탐색내 라이브러리
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / 패션
Vogue ParisVogue Paris

Vogue Paris Juin Juillet 2019

Le magazine des tendances de ce qui fait la mode des femmes. Le magazine qui réinvente de manière chic, élégante créative, passionnée, extraordinaire les tendances d'aujourd'hui et de demain.

국가:
France
언어:
French
출판사:
Les Publications Conde Nast SA
더 읽기keyboard_arrow_down
특별: Économisez 40% sur votre abonnement Zinio avec le code: BIG40
구독
₩25,776
10 발행호

이번 호 내용

access_time1
le point de vue de vogue

DEPUIS SES DÉBUTS, au milieu des années 90, Gisele truste la pole position sur le circuit des top models. Une carrière en or menée tambour battant, une discipline qui force l’admiration, des engagements et une discrétion sans concession, et ce corps absolument parfait qui semble échapper aux lois de la nature. On aurait tendance à croire à un miracle génétique mais, comme le révèle Gisele dans l’interview qu’elle accorde ce mois-ci à Vogue, le sport est la clé de tout. Depuis son plus jeune âge. «Notre corps et la Terre sont les deux seules maisons que nous avons, dit-elle. Je ne fais pas de sport pour rester mince et musclée, mais pour avoir de l’énergie, un mental plus fort, plus clair.» À bientôt 40 ans, elle prouve que son pari…

access_time5
vogue paris

Rédactrice en chef EMMANUELLE ALT Rédacteur en chef adjoint OLIVIER LALANNE Direction artistique OHLMAN CONSORTI (6957) Rédactrice en chef mode ALEKSANDRA WORONIECKA (6130) Rédactrice en chef beauté FRÉDÉRIQUE VERLEY (6046) Rédactrice en chef joaillerie & horlogerie MARIE PASQUIER (6097) MODE Fashion market editor & chef des informations mode YASMIN KAYSER (6053) Rédactrices at large CÉLIA AZOULAY, ANASTASIA BARBIERI (6925), CLAIRE DHELENS (6164), VIRGINIE BENARROCH, GÉRALDINE SAGLIO Assistante de la rédactrice en chef GEORGIA BEDEL (6122) • Assistante mode JADE GÜNTHARDT (6156) • Coordination mode SAMIA BRAHMI (6045) Responsable de production CHARLOTTE SÉLIGNAN (6056) assistée d’AMÉLIE SAMMUT (6054) • Bureau de New York mode et production MICHAEL GLEESON JOAILLERIE, HORLOGERIE Market editor ÉMILIE ZONINO (6107) BEAUTÉ Rédactrice et market editor MÉLANIE DEFOUILLOY (6017) Rédactrice MÉLANIE NAUCHE (6111) • Rédactrice New York CAROLE SABAS MAGAZINE Coordination TASSADITE LARBI (6031) DÉPARTEMENT ARTISTIQUE Graphistes MARTIN HUGER (6026), VICTOR FONSECA…

access_time2
flash-back

CETTE PHOTO a quelque chose de mystérieux: un noir et blanc de film noir, une brune au regard de défi, une bodybuildeuse qui se déhanche sur un trapèze. Mais que peut bien faire une bodybuildeuse sur un trapèze? C’est Helmut Newton qui photographie Lisa Lyon comme dans un cirque. Femme fatale ou freak? Ou un peu les deux: c’est la façon dont certains hommes perçoivent encore les femmes qui prennent le pouvoir, comme des choses contre nature. Lisa Lyon est une pionnière du bodybuilding (féminin), cette gym gonflée aux haltères, aux protéines et aux hormones, qui exacerbe les muscles et fait fureur en Californie, où est d’ailleurs née la jeune femme en 1953. C’est comme un message: les femmes doivent se réapproprier leurs corps (quitte à porter du Lycra!). Qu’on…

access_time10
42|54, la medaille du style

Le sport est aujourd’hui devenu une sorte d’échappatoire à une réalité en accéléré bien trop souvent stressante. S’il est redevenu un réel vecteur de plaisir, Élodie Ouedraogo et Olivia Borlée l’ont pourtant longtemps abordé comme une source d’angoisse et d’exigence. Ces deux nouvelles entrepreneuses belges ont d’abord été vice-championnes olympiques du relais 4 x 100 m en 2008 à Pékin avant de lancer leur ligne d’activewear en 2016. Baptisée 42|54, pour 42 secondes et 54 centièmes, leur record national décroché en même temps que leur médaille d’argent, la marque secoue les codes du genre. «Nous voulions apporter une réelle dimension stylistique à notre projet. Lorsque nous étions dans la même équipe, nous avons fait le constat que les équipementiers monopolisaient un marché tout en l’uniformisant. C’est d’ailleurs pour ça que…

access_time1
c’est vogue baroudeuse

access_time4
20 ans d’éclat

EN VINGT ANS de création pour Dior Joaillerie, on a vu Victoire de Castellane jouer avec des roses, du muguet, des pâquerettes et toutes sortes de fleurs carnivores imaginaires. On a voulu croquer ses cerises, ses framboises et même ses petits pois. On l’a vu détourner les codes de la couture: les drapés, les broderies et jusqu’aux étiquettes des vêtements. On se souvient de ses méduses, ses serpents, ses pattes de panthère qui s’enroulent autour du doigt, ses coccinelles ou ses libellules butinant les pierres de centre. On n’oubliera jamais ses vanités de pierre dure auréolées de diamants en plastron ou en turban. Ce que l’on a compris de ces vingt années, c’est que Victoire de Castellane aime raconter des histoires, tirer les ls d’une narration, dans un langage qui n’appartient…

help