L'auto-Journal No. 1093

Apprécié pour l’expertise et la précision de ses tests et comparatifs, l’Auto Journal fait référence en matière d’essais. Il s’adresse aux amateurs de technologies et de belles mécaniques.

Land:
France
Taal:
French
Uitgever:
Editions Mondadori Axel Springer (EMAS)
Frequentie:
Biweekly
SPECIAAL: Économisez 50% sur votre abonnement!
€ 6,40(Incl. btw)
€ 42,60€ 21,30(Incl. btw)
26 Edities

in deze editie

2 min
régime dissocié

Le communiqué officiel attaque fort : “Reposant sur une technologie Citroën autonome, électrique et agile, ce concept disruptif de mobilité urbaine open-source vise à fluidifier et décongestionner les villes.” Au jeu de qui emploie le plus de nouveaux mots creux qui font moderne, le score impressionne. Plus sérieusement (ou pas…), de quoi s’agit-il? D’un projet associant Citroën, le groupe hôtelier Accor et JCDecaux, dans une réflexion sur l’avenir de la mobilité urbaine. Le constructeur aux chevrons apporte dans la corbeille un grand skate-board électrique et autonome, sur lequel viennent se poser des modules pensés par les deux autres entreprises pour leurs clients. Considérant que le coût d’un véhicule autonome électrique serait prohibitif pour un usage individuel, il s’agit de dissocier la plate-forme technique, la plus coûteuse, des “habitacles”. Ainsi, le…

lautjoufr211007_article_007_01_01
1 min
ça vous a fait réagir…

Dans votre essai de la Peugeot 308, une remarque a attiré mon attention. Dans les “moins”, vous citez l’angle mort arrière. Mais citez-moi un modèle commercialisé à ce jour qui pourrait être exempté de ce défaut? À partir du moment où c’est devenu une généralité, pourquoi continuer d’en parler? Michaël Didier Vous n’avez pas tort sur le fait que la visibilité arrière s’est gravement dégradée ces dernières années. Pour la lunette arrière, l’affaire est aérodynamique. Mais les montants de custode aveugles sont des lubies de stylistes. La livraison par des constructeurs français de voitures intégralement assemblées en Chine est une très mauvaise nouvelle. On finira par acheter des voitures totalement chinoises, encore moins chères que les françaises, avec une invasion industrielle et un chômage garanti dans les pays européens. Bruno Valery On peut tenter de…

1 min
un style so crewe

Bentley ne rate jamais l’occasion de fêter un anniversaire. Après les 75 ans de production de l’usine de Crewe en Angleterre, le constructeur souffle les 70 bougies de son bureau de style. En haut de la pièce montée, devrait trôner une Type R Continental de 1951, premier modèle dessiné au Design department où les systèmes de mesures tridimensionnelles et la réalité virtuelle ont remplacé depuis longtemps les premiers dessins à l’aquarelle. Pour Andreas Mindt, directeur du design Bentley, “dessinées ici, les plus emblématiques des Bentley ont résisté à l’épreuve du temps et inspirent encore aujourd’hui nos codes de style”. Une manière d’assurer que l’ADN de la marque coulera dans les veines de la prochaine Bentley 100% électrique.…

lautjoufr211007_article_010_01_01
6 min
des watts et de la joie!

Bientôt l’interdiction du moteur diesel à Paris – en 2024 – et celle des blocs thermiques en Europe dès 2035. Nous voici forcés à évoluer en tout-électrique pour nous déplacer. Désormais, en bagnole, l’électrique, c’est comme la pub pour le plastique des années 1970 : c’est fantastique! Jusqu’à ce que l’on se prenne le boomerang en pleine figure, à craindre de voir des batteries s’amonceler en masse sur les chaînes de recyclage, comme le plastique dans les océans. La planète surchauffe et les décisions prises dans l’urgence pour l’univers automobile soulèvent plus de questions qu’elles n’apportent de réponses. Laissons ce débat de côté et regardons le verre à moitié plein : ces changements vont donner naissance à des nouveautés que l’on n’attendait pas. Ce sera le cas chez Renault en…

lautjoufr211007_article_012_01_01
1 min
2030, l’année de rupture

L’année 2025 marquera une première rupture dans le rapport entre l’offre de modèles thermiques et celle des modèles électriques. Renault annonce 30% de sa gamme en 100 % électrique, et 35 % en hybride (simple ou rechargeable). Le taux de véhicules 100 % électriques disponibles dans la gamme grimpera à… 90 % en 2030. L’effet R4, R5, Scénic EV entre autres. Volkswagen évoque quant à lui ses ambitions commerciales avec une part des véhicules électriques dans les ventes de 70% en Europe et 50% en Amérique du Nord et en Chine, deux zones qui ne subissent pas (encore?) une législation aussi sévère qu’en Europe.…

1 min
les mini-électriques de stellantis

Face aux deux géants, Volkswagen et le groupe Renault, Stellantis va proposer sa vision de l’urbaine et compacte électrique qui reposera sur la toute nouvelle plate-forme STLA Small. Elle arrivera en fin d’année 2025 et servira de support à de nombreuses silhouettes chez Fiat, Citroën, Opel ou Peugeot, pour ne citer qu’elles. Elle recevra le moteur EDM#1 de 70 kW (95 ch). Les packs batteries d’une capacité de 37 à 82 kWh autoriseront une autonomie jusqu’à 500 km. Fiat et Citroën pourraient être dans les premières marques à bénéficier de cette plate-forme pour les futures Centoventi et ë-C1. Stellantis suivra-t-elle la voie d’implantation de la machine électrique à l’avant ou prendra-t-elle le contre-pied de ses rivales? Comme le dit Volkswagen : “La traction offre un potentiel supplémentaire pour utiliser l’habitacle…

lautjoufr211007_article_015_01_01