ZINIO logo
ONTDEKKENBIBLIOTHEEK
Nieuws & Politiek
L'Express

L'Express 08 Mars 2017

Chaque semaine, vous retrouvez les grands thèmes de l’ACTUALITE politique, économique, sociale et culturelle DECRYPTES en toute indépendance par de grands EDITORIALISTES reconnus dans leur domaine d'expertise. Des grands dossiers, des enquêtes exclusives et des reportages inédits redonnent du SENS à l'actualité et vous permettent de mieux COMPRENDRE le monde actuel.

Meer lezen
Land:
France
Taal:
French
Uitgever:
Groupe Express Roularta
Verschijningsfrequentie:
Weekly
SPECIAAL: Économisez 40% sur votre abonnement Zinio avec le code: BLACK2020
EDITIE KOPEN
€ 5,23(Incl. btw)
ABONNEREN
€ 42,70(Incl. btw)
26 Edities

in deze editie

3 min.
la toge et la robe

Ruines et vestiges, gravats et débris : du séisme interminable qui fait trembler la présidentielle, aucun monument de la Ve République ne sortira intact. Le premier édifice à s’effondrer est le système des partis. Vite reconstitué après la tornade gaulliste de 1958, il s’affaiblit depuis déjà trente ans, au gré des échecs récurrents et similaires, au pouvoir, de la gauche et de la droite. Pour soigner cette anémie, le Parti socialiste d’abord, la droite ensuite adoptèrent la primaire ouverte, spectaculaire transfusion de légitimité. Etre le candidat de militants déterminés ne suffisant plus, devenir celui d’une portion du corps électoral, même mince, prit le relais. Viatique empoisonné! Les créatures ainsi adoubées n’obéissent plus à leurs maîtres et, Frankenstein électoraux, dévastent leur propre famille sans pouvoir être arrêtés. A gauche, les socialistes effrayés…

2 min.
les bottes de la baltique

Du Nord de l’Europe nous sont parvenues de grandes idées démocratiques, des avancées sociales majeures et des innovations très appréciées dans l’art de vivre quotidien. Il n’est plus à prouver que le rayonnement du modèle scandinave se confond avec la zone la plus prospère, la plus éduquée et la plus policée au monde. Or cette aire géographique était tout autant dévolue à la paix – voire au pacifisme, souvent à la neutralité (la Suède n’a pas connu de guerre sur son sol depuis deux siècles). C’est pourquoi il est très significatif de constater le regain d’inquiétude qui s’empare soudain de certains pays nordiques Pour preuve, le gouvernement suédois vient d’annoncer le retour du service militaire obligatoire dès l’an prochain, alors qu’il avait été supprimé, en 2010, pour laisser la place au…

2 min.
le mythe de la fin du travail

Le pessimisme donne-t-il l’air intelligent ? Cela pourrait expliquer pourquoi la crainte de la fin du travail reçoit encore autant de suffrages. Car cette peur est ancestrale. William Lee, l’inventeur de la machine à tricoter des bas, fut éconduit en 1589 par la Reine Elisabeth Ire à qui il venait quémander un brevet. Elle lui répondit qu’elle ne pouvait prendre le risque de voir ses sujets s’appauvrir et se constituer en hordes de clochards. En 1811, 12000 soldats britanniques durent être dépêchés dans les Midlands pour mettre fin dans le sang à la révolte des luddites briseurs de machines, qui craignaient de perdre leur emploi. En 1831, c’est la généralisation des métiers Jacquard, dans une conjoncture économique défavorable pour les textiles en soie, qui déclencha la révolte des canuts lyonnais.…

3 min.
les journalistes vont sauver le réel

Le réel est en danger de mort. La montée en puissance des fake news et faits alternatifs est grave, mais n’est pas une nouveauté. Joseph Goebbels expliquait, en 1933 : « Plus le mensonge est gros, plus il passe. Plus souvent il est répété, plus le peuple le croit. » Staline et Mao faisaient retoucher les photos où ils apparaissaient avec les camarades qu’ils avaient fait exécuter. Ce qui est nouveau, c’est que les « NBIC » (nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives) vont changer radicalement le statut du réel. Dans les prochaines décennies, les souvenirs pourront être manipulés directement dans les cerveaux humains. On imagine ce que Staline, Mao ou Pol Pot auraient fait avec de telles technologies... Le journaliste 1.0 va chercher l’information à la source, la valide et…

3 min.
honte à vous !!!

Ayant participé très activement à toutes les élections présidentielles françaises depuis quarante ans, je ne pensais jamais avoir à assister à une campagne aussi désastreuse que celle dans laquelle s’enfonce aujourd’hui notre pays. J’en pleurerais de rage et de colère. Et je sais que je suis loin d’être le seul. Cette lamentable comédie n’est pas que le produit des circonstances, qui semblent s’acharner pour la rendre dérisoire. Elle est le résultat profond d’un pourrissement du système politique français, qui depuis trente ans au moins préfère se complaire dans l’inaction, les petites rivalités de personnes, les compromissions grandes ou petites ; les corruptions, ouvertes ou tacites. De cela, nous mourons. Les Français le sentent bien, qui, en majorité, aimeraient pouvoir voter pour un autre candidat que tous ceux qui se présentent aujourd’hui, sans…

1 min.
le jackpot

Mémoires ou programmes, les livres des gouvernants valent leur pesant d’or c’est le contrat du siècle. Barack et Michelle Obama vont toucher 60 millions de dollars (57 millions d’euros) pour deux livres à paraître. L’ex-président pourrait mettre en forme le journal de bord de ses huit années à la Maison-Blanche, son épouse raconter sa vie de First Lady aux enfants. Dans leur catégorie, ils détiennent le record de l’édition politique. L’agent littéraire des Obama, Robert Barnett, était déjà à l’origine du précédent : les 15 millions de dollars versés à Bill Clinton en 2004 pour Ma vie. Et avait obtenu 10 millions de dollars pour les Mémoires de George W. Bush, Décision Points, en 2010. Ce même redoutable négociateur avait aussi défendu la cause de l’ex-Premier ministre britannique Tony Blair, payé 4,5…