EXPLORARMI BIBLIOTECA
Hogar y Jardín
Côté Est

Côté Est No. 80

De Strasbourg à Saint Pétersbourg, Maisons Côté Est vous fait partager l'art de vivre d'une Europe romantique et baroque... Amoureux de la culture et des émotions vraies, laissez-vous séduire.Abonnement pour 1 an (4 numéros)

País:
France
Idioma:
French
Editor:
Cote Maison SAS
Periodicidad:
Biannually
Leer Más
ESPECIAL: Économisez 30% sur votre abonnement!
SUSCRIBIRSE
USD 9.37USD 6.56
2 Números

en este número

2 min.
la nature, nouvelle richesse

Tandis que se multiplient les rapports d’alerte sur le réchauffement climatique, la nécessité d’une gestion écologique des ressources naturelles, d’une maîtrise des transports et l’entretien d’un parc immobilier vieillissant, villes, villages et stations de montagne sont amenés à nourrir une réflexion forte, axée sur la reconnexion à la nature et à l’humain. Une réflexion entamée depuis une dizaine d’années déjà, avec une recherche d’alternatives au « tout-ski » l’hiver et au développement du tourisme l’été. Reconversions dans le bien-être, le développement personnel, le vélo, le parapente ou la randonnée, les initiatives pour favoriser l’essor d’un tourisme estival n’ont pas manqué au cours de la dernière décennie. Aujourd’hui, un virage se précise sur la nature de ces expériences alternatives : on ne cherche plus à « remplacer » les pratiques sportives…

4 min.
passion céramique

A la frontière de la Bourgogne et de l’Auvergne, la commune de Digoin se cache dans une vallée, au croisement de deux rivières. La plus ancienne entreprise de la ville y fabrique poteries et céramiques depuis 1875. « Ce territoire s’appelait autrefois vallée de la céramique, car on y trouvait de nombreuses fabriques (carrelage, brique, tuiles) qui utilisaient les carrières d’argile environnantes. La manufacture comptait parmi celles-ci », rappelle Corinne Jourdain-Gros, qui a repris depuis près de trois ans l’établissement qu’elle a rebaptisé La Manufacture de Digoin. Ce sont les confluences de la vie qui ont amené cette Lyonnaise à reprendre l’entreprise, vouée à disparaître. « Directrice conseil chez Publicis pendant plus de vingt ans, je gérais des budgets grands comptes et travaillais sur les stratégies de marques, avec une…

1 min.
bains de soleil

2 min.
le nouveau montenvers

On y hébergeait, en 1880, les premiers alpinistes et voyageurs venus visiter la Mer de Glace, cet océan immaculé et fascinant qui toise le mont Blanc, au-dessus de Chamonix, à 1913 mètres d’altitude. Un « personnage » légendaire qui hante la littérature, du Frankenstein de Mary Shelley au...Voyage de Monsieur Perrichon d’Eugène Labiche ! La famille Sibuet, dont les nombreuses réalisations signent les Alpes majestueuses, a totalement revu la bâtisse en granit avec l’aide précieuse de la Compagnie du Mont-Blanc, selon sa nouvelle philosophie des « Friendly Mountain Hotels » à l’authenticité naturelle et actuelle. Que l’on opte pour une chambre individuelle – expérience romantique assurée – , pour les dortoirs sous les combles ou pour une chambre familiale, on retrouve la vraie ambiance haute montagne conviviale. Un voyage dans…

1 min.
rêve à croquer

L’un, fondé par Louis Ernest Ladurée au 16 de la rue Royale, à Paris, est « fabricant de douceurs » depuis 1862. L’autre est une architecte designer renommée pour son style glamour et ses couleurs joyeuses. La Maison Ladurée avait déjà fait appel à India Mahdavi pour réaliser sa boutique de Los Angeles. Cette fois, la créatrice aux influences pop et nomade a imaginé « un voyage sensoriel et ultra-contemporain, un univers de fraîcheur ». Au sein du mythique Hôtel des Bergues fondé en 1834, India a mis en scène un lieu à l’esprit boudoir et aux teintes pastel. Elle a dessiné trois espaces, pâtisserie, restaurant, salon étoilé, où la rondeur sensuelle se dévoile dans les détails : comptoirs cannelés, chaises festonnées, halos de berlingots brodés aux murs, luminaires meringues…

2 min.
la savoie à paris

Le seul chef au monde à avoir obtenu, par deux fois, 3 étoiles au Michelin et 20 sur 20 au Gault & Millau, est connu autant pour ses coups de gueule que pour sa générosité. Après avoir surmonté un terrible accident de ski, qui l’a obligé à vendre La Ferme de mon Père à Megève, puis un gigantesque incendie ayant ravagé sa ferme gastronomique La Maison des Bois à Manigod, Marc Veyrat a rouvert cette dernière fin 2016 et vient de lancer Rural, une auberge montagnarde en plein Paris ! Sous l’impulsion d’un autre épris d’altitude, son ami Benjamin Patou, fondateur de Moma Group, le célèbre cuisinier a créé sa nouvelle table dans l’immensité urbaine du Palais des Congrès. Un lieu de vie décalé et chaleureux où se retrouver pour…