EXPLOREMY LIBRARY
Culture & Literature
Lire

Lire No.481

Chaque mois, découvrez dans LIRE toute l'actualité des livres et des écrivains. Entretiens, dossiers thématiques, extraits de nouveauté et critiques, avec LIRE, vous vivrez plus passionnément votre amour de la littérature.

Country:
France
Language:
French
Publisher:
EMC2
Frequency:
Monthly
Read More
SUBSCRIBE
$25.30
5 Issues

in this issue

4 min.
l’édito

Même si 2019 n’a pas encore déroulé son générique de fin, ce numéro rituel de décembre vous propose une rétrospective des livres qui ont fait l’année. Non plus selon un classement des vingt meilleurs livres, mais des cent ouvrages qui se sont distingués ces onze derniers mois. L’exercice nous impose une autocritique, forcément salutaire, tant sur certains de nos enthousiasmes, aujourd’hui dissipés, que sur des publications que nous avons sous-estimées ou tout bonnement ratées. De toute manière, faute de recul, anticiper ce que l’Histoire retiendra peut sembler quelque peu présomptueux. Tout ce que l’on peut faire, en l’état, c’est dresser un tableau général des œuvres que nous avons aimées, qui nous semblent importantes, ayant provoqué le débat ou ayant reçu un bel accueil public ou médiatique. Bref, assumer un mélange…

2 min.
courrier des lecteurs

Le beaujolais nouveau est arrivé ! J’offre à Lire ce dessin ainsi que le slogan « Lire Lire, c’est plus que lire ». Je ne crois pas que ce dessin soit publiable, mais cela ferait bien plaisir à M. Bernard Pivot, installé dans le Beaujolais. Il aime plaisanter. Marcel Loi En français dans le texte Qui aime bien châtie bien : si j’ai plaisir chaque mois à découvrir des livres et des auteurs dans votre magazine, sans oublier les chroniques de Sylvain Tesson et de Bruno Dewaele, quelque chose me chiffonne. Même si vous n’en abusez pas comme les chaînes d’information en continu, j’en veux à Lire d’utiliser trop souvent des anglicismes comme « best-seller », « book club », « podcast » et, dans votre dernier numéro, l’horrible « feel good » que…

3 min.
entre les gouttes

Le mois de décembre a en mon esprit toujours été associé à la pluie. L’été s’est définitivement fait la malle à la Toussaint, la neige se fait encore désirer, la seule qui vous attende en bas de chez vous, tous les matins, c’est la pluie. Sentir la pluie venir n’est guère l’apanage des intuitifs, cela s’appelle avoir de l’arthrose J’ai grandi près de l’Océan, dans une région où il pleut généreusement. Depuis ma chambre d’enfant, je voyais au loin l’horizon marin se gorger, les vitres être fouettées de gouttes tonitruantes. Je craignais chaque fois que la pluie rejoigne la mer pour emporter l’immeuble, qui serait transformé en arche de Noé improvisée. Nous n’avions hélas qu’un chien et qu’un perroquet, cela faisait maigre pour repeupler la Terre. Biarritz en décembre, ce sont cinquante…

1 min.
la fille de vercingétorix

Prenez garde : « elle fugue ». Voici l’avertissement donné au chef Abraracourcix par les représentants du FARC – « Front arverne de résistance checrète » (comprenez « secrète » !). Le célèbre village d’irréductibles Gaulois doit en effet accueillir une nouvelle citoyenne – et pas n’importe qui, la fille unique de celui dont, depuis la défaite d’Alésia, on ne doit que chuchoter le nom : Vercingétorix. L’adolescente à la chevelure rousse, Adrénaline, n’est pas du genre à se montrer coopérative et n’a de cesse de faire la moue. Si elle méprise les adultes, cette jeune fille arborant autour du cou un torque aux airs de casque bluetooth sympathisera toutefois avec les fils du poissonnier, Blinix et Surimix, ainsi qu’avec celui du forgeron, Selfix. Mais, par Cernunnos, le dieu cornu…

1 min.
en bref…

LE CHIFFRE 93 C’est le nombre de jours de prison que risque Melinda Sanders-Jones, une habitante de Charlotte, dans le Michigan. Et pour une raison assez incongrue. Cette mère de cinq enfants a oublié de rendre des livres empruntés à la bibliothèque, il y a presque deux ans ! Si elle affirme n’avoir jamais reçu les rappels de l’établissement, elle devra tout de même payer une amende d’environ 450 euros. Parmi les objets du délit : La Nuit, d’Elie Wiesel. LA PHRASE « Pas de faiblesse, vous allez tuer, dites-vous toujours que c’est eux ou vous. […] Votre cause est juste et vous exécutez une sentence. » Ces phrases sont tirées du roman Et Mara ferma les yeux (Calmann-Lévy), de Denis Jeambar. Il raconte l’histoire bouleversante d’une avocate, qui, après avoir défendu une femme musulmane ayant tué…

4 min.
touchez pas au gaby ?

Ce fils de Russes blancs peine à être blanc-bleu aux yeux des ligues de vertu C’était le 17 octobre dernier : des étudiants de l’ENS organisaient au café L’Eurydice une soirée autour de Matzneff quand firent irruption des militants du groupuscule Paris nationaliste – ou, comme nous le raconte lui-même Matzneff au téléphone, « des gens costauds avec un pois chiche à la place du cerveau ». Les agitateurs ont décampé dare-dare : « Les normaliens font du grec et du latin, mais aussi de la gymnastique : ils les ont foutus dehors à coups de pied dans le cul. » Ce n’était pas la première fois qu’on cherchait des noises à Matzneff, a.k.a. « Calamity Gab » ou « Gab la Rafale ». Rappelons la célèbre émission de Pivot, en…