ONTDEKKENBIBLIOTHEEK
Nieuws & Politiek
L'Express

L'Express No.3603

Chaque semaine, vous retrouvez les grands thèmes de l’ACTUALITE politique, économique, sociale et culturelle DECRYPTES en toute indépendance par de grands EDITORIALISTES reconnus dans leur domaine d'expertise. Des grands dossiers, des enquêtes exclusives et des reportages inédits redonnent du SENS à l'actualité et vous permettent de mieux COMPRENDRE le monde actuel.

Land:
France
Taal:
French
Uitgever:
Groupe Express Roularta
Verschijningsfrequentie:
Weekly
Meer lezen
EDITIE KOPEN
€ 5,23(Incl. btw)
ABONNEREN
€ 42,70(Incl. btw)
26 Edities

in deze editie

2 min.
courrier

France, mon amour Claude-Fernand Bertin, Brunoy (Essonne) J’ai été ému et touché par les parolesd’Abnousse Shalmani (« Tout ce que j’aurais pu vous dire », L’Express n° 3601 du 9 juillet). Qu’une personne ait choisi la France, « mon » pays, pour se réfugier et qu’elle l’apprécie depuis plusieurs années, j’en suis fier. Mais qu’une simple « remarque » l’ait renvoyée là-bas, en Iran, me navre. Oui, dans tous les Etats, il y aura toujours quelques individus pour faire des réflexions – plus bêtes que méchantes – envers ceux qui ont déjà de la peine de ne plus être dans le pays de leur naissance. Merci Mme Shalmani, pour tout ce quevousn’avezpasdit… et ce que vous avez si bien dit. Les 24 visages de Macron Michel Pasquier, Paris (XVe ) Bravo pour la une de…

1 min.
dans l’express, cet été

Issus du monde du sport, des loisirs ou du tourisme, ils ont dû repenser leur modèle, crise sanitaire oblige. Après avoir plongé dans les coulisses du plus grand camping 5 étoiles de France, L’Express vous emmène cette semaine au cœur de L’Olympique de Marseille, dont les joueurs ont enfin rechaussé les crampons. Parce que cet été 2020 ne ressemble à aucun autre, la série « Nouveau départ » vous raconte comment ces acteurs de l’économie française reprennent leur activité, après des semaines d’arrêt forcé. En nous ouvrant leurs portes, ces témoins expliquent la manière dont ils se sont réorganisés, tant sur le plan financier qu’en termes de logistique, d’approvisionnement, de respect des normes sanitaires. A découvrir aussi durant cette période estivale : la rubrique « Destination(s) France », sur notre…

2 min.
quiz spécial elysée

1. Un roi a offert le palais à sa favorite. Qui était cette dame ? ▪ La marquise de Pompadour ♦ Madame de Maintenon ● La comtesse du Barry 1. ▪ En 1753, Louis XV achète ce qui est alors un hôtel particulier pour l’offrir à l’une de ses favorites, la marquise de Pompadour. Elle vivait alors à Versailles, la voilà dotée d’une résidence parisienne. 2. Où VGE a-t-il envisagé de transférer la présidence de la République ? ▪ Ecole Militaire ♦ Invalides ● En Auvergne 2. ♦ Après son élection en 1974, le président fait souffler un vent de modernité partout, jusqu’à envisager de déménager le palais à l’Ecole militaire. De Gaulle luimême avait songé aux Invalides. D’autres, plus tard, se poseront également la question. 3. Quelle personnalité s’est suicidée dans le palais ? ▪ Pierre Bérégovoy ♦ Le conseiller François de Grossouvre ●…

4 min.
france : le grand bluff méritocratique

Cette année, le coeur n’y était pas. Le taux de réussite au baccalauréat a beau avoir atteint un nouveau record – 95,7 % ! –, personne n’a vraiment eu l’âme à rouler des mécaniques… L’affaire était entendue : tout avait été fait pour contrebalancer les effets du confinement sur le parcours scolaire des bacheliers, jusqu’au dopage systématique des notes dénoncé par de nombreux professeurs. Devant les traditionnelles caméras du jour J, les lauréats eux-mêmes s’inquiétaient : ce « bac Covid » n’allait-il pas démonétiser la valeur du fameux diplôme ? On s’en voudrait de les démoraliser plus encore, mais voilà bien longtemps que la valeur du bac en a pris un coup, et que le fameux « sésame républicain » n’ouvre plus guère les portes. Les raisons de cette démonétisation sont…

2 min.
vaccins contre le covid-19 : les précommandes en question

Qui achèterait un produit qui n’existe pas encore et dont nul ne sait s’il existera un jour ? Personne, sauf dans le cas de potentiels vaccins contre le Covid-19 : différents Etats ont déjà signé des précommandes avec des industriels. Il s’agit pour eux, si les recherches débouchent sur un produit effcace, d’assurer à leur population l’accès à des doses. Un chacun pour soi qui reste bien éloigné du concept de « bien public mondial » qu’Emmanuel Macron, notamment, appelait de ses vœux. Les chiffres donnent le tournis. Les Etats-Unis ont déjà alloué l’équivalent de 3,5 milliards d’euros à plusieurs laboratoires. La société Novavax, qui touchera 1,4 milliard d’euros, s’est engagée à livrer 100 millions de doses aux Américains. AstraZeneca leur en réservera de soncôté plusde300 millions, moyennant1 milliardd’eurosversés pour accompagner…

2 min.
mark rutte, l’homme qui oublie de balayer devant sa porte

Quatre jours de négociation auront été nécessaires aux 27 Etats membres de l’UE pour signer le plan de relance et venir à bout des « frugaux » – ces dirigeants réticents à accorder des subventions aux « cigales » du Sud. Le plus pugnace d’entre eux, Mark Rutte, peut triompher : il a tenu la dragée haute au couple Macron- Merkel et obtenu un rabais supplémentaire de 345 millions d’euros sur la contribution des Pays-Bas au budget européen, soit, au total, 1,92 milliard de ristourne. Carton plein pour le Premier ministre néerlandais, bien parti pour décrocher un quatrième mandat à l’issue des prochaines législatives, le 17 mars 2021. Reste que les leçons de frugalité du dirigeant batave ont laissé un goût amer à ses homologues européens. Les Pays-Bas, parangons de la…