Top Santé No. 368

Des solutions efficaces pour mieux gérer la santé de toute la famille au quotidien

Leer Más
País:
France
Idioma:
French
Editor:
Reworld Media Magazines
Periodicidad:
Monthly
USD 2.30
USD 25.43
12 Números

en este número

1 min.
protection rapprochée, mais pas trop

En 2021, une flopée de néologismes liés à la santé et souvent très imagés ont fait leur entrée. Êtes-vous devenus hypoconfiniaques* ? Faites-vous de la coronasomnie ** ? Souffrez-vous de maskné*** ? Cette affection de peau que l’on pensait réservée à nos années lycée a en effet fait son grand retour chez certains (même sur des joues plus matures) à la faveur d’un port du masque à outrance. Heureusement, ce mois-ci, Top Santé vous propose un dossier qui aborde les principaux problèmes dermatologiques et délivre les solutions les plus efficaces de nos experts. Un tiers des Français adultes seraient touchés, toutes pathologies confondues. Parmi les facteurs environnementaux les plus dommageables pour la qualité de la peau : le soleil et ses ultraviolets délétères. Le réflexe pour s’en protéger efficacement :…

topsanfr2104_article_003_01_01
1 min.
en kiosque

Le nouveau Vital no 47 Votre rendez-vous fitness. Le nouveau Vital Food no 26 Votre rendez-vous sain et gourmand. VOUS VOULEZ… NOUS LIRE LE MOIS PROCHAIN TopSantén369 o sera en kiosque le 5 mai ➜ TOP SANTÉ NE S’ASSOCIE À AUCUNE PILULE MINCEUR SUR LE WEB NI AILLEURS ! Certaines sociétés le font croire afin de bénéficier de la notoriété de Top Santé et d’induire les consommateurs en erreur. Elles sont basées à l’étranger, il nous est donc très difficile d’intenter des actions en justice. ➜ TOP SANTÉ NE FAIT PAS DE SONDAGE TÉLÉPHONIQUE Si vous êtes sollicitée, c’est une plaisanterie ou une escroquerie ! Nous en sommes désolés.…

topsanfr2104_article_003_02_01
1 min.
le comité scientifique de top santé

Médecine Médecines douces Beauté Nutrition Être bien…

topsanfr2104_article_004_01_01
1 min.
les écorces d’arbre pourraient aider à soigner les maladies nosocomiales

En 2020, les maladies nosocomiales – infections contractées au cours d’un séjour à l’hôpital – ont bondi sous l’effet du coronavirus. On sait traiter ces pathologies en grande partie, bien souvent via des antibiotiques. Mais l’OMS s’inquiète de voir croître la résistance des pathogènes face à ces derniers, à cause de leur utilisation abusive. Une question se pose alors : comment soigner ces maladies lorsque les bactéries responsables ne seront plus sensibles aux antibiotiques ? La réponse pourrait se trouver dans les écorces de certains arbres, du fait de leurs facultés fongicides et bactéricides, souligne une étude réalisée par l’université de Reims. L’écorce du merisier permet, par exemple, de tuer neuf souches de micro-organismes, dont le staphylocoque doré qui cause 14 % des infections nosocomiales. Si des recherches plus poussées…

topsanfr2104_article_008_01_01
1 min.
les quinquagénaires réinventent le couple

Ne plus vivre ensemble, éviter la routine du quotidien, chercher la complicité : voici comment on réinvente le couple passé 50 ans, selon une récente étude de l’Institut national d’études démographiques (Ined). De fait, il est de moins en moins rare de vivre plusieurs histoires d’amour, y compris « sur le tard ». Aujourd’hui, un tiers des quinquagénaires a vécu au moins deux unions. Mais le désir de couple après 50 ans n’est pas le même qu’avant, selon l’Ined, qui observe que les femmes auraient globalement « moins à gagner » à retrouver un schéma classique du couple, du fait de la répartition inégale des tâches domestiques entre sexes, particulièrement marquée dans ces générations. Pour préserver leur autonomie, celles-ci choisiraient de ne pas vivre sous le même toit que leur…

topsanfr2104_article_008_04_01
1 min.
télétravail : est-on efficace lorsqu’on travaille en pyjama ?

Le télétravail pose beaucoup de questions, et notamment des interrogations pratiques : comment s’habiller lorsqu’on travaille depuis la maison ? Peut-on… rester en pyjama ? Une récente étude publiée dans le « Medical Journal of Australia » et conduite auprès de 163 professionnels en télétravail l’affirme : « le port du pyjama n’est pas associé à des différences de productivité » chez les télétravailleurs. On pourrait donc rester en robe de chambre toute douce et en pyjama fluide hyper confortable ! Oui, mais… Il reste un problème : selon les chercheurs australiens, « le port du pyjama semble être associé à un risque accru de dégradation de la santé mentale (59 % chez les télétravailleurs en pyjama au moins une fois par semaine, contre 26 % pour les autres). »…

topsanfr2104_article_010_01_01