ONTDEKKENBIBLIOTHEEK
Nieuws & Politiek
Afrique Magazine

Afrique Magazine Fevrier 2020

Afrique Magazine, le mensuel francophone international.

Land:
France
Taal:
French
Uitgever:
AM International SAS
Verschijningsfrequentie:
Monthly
Meer lezen
EDITIE KOPEN
€ 4,26(Incl. btw)
ABONNEREN
€ 41,63(Incl. btw)
10 Edities

in deze editie

3 min.
colonialisme sans fard

On s’en doutait, compte tenu de l’alignement sans complexe de l’administration Trump sur les positions les plus sectaires d’Israël. Compte tenu de cette alliance de réprouvés entre Donald Trump, président faisant face à une procédure d’impeachment, et Benyamin Netanyahou, Premier ministre mis en accusation pour corruption active, deux personnages soucieux de triomphes diplomatiques pour s’assurer une (piètre) victoire électorale… On s’en doutait en regardant le parcours de Jared Kushner, le fameux «first son-in-law», gendre présidentiel, en charge du projet, incarnation de la condescendance. Mais quand même… C’était donc cela le peace plan tant attendu pour régler la question palestinienne, un conflit vieux de plus d’un siècle (dont on peut situer les origines à la déclaration Balfour en 1917 et à l’effondrement de l’Empire ottoman)? Un acte de reddition absolue? Un…

2 min.
les amazones demenagent!

À L’ORIGINE, trois stars maliennes, Mamani Keïta, Oumou Sangaré et Mariam Doumbia (également collaboratrice d’Amadou & Mariam), qui créent en 2014 un collectif, Les Amazones d’Afrique, dont l’objectif est de défendre les droits des femmes… en musique. Leur nom est un hommage à un groupe des sixties, Les Amazones de Guinée. « Nous portons un message d’amour et de force, avec l’objectif d’une prise de conscience des êtres humains concernant les problèmes de violence à l’égard des femmes, nous écrivent-elles par mail. Des violences aussi véhiculées par des femmes victimes de pression sociale ou de traditions ancestrales. Par le biais de la musique, il s’agit d’ouvrir à la parole et créer un espace d’expression pour un monde meilleur. » Ainsi, elles convoquent groove addictif et sonorités électroniques sur République Amazone, premier…

1 min.
place aux forces vives

MONTRER CE QUE L’AFRIQUE a à dire et à proposer. La montrer dans sa modernité. C’est l’ambition de la prochaine saison organisée par l’Institut français et initiée par Emmanuel Macron lors de son discours de Ouagadougou, en 2017 : « C’est en Afrique, continent central, global, incontournable […], que se jouera une partie du basculement du monde. » Africa2020 se déroulera sur tout le territoire français (métropole et territoires ultramarins) du 1er juin à mi-décembre 2020, avec plus d’une centaine de projets. « Une grande fête », selon les termes de la commissaire d’exposition, N’Goné Fall, bien décidée à faire bouger les lignes et les schémas traditionnels. Projet hors normes, avec une programmation artistique, musicale, technologique, économique, gastronomique, historique… Un kaléidoscope à la taille de l’Afrique, destiné à dépasser les…

1 min.
sounds

1 Deleyaman Sentinel, TTO Records On entend du doudouk, du cymbalum et du bouzouki dans le huitième album de Deleyaman, le groupe fondé par Aret Madilian. Avec des morceaux aussi poétiques qu’« Exil », «The Valley » ou « Slaves », le contemplatif Sentinel manie l’anglais autant que le français. Il témoigne surtout de l’aisance avec laquelle ces musiciens conjuguent la diversité de leurs influences, entre Orient et Occident. 2 Bai Kamara Jr. & The Voodoo Sniffers Salone, M.I.G Fils d’un ambassadeur de la Sierra Leone en Belgique, Bai Kamara Jr. cultive ses racines africaines grâce à un blues d’une authenticité épatante. Avec Salone, il propose une quinzaine de titres aussi chics qu’entraînants (portés par ses efficaces Voodoo Sniffers), à la fois ouverts sur les traditions de ses ancêtres et sur l’héritage de John Lee…

1 min.
fascinations africaines

ON LUI DOIT la crème mythique Valaze (un mélange d’herbes, d’écorces et d’amande), que la future industrielle polonaise et première femme d’affaires du XXe siècle avait imaginée dans sa cuisine. Si l’ascension vertigineuse d’Helena Rubinstein (1872-1965) – «Madame », comme elle aimait se faire appeler, en écho au « Mademoiselle » de Coco Chanel – est connue de tous, on oublie parfois son parcours de collectionneuse avant-gardiste et son rôle pionnier, notamment dans la reconnaissance des arts africains. Gardiens de reliquaires kota, pièces d’exception baoulé, bamana, senoufo ou encore dogon côtoyaient des œuvres d’artistes de la modernité (Chagall, Braque ou encore Picasso) dans ses salons. Juste après sa mort, 360 objets de sa collection ont été dispersés dans des ventes historiques, à New York, marquant une étape essentielle de la…

1 min.
bonne pâte

ABLA EST UNE VEUVE qui vend des gâteaux par la fenêtre de son échoppe. Derrière un visage fermé (implacable Lubna Azabal), elle cache son chagrin et élève strictement sa fille de 8 ans. Un jour, Samia, jeune femme célibataire enceinte et SDF, lui demande travail et hébergement… Pas de grands rebondissements à attendre, mais un film d’atmosphère qui capte notre attention par l’intensité du jeu des comédiennes, malgré un cadre assez étroit : on ne sort que très peu de cette sombre maison de la médina de Casablanca, qui finit pourtant par être chaleureuse et familière… et qui sent bon le miel et la fleur d’oranger ! C’est le premier long-métrage de Maryam Touzani, qui a coécrit et joué dans Razzia (2017), de son mari Nabil Ayouch, également producteur de…