ZINIO logo
ONTDEKKENBIBLIOTHEEK
Nieuws & Politiek
L'Express

L'Express 03 Mai 2017

Chaque semaine, vous retrouvez les grands thèmes de l’ACTUALITE politique, économique, sociale et culturelle DECRYPTES en toute indépendance par de grands EDITORIALISTES reconnus dans leur domaine d'expertise. Des grands dossiers, des enquêtes exclusives et des reportages inédits redonnent du SENS à l'actualité et vous permettent de mieux COMPRENDRE le monde actuel.

Meer lezen
Land:
France
Taal:
French
Uitgever:
Groupe Express Roularta
Verschijningsfrequentie:
Weekly
SPECIAAL: Économisez 40% sur votre abonnement Zinio avec le code: BLACK2020
EDITIE KOPEN
€ 5,23(Incl. btw)
ABONNEREN
€ 42,70(Incl. btw)
26 Edities

in deze editie

3 min.
la raison doit l’emporter

Le projet européen et l’ouverture au monde contre la défiance et les risques du nationalisme Voilà quinze mois, un jeune chef d’entreprise vantait devant moi la détermination du ministre de l’Economie à se porter candidat à l’Elysée, sa volonté farouche à aller jusqu’au bout pour l’emporter tout en restant en dehors du jeu des partis. « Tu verras… » Incrédule, j’ai souri. Et, à l’époque, beaucoup sourirent. On connaît la suite de l’histoire. Macron y a cru, s’est lancé, et a gagné le 23 avril son incroyable coup de poker en se qualifiant pour le second tour de l’élection présidentielle, dont il est le favori. On objectera qu’Emmanuel Macron a bénéficié de concours de circonstances heureux (pour lui), et c’est vrai. Renoncement du président sortant, élimination primaire d’Alain Juppé puis de Manuel Valls…

3 min.
deux français sur trois

Parce qu’il aime les pratiques d’oiseau rare, Valéry Giscard d’Estaing choisit un 29 février, jour qui ne revient que tous les quatre ans, pour publier, en 1984, son bréviaire du rassemblement, 2 Français sur 3. Pour l’ancien président, qui pense que la France veut être gouvernée au centre, un certain nombre de réformes essentielles peuvent et doivent obtenir l’approbation des deux tiers des citoyens. Hélas pour « l’Ex », le clivage droite-gauche va perdurer, et ses successeurs à l’Elysée ne réuniront qu’à grand-peine 1 Français sur 2 au second tour, et seulement 1 sur 3, puis sur 4, voire sur 5, au premier tour. Et même 1 sur 9, si l’on rapporte les voix obtenues, non au nombre de suffrages exprimés, mais à la population totale du pays. Depuis trente…

2 min.
quoi de neuf ? le nationalisme

En se proposant de devenir le « président des patriotes face à la menace des nationalismes », Emmanuel Macron ne s’est pas contenté de trouver une habileté sémantique pour combattre Marine Le Pen (tout en caressant son électorat). Il a ouvert une brèche qui révèle un aspect déterminant de la psyché française. Il existe évidemment un lien indéfectible entre la définition que l’on donne de la France et le rôle que celleci doit tenir dans le monde. On doit garder en mémoire l’origine du mot, inventé par Barrès : « Le nationalisme, c’est envisager toute chose par rapport à la France » (LeFigaro, 4 juillet 1892). Pour rester dans l’ultra- droite, il faut y ajouter ce complément, dû à l’historien Jacques Bainville, un peu plus tard : « Le nationalisme…

3 min.
au secours des classes moyennes

Chaque grande période de mondialisation et d’innovation a rejeté une partie des opinions publiques vers la révolte et le nationalisme. Ce ne sont pas, contrairement à ce qu’on croit parfois, les crises et les récessions qui mènent aux révolutions. 1789 fut moins le résultat d’une famine que celui d’une transformation économique et sociale mal née qui n’avait pas laissé sa chance à tous en raison de la rigidité corpo ratiste de l’Ancien Régime. Et le socialisme révolutionnaire au XIXe siècle, Savonarole à la Renaissance ou la tyrannie des Trente sous l’Antiquité sont les rejetons violents de l’émergence toujours chaotique d’un nouvel ordre technologique, économique et social. Depuis vingt ans, le numérique puis la robotique et, aujourd’hui, l’intelligence artificielle ont engendré un mouvement de destruction créatrice d’une ampleur inédite à l’échelle…

3 min.
le sexe des anges et la télépathie

Le 29 mai 1453 est une date clef de l’histoire. Constantinople, qui était un des derniers remparts de la chrétienté face à la poussée de l’islam, tombe aux mains du sultan ottoman Mehmet II. La ville était un vestige de l’Empire romain, après l’effondrement de sa partie occidentale, lors des invasions barbares. Les Turcs otto mans traversent le détroit du Bosphore et achèvent leur conquête des Balkans. La basilique Sainte- Sophie deviendra une mosquée. L’empereur grec meurt dans des circonstances troubles. Cet épisode historique signe la fin du Moyen Age et reconfigurera l’équilibre entre islam et chrétienté. Alors même que les forces turques s’apprêtaient à entrer dans la ville, on raconte que les religieux orthodoxes byzantins discutaient à n’en plus finir de la question théologique, essentielle à leurs yeux, du…

3 min.
le monde et la france, en 2022

Bien des choses nous attendent d’ici à la fin du mandat du prochain président de la Ré pu blique, et c’est dans ce contexte qu’il faut re placer l’élection qui s’annonce et choisir. En 2002, dans ces mêmes colonnes et les mêmes circonstances, j’avais appelé à voter pour Jacques Chirac. Chacun comprendra donc l’évidence, pour moi, du choix que je fais aujourd’hui. D’autant que, cette fois, c’est aussi celui du premier tour. Pour autant, j’aimerais, avec le plus d’objectivité possible, réfléchir et faire réfléchir sur ce que sera dans cinq ans notre monde, sur le rôle qu’y jouera notre pays et ce qu’on peut attendre du futur chef de l’Etat. Au-delà des vacarmes et des invectives médiatiques, des mutations profondes auront lieu dans les cinq prochaines années, qui nous affecteront profondément. D’abord,…