ZINIO logo
EXPLOREMY LIBRARY
Culture & Literature
Lire

Lire No. 482

Chaque mois, découvrez dans LIRE toute l'actualité des livres et des écrivains. Entretiens, dossiers thématiques, extraits de nouveauté et critiques, avec LIRE, vous vivrez plus passionnément votre amour de la littérature.

Read More
Country:
France
Language:
French
Publisher:
EMC2
Frequency:
Monthly
SUBSCRIBE
$26.23
5 Issues

in this issue

4 min.
l’édito

C’est une onde de choc, comme rarement la République des lettres en a vécu. Une déflagration d’autant plus ravageuse que «tout le monde savait». Dans le milieu de l’édition, le cas Gabriel Matzneff était en effet bien connu, depuis plus d’un demi-siècle. Il a fallu que paraisse le premier livre de Vanessa Springora,Le Consentement (Grasset),pour que le tabou n’en soit plus un. Le texte, qui a déjà bouleversé nombre de lecteurs, revient sur sa relation, dans les années 1980, alors qu’elle avait 14 ans, avec un quinquagénaire réduit ici à une lettre: «G.». L’adolescente vit un « amour interdit », « réprouvé par les honnêtes gens », avec cet homme qui l’attend « posté devant la sortie de son collège ». Elle a alors l’impression que sa vie devient celle «…

3 min.
courrier des lecteurs

HOMMAGE à André Clavel Nous le surnommions « Dédé du Lac », en référence à son lieu de résidence, vers Annecy. C’est avec stupeur que nous avons appris le décès d’André Clavel, le 6 décembre, à l’âge de 73 ans. Les fidèles de Lire connaissaient bien la finesse de sa plume.Et pendant des années, nous avons eu la chance de rire à ses plaisanteries lors de nos conférences de rédaction, et d’avoir sa signature dans nos colonnes, où il nous faisait partager ses enthousiasmes dans le domaine de la littérature étrangère. On pouvait aussi le lire dans L’Express, Le Temps ou la revue America. Toute l’équipe de Lire a aujourd’hui une pensée pour sa famille et ses proches.Et,à titre personnel, je le remercie encore du gilet imprimé « chiens » (oui,…

3 min.
de chair et de pierre

Jamais les rues de Paris ne sont plus belles pour le marcheur solitaire qu’au mois de février, lorsque le gris du ciel épouse celui de la pierre et que, soudain, un rayon de soleil semble vaincre l’hiver pour se poser sur une statue. Il ne faut pas être pressé et ralentir le pas pour découvrir qu’une peuplade méconnue habite la capitale depuis plusieurs siècles, les cariatides. Des femmes de pierre, de bronze, de marbre, à la longue tunique, aux seins exposés au regard, soutenant sur leurs têtes une colonne, une torche, un balcon, un parlement. Hiératiques ou lascives, elles soutiennent le Louvre et protègent l’opéra Garnier, sans jamais se plaindre du manque d’attention que nous leur portons. À l’ombre de ces jeunes filles en pierres, nous passons, tandis qu’immobiles elles contemplent…

1 min.
pierre lemaitre

Voici la fin d’une grande trilogie romanesque, mais non la fin d’une histoire. Six ans après Au revoir là-haut, deux ans après Couleurs de l’incendie, Miroir de nos peines (Albin Michel) constitue le troisième volume de ce qui était annoncé comme la trilogie des Enfants du désastre. Le premier fut adapté en bande dessinée en 2015, aux éditions Rue de Sèvres, puis à l’écran en 2017 – par et avec Albert Dupontel, avec cinq césars à la clé. Le deuxième, lui, se voit également adapté en BD, toujours chez le même éditeur, avec à nouveau Christian De Metter à l’illustration (paru le 2 janvier). Elle accompagne ainsi ce troisième tome qui, à la différence des précédents, ne se déroule pas sur plusieurs années mais se resserre sur la période avril-juin…

1 min.
en bref…

LE CHIFFRE 27 Les fans de vampires, zombies, spectres et autres fins limiers du paranormal se retrouveront dans les Vosges, à l’occasion du Festival international du film fantastique de Gérardmer, qui proposera sa 27e édition du 29 janvier au 2 février. Outre les projections, la littérature sera célébrée avec des rencontres au Grimoire. Mais les jeunes plumes seront également à l’honneur avec un concours de nouvelles fantastiques, en association avec Lire, dont les résultats seront annoncés sur place. LA PHRASE « Je prends en ce début d’année la décision de quitter l’académie Goncourt, avec une sincère tristesse tant cette expérience est exceptionnelle, sur le plan humain comme sur le plan littéraire. » Virginie Despentes a ainsi annoncé et expliqué dans un communiqué son départ du plus célèbre jury littéraire français. Pour justifier ce choix, l’auteure…

4 min.
frédéric beigbeder est-il démodé ?

L’ancien branché était devenu grand public C’est un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître : entre l’an 2000 (son best-seller, 99 francs, vendu à plus de 400 000 exemplaires) et 2009 (Un roman français, prix Renaudot), Frédéric Beigbeder fut une vedette. Pilier de toutes les boîtes de nuit de Paris depuis les années 1980 et fondateur du prix de Flore en 1994, l’ancien branché était devenu grand public. Ses livres cartonnaient, sa romance avec Laura Smet faisait la une de Paris Match, Jean Dujardin l’incarnait au cinéma dans un film à succès, il était chroniqueur en vue au Grand Journal de Michel Denisot – en ces temps reculés, les gens regardaient encore la télévision… Brillant animal médiatique, jeune pape des lettres, il était une sorte de…