ZINIO logo
EXPLOREMY LIBRARY
Le Journal du dimanche

Le Journal du dimanche No 3883

Retrouvez tous les dimanches l'actualité nationale et internationale, politique, économique, sportive et culturelle...Le JDD vous permet de revenir sur les événements forts de la semaine, et de découvrir aussi les rendez-vous du week-end à ne pas manquer.

Read More
Country:
France
Language:
French
Publisher:
Lagardere Media News
Frequency:
Weekly
$1.29
$52.25
50 Issues

in this issue

4 min
le marathon de juin

En ce printemps de décrue épidémique, le cap des 30 millions de Français (partiellement) protégés avec une première dose a été atteint hier. Très précisément, 30 140 598 ont reçu au moins une injection (45 % de la population) et 13 951 277 en ont reçu deux (20,8 % de la population) depuis le 27 décembre 2020. Une victoire d’étape, trois jours avant la date fixée, après un départ poussif sous les huées début janvier. Et après ? Les stratèges de la campagne hexagonale préfèrent se concentrer sur les trois prochaines semaines. Leur hantise : que les moins de 45 ans, grisés par le découvre-feu et guère menacés par le Covid-19, remettent à plus tard leurs projets de piqûres. L’alerte, attendue autant que crainte, a sonné cette semaine avec, dans certains…

9 min
alain fischer, pédiatre et immunologiste « l’immunité de groupe est à l’horizon »

« La vaccination prévient la transmission » Trente millions de premières doses administrées, c’est une victoire d’étape ou un chiffre gadget ? C’était un objectif fixé par le gouvernement pour la mi-juin, il est atteint, quel beau symbole ! Mais il me semble plus parlant de raisonner à partir du nombre de Français protégés. Faisons une addition toute simple : si on ajoute les personnes complètement vaccinées, celles qui ont reçu une dose depuis au moins quinze jours et donc sont déjà partiellement immunisées, celles qui ont une immunité naturelle après avoir eu le Covid, on arrive à environ 32 millions. Donc près de la moitié de la population est protégée. Il y a une immunité de groupe à l’horizon. Mais c’est comme un marathon dont on aurait déjà couru les deux…

3 min
le 93 mise sur le sans rendez-vous

Sur les tracts qu’elle distribuait hier à la sortie de la station de RER Bois-Perrier, il n’est pas question de campagne électorale. Mais de vaccination. « Si vous souhaitez vous faire vacciner, c’est tout droit et sans rendez-vous », lance, parfois en plusieurs langues, la médiatrice santé du conseil départemental de Seine-Saint-Denis. Agent de sécurité, Jean saisit l’occasion. Depuis avril, il cherche désespérément un créneau disponible. Sans succès. Grâce à l’opération flash montée ce week-end par la collectivité au sein du centre commercial de Rosny 2, le quinquagénaire a pu recevoir sa première dose de Pfizer-BioNTech. « Depuis le temps que j’attends ce moment ! se réjouit-il. En rentrant du travail, j’aurai une bonne nouvelle à annoncer à ma femme ! » Sur le parking, entre les escalators et les…

1 min
au g7 de carbis bay, pas de masques et des promesses

S’IL PEUT PARAÎTRE étrange que les dirigeants du G7 ne portent pas de masques de protection contre le Covid-19 à l’intérieur des salles de réunion du sommet, ce n’est pourtant de leur part que la stricte application du protocole sanitaire local. Downing Street a envoyé aux médecins-chefs des autres exécutifs du G7 un mode d’emploi très précis : test négatif obligatoire pour entrer sur le sol britannique, test antigénique quotidien obligatoire chaque matin avant toute rencontre bilatérale ou collective, QR code réactualisé en permanence pour accéder au site et aux hôtels des délégations, maintien de la distanciation sociale et port du masque obligatoire à l’intérieur sauf pour les séances photos. Les dirigeants du G7, tous vaccinés, ont annoncé dès le début du sommet qu’ils s’engageaient à fournir gratuitement, d’ici à la…

6 min
comment macron a réussi son pari risqué

Il ne s’agit en rien d’un « pari », juraient alors en chœur les proches d’Emmanuel Macron, soucieux de démentir l’idée selon laquelle le chef de l’État se permettrait de jouer avec la santé du pays. Eux préféraient évoquer un « défi ». Aujourd’hui, les mêmes n’en sont tout de même pas à dire que ce « pari » qui n’existait pas est gagné. Mais pas loin. « C’est à la fin du bal que l’on paie l’orchestre, jubile un conseiller du Président. Ceux qui nous prédisaient 10 000 lits occupés en réanimation fin mars sont muets, et ceux qui enviaient les terrasses des pubs ouvertes à Londres ne disent plus rien… » Flash-back. Le 31 mars 2021, Macron, dans une allocution solennelle, prend tout le monde par surprise. Alors que…

3 min
la stratégie gagnante du cocktail de vaccins

500 000 personnes ayant reçu l’AstraZeneca sont concernées Changer de vaccin en cours de route, se voir injecter un cocktail de sérums à vecteur viral et à ARN messager, drôle d’idée ? La substitution, recommandée aux moins de 55 ans ayant reçu une première dose d’AstraZeneca, se révèle non seulement possible mais, d’après de récentes données, potentiellement souhaitable. Une étude menée en Espagne sur 676 personnes et pré-publiée fin mai suggère que l’injection d’une dose de Pfizer-BioNTech huit semaines après l’administration d’une première dose du produit britannico-suédois produit une forte réponse immunitaire chez les vaccinés. Des résultats corroborés par des scientifiques berlinois qui ont trouvé, chez 61 personnes ayant reçu un « panachage vaccinal », un niveau d’anticorps comparable à celui de patients piqués deux fois au Pfizer-BioNTech, l’un des vaccins…