EXPLOREMY LIBRARY
News & Politics
L'Express

L'Express No.3592

Chaque semaine, vous retrouvez les grands thèmes de l’ACTUALITE politique, économique, sociale et culturelle DECRYPTES en toute indépendance par de grands EDITORIALISTES reconnus dans leur domaine d'expertise. Des grands dossiers, des enquêtes exclusives et des reportages inédits redonnent du SENS à l'actualité et vous permettent de mieux COMPRENDRE le monde actuel.

Country:
France
Language:
French
Publisher:
Groupe Express Roularta
Frequency:
Weekly
Read More
SPECIAL: Abonnez-vous et obtenez 1 ans de numéros anciens GRATUITS! Les numéros gratuits, seront livrés 72 heures après l’achat.
SUBSCRIBE
$44
26 Issues

in this issue

3 min.
courrier

Le modèle des sociétés ouvertes Matthieu Creson, enseignant à l’IESA et au Stanford Center de Paris Votre entretien avec Mario Vargas Llosa a retenu mon attention. A l’instar de Jean-François Revel, l’auteur hispaniqueamistout son poidsd’écrivainet d’intellectuel dans la défense du modèle des « sociétés ouvertes », cher au penseur du libéralisme Karl Popper. Fondées sur le respect des droits individuels, l’économie de marché et la libre circulation des personnes et des biens, les sociétés ouvertes se retrouvent aux prises avec de nouveaux adversaires, qui contestent certains de leurs principes fondamentaux. Le Covid-19 et la crise économique qui nous attend sont une occasion inespérée pour ces ennemis de la liberté individuelle et ces adulateurs de l’étatisation. Hypertrophie d’unEtatdéjà pachydermique, dilution du principederesponsabilité individuelle au profit d’une pseudo-responsabilité collective, stigmatisation de la mondialisation…Hâtonsnous de relire…

1 min.
la force des idées

Jamais le monde n’a été si ardu à comprendre, traversé de courants contraires et de menaces concrètes. La démocratie vacille, la planète s’abîme, l’humanité s’inquiète. Riche de l’héritage de Raymond Aron ou de François Mauriac, L’Express – avec sa rubrique « Idées », sur le site et dans les colonnes du journal – décrypte ce présent tourmenté. Plusieurs grands penseurs de notre siècle vous ont déjà apporté leur éclairage : l’essayiste Nicolas Baverez, l’historien Yuval Noah Harari, l’écrivain Mario Vargas Llosa, le démographe Emmanuel Todd, le politologue Yascha Mounk… D’autres viendront. Analyses, enquêtes, critiques d’essais utiles à la mise en perspective de l’actualité compléteront cette offre. Notre ambition : faire une large place au débat d’idées et aux controverses du moment. Aujourd’hui, comme hier, nous en sommes convaincus : face…

4 min.
déconfinement : le saut dans l’inconnu

La stratégie du coup de dés. En annonçant que le temps du déconfinement débuterait le 11 mai, le président Emmanuel Macron a pris une série de paris. Celui, d’abord, que l’intendance suivrait. Que les masques et les tests seraient disponibles. Que les équipes destinées à tracer et à isoler les patients symptomatiques et leurs contacts seraient opérationnelles. Le défi est immense. Avec la mise sous cloche du pays, la circulation du virus a été nettement ralentie. Mais, chacun l’a compris, il s’agit bien plus d’un retour à la case départ que d’une véritable sortie de crise, et le plus dur est devant nous. L’objectif du confinement était d’empêcher les services de réanimation de déborder, mais aussi de freiner suffisamment l’épidémie pour pouvoir ensuite la contrôler autrement. Grâce aux mesures barrière…

2 min.
les banques et le lent poison des prêts toxiques

Depuis quelques semaines, une petite musique se fait entendre dans le pays. A la télévision, sur les ondes, des chefs d’entreprise se mettent à critiquer les banques. Ce qu’ils leur reprochent ? En dépit de la crise historique que nous traversons, elles rechigneraient encore trop souvent à ouvrir grand le robinet du crédit… Il faut dire qu’un peu plus de dix ans après la crise de 2008 provoquée par l’inconscience de petits génies de la finance, la cible est tentante. Et particulièrement facile. Qui viendra défendre des établissements dont la réputation est plus qu’égratignée dans l’opinion publique ? Cependant, les critiques sont cette fois injustifiées, tant les chiffres montrent une réalité différente : depuis le début de l’épidémie de coronavirus, les banques – qui s’appuient sur le dispositif de prêts garantisparl’Etat…

1 min.
de l’utilité sociale des matchs de foot

C’est un feuilleton dont on ne connaîtra jamais la fin. Edouard Philippe a siffé l’arrêt de la saison de Ligue 1 de football, confirmant que face au Covid-19, le sport professionnel n’est pas une les pays anglo-saxons ou en Allemagne. La Premier League anglaise et les ligues américaines de basket ou hockey redoublent d’imagination pour trouver une conclusion à leurs championnats : huis clos, joueurs et arbitres confinés à l’hôtel, exil dans des régions désertiques… « Ilfautquenossportsreprennent », amartelé dèsle15 avril hypothèse optimiste. Et dans un pays égalitaire comme la France, privilégier les millionnaires du PSG pour des tests réguliers serait blicain de Floride, n’a pas tort quand il qualifie les sports profession- culturellement mal perçu. Mais Ron DeSantis, gouverneur répu- trés. « A une époque où les gens ne…

2 min.
taïwan a gagné la bataille de l’image contre pékin

Elle envoie des millions de masques aux Etats-Unis et en Europe dans des cartons frappés du slogan « Taïwan peut aider ». Sur son territoire, elle ne déplore que 432 cas et 6 décès au 4 mai, si peu que le milliardaire américain Bill Gates a qualifié sa gestion de la crise d’« exemplaire ». Incontestablement, comme une partie intégrante de son territoire et fait tout pour l’écarter des instances internationales, l’île rebelle est parvenue à attirercomme jamais l’attention sur la scène mondiale, à la faveur de la pandémie. Grâce à des mesures prises très tôt (quarantaine imposée aux voyageurs en provenance de pays à risque, port systématique du masque, dépistage intensif), l’ex-Formose – pourtant située près de la Chine, d’où est partie la maladie – a réalisé un sans-faute. Le…