ZINIO Logo
EXPLORARMI BIBLIOTECA
Cuisine et Vins de France

Cuisine et Vins de France HS No. 2

Añadir a favoritos

Cuisine et Vins de France : l'esprit gourmand! À tous les passionnés, experts ou amateurs de plaisirs gourmands, Cuisine et Vins de France propose des recettes aussi originales que simples associées à des sélections de vins de qualité pour satisfaire tous les passionnés. Plus proche de vous, plus complet, plus pratique et surtout encore plus gourmand : nouveau look, nouvelles rubriques, des recettes toujours créatives, et notre expertise unique en vin.

Leer Más
País:
France
Idioma:
French
Editor:
Marie Claire Album
Periodicidad:
Bimonthly
SUSCRIBIRSE
USD 17.67
6 Números

en este número

1 min.
l’édito

La cuisine des quatre saisons, c’est quatre fois plus d’occasions d’enfiler un tablier, quatre fois plus de perspectives gourmandes, quatre fois plus de raisons de rêver aux recettes que l’on préparera au fil de l’année, quatre fois plus de bonnes idées à conserver. Au fil des pages, nous vous proposons également d’en savoir plus sur des produits de notre quotidien ou plus insolites. Bien plus qu’un simple magazine, nous espérons que ce numéro trouvera une place sur vos étagères de cuisine comme un indispensable à avoir toujours sous la main. @sophiemenut…

34 min.
recettes hiver

Grecque de chou-fleur POUR 4 PERS. • PRÉPARATION 35 MIN • CUISSON 15 MIN • FACILE • BON MARCHÉ • 1 chou-fleur • 2 citrons jaunes bio • 2 c. à soupe de curcuma • 20 cl de vin blanc sec • 50 g de sucre • 1 oignon • 1 gousse d’ail • 1 brin de thym • 1 feuille de laurier • 1 c. à soupe de graines de fenouil • 1 c. à soupe de graines de coriandre • 1 bouquet de coriandre • 1 feuille de gélatine (2 g) • 2 c. à soupe d’huile d’olive • Sel • Poivre 1. 12 h avant de servir, lavez et essuyez les citrons. Coupez-en un en tranches. Mettez-les dans une jatte. Dans une petite casserole, faites bouillir 25 cl d’eau avec…

4 min.
précieuse truffe

De nos jours, une truffe noire Tuber melanosporum se vend rarement moins de 800 € le kilo. Belle revanche pour un champignon qui a longtemps inspiré de la méfiance. Sa couleur «noire comme l’âme d’un damné » a alimenté sa réputation maléfique, tout comme le «rond de sorcière», ce cercle dépourvu de végétation qui se dessine au pied de l’arbre qu’elle colonise. Être cachée sous terre et pousser en profitant des racines d’un arbre, tel un vampire végétal, a achevé de la rendre étrange. Dès l’Antiquité, ses supposées vertus aphrodisiaques ont toutefois converti certains gourmets. À la cour de François Ier , on y croyait fort.Au début du XIXe siècle, le gastronome Brillat-Savarin continuait à propager la légende. C’est sans doute plus pour son goût que les papes ont eux…

1 min.
le miel, 100% nature depuis toujours

Depuis plus de 10 000 ans, les hommes récoltent le nectar produit par les abeilles. Les Égyptiens ont commencé l’apiculture en construisant des ruches en poterie il y a plus de 4 400 ans. Les techniques ont bien sûr évolué, mais le miel reste un produit brut que l’homme ne peut produire sans ces précieux insectes. Allier douceur réconfortante et santé, c’est dans sa nature depuis toujours. Aujourd’hui encore, l’utiliser pour apaiser nos maux de gorge est un réflexe. Extraits eux aussi de la ruche, la propolis, le pollen et la gelée royale ont quasiment acquis un statut de médicament. En pleine vogue de l’apithérapie, le miel inspire également la cosmétique avec des produits de beauté baptisés Abeille royale, Rêve de miel ou Miel suprême. Et si le miel de…

1 min.
la bûche de noël

La bûche est héritée d’une tradition millénaire, d’abord païenne puis religieuse, qui réunissait toute la famille autour de l’âtre pour célébrer la lumière et le feu au coeur de l’hiver. En la mettant à flamber dans la cheminée, on célébrait le passage à l’an nouveau. Garnie de petits cadeaux, gravée de voeux, décorée de feuillages selon les régions, arrosée d’eau-de-vie en Provence, la bûche (généralement en chêne) était brûlée parfois plusieurs soirs de suite, et on en gardait un petit morceau porte-bonheur pour toute l’année. Tout comme le sapin de Noël, la bûche du dessert est une habitude récente, instituée par les pâtissiers après la guerre de 1870 afin de remplacer la traditionnelle bûche de bois. Après la révolution industrielle, l’arrivée de nouveaux modes de chauffage a en effet conduit…

2 min.
la pavlova tout en grâce

Son nom slave renvoie à une exquise pâtisserie héritée de la table des tsars. Pourtant, la pavlova est en réalité le dessert national australien. Il aurait été baptisé ainsi par le chef pâtissier Bert Stachse, en 1934, en l’honneur de la danseuse étoile russe Anna Pavlova. Ce gâteau délicat s’inspirait du tutu aérien que la ballerine portait pour interpréter La Mort du cygne, d’après Camille Saint-Saëns.Cette version de l’origine de la pavlova suscite encore la controverse, les Néo-Zélandais en revendiquant la paternité. Selon eux, ce dessert fut créé à Wellington en 1929, par un pâtissier tombé sous le charme d’Anna Pavlova et serait, depuis, servi à Noël, surmonté de kiwis ou de fruits rouges.La vérité pourrait se trouver dans un livre de cuisine autrichien de la fin du XVIIIe siècle,…