIE, HORLOGERIE Market editor ÉMILIE ZONINO (6107) BEAUTÉ Rédactrice et market editor MÉLANIE DEFOUILLOY (6017) Rédactrice MÉLANIE NAUCHE (6111) • Rédactrice New York CAROLE SABAS MAGAZINE Coordination TASSADITE LARBI (6031) DÉPARTEMENT ARTISTIQUE Graphistes MARTIN HUGER (6026), VICTOR FONSECA…

access_time2
flash-back

mars 1987 : un visage de jeune et jolie bourgeoise (Laetitia Firmin-Didot, top model de bonne famille qui deviendra l’épouse de Paolo Roversi), perverti par un tumulte de taffetas à larges rayures roses et blanches, comme pour réaffirmer ce savoir colporté dans le monde entier depuis Paris. La «couture», c’est l’exubérance, la désinvolture, la fantaisie, l’opulence, la beauté, le rêve. Une poésie, aussi, qui tient au langage, à la jouissance sans pareille de la description. Car on ne parle pas de haute couture comme on parle de prêt-à-porter. En ouvrant cette édition de Vogue, on apprend par exemple que Laetitia Firmin-Didot porte «une veste lacée à col drapé et une jupe amphore, en taffetas de soie rayée de Taroni». On découvre aussi que le turban drapé, coupé en couverture, est…

access_time8
le sacre de l’été

Le GOÛT DU SPECTACULAIRE. C’est ainsi que pourraient se définir les défilés de Fendi. Depuis cinq ans déjà, la maison italienne dépeint chaque été une nouvelle histoire, entremêlée d’aventures mode et de légendes historiques. Entre Paris, berceau de la semaine dédiée à la haute couture, et Rome, berceau de la griffe, chacun des shows a ce goût de l’événement si cher à Karl Lagerfeld, disparu en février dernier. Car pour la première fois, si le couturier star brille par son absence, son esprit est pourtant bien là et se ressent partout. Et cela, dès la découverte de la scénographie, à quelques pas du Forum romain. Il y a deux ans, le designer avait célébré les 90 ans de Fendi lors d’un show majestueux sur la fontaine de Trevi. Cette fois,…

access_time1
duel

access_time4
marc de luxe

C’est avec un art du teasing dont lui seul a le secret que Marc Jacobs, 56 ans, a dévoilé, le 29 mai dernier, le nouveau chapitre de son épopée stylistique. Pendant trois jours, il a publié auprès de ses 1,3 million d’abonnés Instagram douze photos, issues de la première collection de «The Marc Jacobs». Une ligne plus accessible, un concept aux antipodes de celle présentée lors de la fashion week de New York. Impossible de ne pas penser à l’univers fun et décalé de Marc by Marc Jacobs, seconde ligne que le créateur américain a choisi d’arrêter il y a quatre ans. «THE» comme il l’aime la surnommer, s’en différencie tout d’abord par son approche plus instinctive. Et par son ADN surtout, un mélange smart de collaborations, rééditions et nouveautés.…

help