ZINIO logo

Le Journal du dimanche No 3893

Retrouvez tous les dimanches l'actualité nationale et internationale, politique, économique, sportive et culturelle...Le JDD vous permet de revenir sur les événements forts de la semaine, et de découvrir aussi les rendez-vous du week-end à ne pas manquer.

Country:
France
Language:
French
Publisher:
Lagardere Media News
Frequency:
Weekly
$1.29
$52.01
50 Issues

in this issue

11 min
rentrée, le plan de blanquer

Touche pas à mes enfants ! » Le slogan s’est affiché, hier, sur des pancartes lors des rassemblements anti-passe sanitaire. Les manifestants étaient 175 503 dans plus de 200 villes, selon le ministère de l’Intérieur (214 845 la semaine passée). Certains s’opposent aussi à la vaccination des 12-17 ans, dont ils craignent qu’elle s’étende aux plus jeunes. Les adolescents, pourtant, répondent présent : plus de 55 % d’entre eux ont reçu au moins une dose, comme plus de 70 % de la population. De quoi permettre au ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, de s’afficher serein, malgré l’intense circulation du variant Delta qui pèse sur le retour en classe, le 2 septembre, de plus de 12 millions d’élèves. C’est donc, annonce-t-il, au niveau 2 du protocole sanitaire que se fera…

lejoudedimfr210822_article_002_01_01
1 min
la stratégie de tests inquiète

Alors qu’une importante épidémie pédiatrique est redoutée chez les moins de 12 ans, le dépistage des cas positifs parmi les élèves sera crucial pour les protéger et assurer le maintien des cours. Des épidémiologistes et des pédiatres s’inquiètent du protocole de rentrée défini par l’Éducation nationale. Cette question des dépistages à l’école élémentaire figure aussi, selon nos informations, parmi les points d’alerte que met en exergue le conseil scientifique dans une note sur la rentrée, transmise ce week-end au gouvernement, qui évoque également la situation en outre-mer et l’avancée de la vaccination. Dans un précédent avis, le conseil avait recommandé le maintien de tests fréquents en primaire. Une position que n’avait pas reprise le Haut Conseil de la santé publique. Le variant Delta va-t-il changer la donne ? Selon des projections…

7 min
covid chez les enfants : ce qu’il faut savoir

Des États-Unis au Royaume-Uni en passant par l’Italie, les contaminations au Covid grimpent en flèche chez les enfants et adolescents. En France aussi, après cinq semaines de hausse, le taux d’incidence a encore augmenté la semaine dernière, mais à un rythme moindre : 3 % chez les 10-19 ans (337 cas pour 100 000) et 14 % chez les 6-10 ans (200 cas pour 100 000). À quelques jours de la rentrée, le JDD fait le point. LE NOMBRE D’HOSPITALISATIONS RESTE FAIBLE Les 10-19 ans représentent désormais 18,2 % des cas (6 % pour les 0-9 ans). Cette hausse, qui était attendue, tient à la fois à l’extrême contagiosité du variant Delta et à la forte couverture vaccinale des adultes. « Il ne reste presque plus que la moitié des ados et…

lejoudedimfr210822_article_004_01_01
4 min
angèle consoli, pédopsychiatre et membre du conseil scientifique « la rentrée risque d’être anxiogène pour certains jeunes »

Une hausse inédite des troubles psychiatriques chez les enfants a été enregistrée. Comment se manifestent-ils ? Les symptômes psychiatriques – épisodes dépressifs, idées noires, troubles anxieux ou du comportement alimentaire – ont atteint des niveaux très élevés à l’automne 2020, et cela est allé en s’accentuant. Par rapport aux années précédentes, nous avons parfois eu jusqu’à 80 % de passages aux urgences en plus chez les mineurs pour troubles de l’humeur et 40 % en plus pour gestes suicidaires. Nous avons vu des jeunes déjà suivis dont la vulnérabilité s’est accrue, et d’autres sans antécédents. Quelles en sont les causes ? Les deux grands piliers du développement de l’enfant, l’école et la famille, ont pu être ébranlés. Par chance, on a globalement gardé les écoles ouvertes en France, ce qui est bénéfique. Le…

lejoudedimfr210822_article_004_02_01
2 min
en guadeloupe, la morgue sature

Correspondante Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) Dans la vitrine de Pompes Funèbres Guadeloupéennes Rambinaïsing, à Morne-à-l’Eau, sont disposés en quinconce d’onéreux cercueils laqués. « Les modèles les moins coûteux sont épuisés », commente Christie Rambinaïsing, conseillère funéraire. Début août, elle a pourtant doublé ses commandes auprès de son fournisseur. D’autres concurrents, moins prévoyants, sont au bord de la rupture de stock. Cette pénurie en dit long sur « l’excès de mortalité », selon les termes de Santé publique France, qui décime la Guadeloupe depuis deux semaines : 30 à 40 décès quotidiens en ville, dont deux tiers environ liés au virus, d’après la chambre syndicale des opérateurs funéraires, auxquels s’ajoutent les 110 décès Covid-19 décomptés dans les établissements de santé, entre le 2 et le 19 août, dont 38 entre le 16 et le…

3 min
la face cachée du dépistage

Chaque crise charrie ses combines. Le dépistage du Covid-19 n’y échappe pas. Avec près de 320000 tests PCR et 450 000 antigéniques par jour, laboratoires et pharmacies recrutent à tour de bras des dépisteurs enchaînant les prélèvements nasopharyngés sous des barnums près des lieux recevant du public ou des officines. Sur les sites d’offres d’emploi comme Indeed ou StaffMe, ils sont aussi recherchés qu’un ingénieur. « Depuis la mise en place du passe sanitaire, le nombre d’annonces a quasiment doublé, observe Jean-Baptiste Achard, président de StaffMe, qui propose des prestations ponctuelles. En moyenne, un étudiant gagne 25 euros brut de l’heure, c’est un bon plan pour un job d’été d’habitude rémunéré au smic. » Le « bon plan » n’en est hélas pas toujours un… La plupart de ces petits boulots…

lejoudedimfr210822_article_005_02_01