EXPLORARMI BIBLIOTECA
Hogar y Jardín
Côté Est

Côté Est Septembre - Decembre 2015

De Strasbourg à Saint Pétersbourg, Maisons Côté Est vous fait partager l'art de vivre d'une Europe romantique et baroque... Amoureux de la culture et des émotions vraies, laissez-vous séduire.Abonnement pour 1 an (4 numéros)

País:
France
Idioma:
French
Editor:
Cote Maison SAS
Periodicidad:
Biannually
Leer Más
SUSCRIBIRSE
USD 9.37
2 Números

en este número

2 min.
cap sur noël !

Évidemment, au moment où nous mettons sous presse, l’été indien bat son plein et Noël semble bien loin. Les derniers rayons du soleil font étinceler les rues et, près des Grands Magasins, rien ne préfigure la mise en place des vitrines de fêtes. Et pourtant… Dans quelques semaines à peine, tout va s’accélérer. Si septembre ne peut s’empêcher de regarder en arrière – du moins pendant les week-ends ! – vers l’insouciant mois d’août, octobre quant à lui lance le coup d’envoi des préparatifs qui occuperont ses flamboyants successeurs. Un amusant – et stimulant – entre-deux. Un peu comme ce numéro de fin octobre. Vous y trouverez une partie « déco », avec des intérieurs d’artistes, à Prague, Lausanne ou encore à Nevers. Les expositions à ne pas manquer –…

3 min.
couleur café !

Avis de grand bleu! Un élégant bâtiment, daté de 1927, se dessine sur les hauts de la ville de Brno, capitale de la Moravie. Construction barlongue, volumes étudiés, grandes baies se jouant de la verticalité absolue et de l’horizontale à l’envi, l’architecte Josef Kranz (1901-1968) a tenu sa gageure : édifier un café à l’esthétique radicale abritant simultanément local professionnel et vie privée. Fortement influencé par le mouvement hollandais De Stijl – et par la façade du De Unie à Rotterdam en particulier –, Kranz a misé sur les couleurs primaires. Bleu drapeau, rouge coquelicot et jaune soleil (ce dernier ton aujourd’hui disparu…) soulignés de noir d’ébène et ponctués de blanc pur : une palette dans le goût de Mondrian ! Outre la vigueur de ses tons, le café Era célèbre…

2 min.
séries limitées

Mobilier de compagnie Atelier de création enraciné à Fontain (25), inspiré par la campagne, les fermes d’antan et leur bestiaire aussi réel qu’onirique, Ibride ne cesse de débrider l’imaginaire. À côté d’un luminaire, qui revisite l’angélus avec des technologies innovantes, ou de rangements qui gardent d’autres fonctions en tiroir, la console Diva donne des ailes à la collection 2015. Pour ses 10 ans, cet emblème maison signé Benoît Convers se pare de rose brillant, dans une édition anniversaire aussi limitée qu’éphémère. A.-L. M. 302 €. Tél. 03 81 81 58 47 et ibride.fr CULTE Une base robuste en aluminium peint, un tube télescopique en Inox satiné, un abat-jour rigide avec quatre ailes opalescentes… Brillant par sa perfection depuis 1965, la Pipistrello s’auréole d’or pour son anniversaire. Autre icône cinquantenaire du design transalpin, la Serpente…

2 min.
la bière green de vézelay

Des tables étoilées du Plazza Athénée, à Paris, ou de la Côte Saint-Jacques, à Joigny, en passant par le très remarqué DZ’Envies, à Dijon, elle a séduit les plus grands. Jusqu’à remporter, il y a deux ans, une médaille de bronze au Concours Général Agricole. Une bière bio, pur malt bourguignon, produite au pied de la basilique depuis 2012, que Marc Neyret n’envisageait pas autrement que 100 % green. Elle est en effet élaborée selon une « loi de pureté », édictée en Bavière en 1516, précisant que la bière ne doit contenir que du malt, du houblon et de l'eau. À l’époque, pas de levure ! Ainsi, peu caloriques, les bières ne contiennent pas de sucres ajoutés, pas d’additifs et pas de colorants. Dans le même esprit, elles ne…

2 min.
2015, millésime unesco

Le 4 juillet 2015, les bouchons ont sauté pour fêter le classement par l’Unesco des lieux préservés où naquit le champagne. Les vignes dominant la Marne, notamment le coteau d’Hautvillers, dont l’abbaye abrita le moine Dom Pérignon à qui la légende attribue la paternité de l’effervescence. L’avenue de Champagne à Épernay, où les maisons de négociants, en place depuis le XIX siècle, veillent sur des kilomètres de caves et des millions de bouteilles, protégeant le vieillissement de ce précieux vin doré et sa fameuse deuxième fermentation. Et enfin la butte Saint-Nicaise sur laquelle trônent Clicquot, Ruinart, Taittinger, Heidsick et Pommery (l’inventeur du brut en 1874) au-dessus d’un dédale de crayères médiévales où l’on stocke 30 mètres sous terre les précieux flacons. Pour célébrer l’événement, Nathalie Vranken, directrice marketing de Vranken-Pommery, a…

2 min.
au bonheur des dames

En 1805, Barbe-Nicole Ponsardin, la veuve Cliquot, inaugurait une longue lignée d’épouses en deuil propulsées à la tête de maisons de champagne. Louise Pommery, Mathilde-Émilie Perrier, Élisabeth Bollinger, Camille Olry-Roederer, jusqu’à Carol Duval-Leroy, présidente depuis 1991 de l’entreprise éponyme. L’histoire des femmes et du champagne, écrite par les guerres, les maladies et les accidents, pourrait être mortifère si ces énergiques pionnières, visionnaires et anticonformistes, n’avaient su déjouer avec brio le mauvais sort et les réticences d’une époque peu encline à laisser les commandes au beau sexe. Elles sont à l’origine du succès de quelques unes des plus grandes marques. Est-ce la raison pour laquelle les femmes, de la Pompadour à Sarah Bernhardt, de George Sand à Marlene Dietrich, en passant par Marylin Monroe, sont aussi les plus grandes amoureuses du…