L'auto-Journal No. 1091

Apprécié pour l’expertise et la précision de ses tests et comparatifs, l’Auto Journal fait référence en matière d’essais. Il s’adresse aux amateurs de technologies et de belles mécaniques.

Land:
France
Taal:
French
Uitgever:
Editions Mondadori Axel Springer (EMAS)
Frequentie:
Biweekly
€ 6,40(Incl. btw)
€ 42,60(Incl. btw)
26 Edities

in deze editie

2 min
un objet pas comme les autres

Chaque fois que l’on me parle de “mobilité”, je dégaine ma marotte : non, l’automobile n’est pas qu’un objet de mobilité parmi d’autres, encore moins un moyen de transport qui répondrait à des motivations purement rationnelles. Pour achever ma démonstration sur l’aspect émotionnel de l’automobile, je lâche à mon interlocuteur ma phrase fétiche : “Sinon, nous roulerions tous en Dacia.” Que les amateurs de la marque roumaine ne le prennent pas mal, bien au contraire. Les Dacia sont, en effet, capables de remplir toutes les missions dont nous avons réellement besoin, pour tous types de familles, de capacités d’emport, de distances, le tout à prix imbattable. Si l’on parle d’agrément, de séduction ou de sophistication technologique, c’est une autre histoire. Enfin, c’était. Car même chez Dacia, ces aspects réputés non…

lautjoufr210909_article_007_01_01
1 min
ça vous a fait réagir…

Vous pensiez vraiment que votre photo coupée en deux, puis grossièrement rafistolée du tableau de bord de l’Audi 90 de l’essai rétro du n° 1089 allait passer inaperçue ? Ce n’est pas très digne d’un magazine comme le vôtre. Dom Leroy Désolé pour ce montage peu satisfaisant, en effet. Mais pour réaliser cette rubrique Rétro, en l’absence des photos originales malheureusement disparues, nous devons travailler à partir des anciens magazines, tels qu’ils étaient montés et imprimés. Lorsqu’une image était publiée à cheval sur deux pages, avec parfois des variations de qualité d’impression, la “reconstruction” de l’image n’est pas sans risques. L’édito de Guy L’Hospital sur l’interdiction des voitures thermiques à partir de 2035 était très intéressant. Mais il ne répond pas à la question cruciale : comment va se comporter le marché ces…

1 min
règle de trois

C’est connu, nos voisins anglais ne font rien comme tout le monde. En découvrant ce prototype du prochain Morgan Three Wheeler en essais de développement, on en est bien convaincu. En 2016, un concept électrique avait été présenté et nous pensions tous qu’il annonçait, hélas, le futur inévitable de la marque rentrant ainsi dans le rang de l’air du temps. Mauvaise pioche, et c’est tant mieux. Selon Morgan, l’attachant tricycle va nous revenir bientôt, sur une base entièrement inédite. C’est en soi un exploit dans notre monde ultra-normé. Mais surtout, il sera motorisé par un bloc thermique. Adieu, certes, le pétaradant et vibrant V Twin de moto ! Mais c’est pour accueillir un trois cylindres Ford atmosphérique. Trois cylindres pour trois roues, il suffisait d’y penser! Quant à l’esthétique, ne…

lautjoufr210909_article_008_01_01
6 min
renault ne manque pas l’id!

Cette Mégane n’a de Mégane que le nom car, pour le reste, c’est la révolution par rapport à l’actuelle génération. La Mégane E-Tech Electric vous accueille avec des effets lumineux inattendus, grâce à son éclairage 100 % LED, ciselé au laser. Lorsque vous vous approchez d’elle, elle déclenche une animation hollywoodienne : les projecteurs scintillent, puis c’est au tour des feux de jour et des clignotants de s’embraser. À l’arrière, le bandeau lumineux fait de même alors que les clignotants s’excitent. Les rétroviseurs se mêlent à la fête en projetant le nouveau logo au sol. C’est Disneyland! Cet accueil – même scénario à bord – n’est pas nouveau dans l’univers automobile, mais venant d’une Mégane, ça surprend… Son ambition n’est pourtant pas de concurrencer les discothèques, mais bien de s’attaquer…

lautjoufr210909_article_010_01_01
1 min
la mégane e-tech electric face à la volkswagen id.3

La Mégane va rencontrer plusieurs rivales sur son chemin (dont la Citroën ë-C4), mais c’est bien la VW ID.3 que Renault assume vouloir contrer. Avec ses deux puissances et ses deux batteries, la française prend en tenailles la gamme allemande. À noter qu’en version Business, la Mégane de 130 ch propose les deux plus puissants systèmes de recharge : 22 kW pour 50 km récupérés en 30 minutes, et 130 kW pour 195 km récupérés en 30 minutes. À court terme, une version de la française avec 470 km sera proposée. Quant à l’ID.3, sa grosse batterie de 77 kWh avec ses 544 km d’autonomie n’est disponible qu’en version Pro S au prix de 43710 €.…

lautjoufr210909_article_012_01_01
1 min
laurens van den acker

L’Auto-Journal : En 2016, lorsque la Mégane actuelle a été dévoilée, qui aurait pu imaginer que sa remplaçante serait exclusivement électrique ? Laurens van den Acker : Mégane E-Tech Electric arrive à point nommé! Mais il faut être honnête, je ne suis pas sûr que les voitures électriques auraient eu cette montée en puissance s’il n’y avait pas eu Tesla, le dieselgate chez Volkswagen et la prise de conscience du changement climatique. Ces facteurs, avec d’autres, ont accéléré ce processus. “On a pris de l’avance sur la concurrence” Comment expliquer que la Mégane E-Tech Electric, étudiée depuis plus de quatre ans, colle parfaitement à la “Renaulution” annoncée par Luca de Meo voici à peine huit mois ? On a toujours imaginé cette voiture comme le symbole du renouveau de Renault. On a eu dix…