EXPLOREMY LIBRARY
News & Politics
L'Express

L'Express No.3594

Chaque semaine, vous retrouvez les grands thèmes de l’ACTUALITE politique, économique, sociale et culturelle DECRYPTES en toute indépendance par de grands EDITORIALISTES reconnus dans leur domaine d'expertise. Des grands dossiers, des enquêtes exclusives et des reportages inédits redonnent du SENS à l'actualité et vous permettent de mieux COMPRENDRE le monde actuel.

Country:
France
Language:
French
Publisher:
Groupe Express Roularta
Frequency:
Weekly
Read More
SPECIAL: Abonnez-vous et obtenez 1 ans de numéros anciens GRATUITS! Les numéros gratuits, seront livrés 72 heures après l’achat.
SUBSCRIBE
$44
26 Issues

in this issue

3 min.
courrier

Des analyses sérieuses et passionnantes Claude Jambeau, Fayence (Var) Le caractère novateur que vous avez su insuffer à votre magazine, avec une nouvelle équipe de journalistes compétents et dignes de cette noble fonction, est une remarquable décision qui a dû demander beaucoup de courage, mais j’enapprécie énormément le résultat. Vieil abonné, je suis rassuré de savoir qu’il existe encore des journalistes, des philosophes, des auteurs capables d’exprimer leurs opinions avec sincérité, intelligence et beaucoup de bon sens, ce qui nous manquait depuis longtemps. On ne partage pas toujours leurs avis, mais ils sont là pour nous offrir des analyses sérieuses et passionnantes, dans une actualité qui galope et pour laquelle les repères manquent souvent. Repenser l’hôpital public Pr Jean-Nicolas Munck, Paris Merci à Marcel Gauchet pour son analyse. Sur le point de la « démagogie…

1 min.
la france déconfinée sur lexpress.fr

Depuis le 11 mai, le pays vit une nouvelle étape inédite : celle du déconfinement. Avec ses angoisses, ses interrogations et aussi ses plaisirs retrouvés. L’Express a suivi cette première semaine de « l’après » aux côtés des habitants de Nangis, commune de 8600 âmes située en Seine-et-Marne. Usagers des transports en commun, commerçants, écoliers, parents d’élèves, personnes âgées, chacun s’adapte à la situation et revoit sa routine. Dans une série de cinq épisodes thématiques, disponible sur notre site Internet, L’Express vous invite à vivre le déconfinement avec eux.…

4 min.
la voie hasardeuse du populisme des prétoires

« Il ne faut plus dire “des têtes vont tomber” comme Robespierre à la Convention, mais il faut dire lesquelles et le dire rapidement. » Les mots prononcés par Paul Quilès, il y a presque quarante ans, au congrès du Parti socialiste à Valence, doivent résonner étrangement auprès des membres du gouvernement, pris à leur tour pour cibles par le grand tribunal populaire. Trois mois après le premier cas de décès en France, de nouvelles plaintes pleuvent presque chaque jour contre la gestion de la crise sanitaire par Edouard Philippe et ses ministres. La liste des griefs qui leur sont reprochés est interminable, à la hauteur sans doute du profond traumatisme causé par le raz-demarée du Covid-19 dans l’opinion publique, la communauté des soignants ou les familles des victimes. Incontestablement, la…

4 min.
présidentielle américaine : de l’art de choisir une vice-présidente

Même s’il devance Donald Trump dans les sondages, le démocrate Joe Biden, 77 ans, a encore une longue route à effectuer jusqu’à la Maison-Blanche. Et elle est semée d’embûches et d’impondérables, comme l’ont montré récemment l’épidémie de Covid-19 ou « l’affaire Tara Reade », du nom d’une ex-assistante parlementaire qui, le mois dernier, a accusé le candidat de l’avoir agressée sexuellement en 1993. Seul en lice depuis que Bernie Sanders a jeté l’éponge au début du mois d’avril, Joe Biden doit prochainement gérer une autre séquence délicate : la sélection de sa vice-présidente (il a déjà annoncé qu’il s’agira d’une femme). Traditionnellement, la nomination du « VP » intervient quelques jours ou semaines avant la convention démocrate. Reportée d’un mois en raison du coronavirus, celle-ci, qui permet de désigner offciellement le…

2 min.
le « scandale sanofi », pavlov et le principe de réalité

Avec le « scandale Sanofi », la sphère politico-médiatique a connu la semaine dernière une poussée de fièvre dont elle a le secret. Après les propos de Paul Hudson, patron du laboratoire pharmaceutique français, laissant entendre que les Américains pour raient être servis en premier si le groupe parvenait à trouver un vaccin contre le Covid-19, il aura suff de quelques heures pour que les réseaux sociaux s’enflamment. « Trahison », « honte », « monstre insatiable »… On n’est jamais déçu, avec Twitter. Mais on est parfois surpris. De découvrir, par exemple, que, de Xavier Bertrand à Jean-Luc Mélenchon en passant par Olivier Faure et Robert Ménard, la même psyché anticapitaliste affeure : un même réflexe pavlovien peut unir la classe politique française, dès lors qu’il s’agit de taper…

1 min.
l’indigeste mille-feuille français

Réouverture des parcs et jardins, port obligatoire du masque dans l’espace public… Les initiatives de maires bloquées par l’Etat ravivent deux tourments très français. Une question, d’abord : qui est le mieux placé, en l’occurrence en matière de santé publique, pour prendre une décision ? Un constat d’échec, ensuite : l’incapacité des différents étages du mille-feuille administratif à collaborer sans se chicaner face à la crise du siècle. Lestorts sont partagés, entre un président de la République qui décide seul de la date du déconfinement, alors que les maires sont en première ligne pour gérer la réouverture des écoles, et des élus locaux qui, avec un brin de démagogie, accusent l’exécutif de bloquer leurs décisions, alors qu’ils savent que l’Etat se doit de veiller au respect des libertés individuelles et…