ONTDEKKENBIBLIOTHEEK
Nieuws & Politiek
L'Express

L'Express No.3607

Chaque semaine, vous retrouvez les grands thèmes de l’ACTUALITE politique, économique, sociale et culturelle DECRYPTES en toute indépendance par de grands EDITORIALISTES reconnus dans leur domaine d'expertise. Des grands dossiers, des enquêtes exclusives et des reportages inédits redonnent du SENS à l'actualité et vous permettent de mieux COMPRENDRE le monde actuel.

Land:
France
Taal:
French
Uitgever:
Groupe Express Roularta
Verschijningsfrequentie:
Weekly
Meer lezen
EDITIE KOPEN
€ 5,23(Incl. btw)
ABONNEREN
€ 42,70(Incl. btw)
26 Edities

in deze editie

2 min.
courrier

Une invitation au courage adressée aux politiques Jean-Claude Albert, Mudaison (Hérault) Merci pour l’excellent article d’Anne Rosencher sur le grand bluff méritocratique du bac Covid-19 décerné à près de 96 % des candidats. Tout aussi remarquable est celui signé par Abnousse Shalmani consacré à un Erdogan conquérant, alternant mesures symboliques fortes (Sainte-Sophie devenue une mosquée) avec chantage à l’entrée de millions de réfugiés sur le sol européen. Le point commun entre ces deux articles (L’Express n° 3603) : ils délivrent une invitation à plus de courage adressée à nos responsables politiques français et européens. Non à l’outrance, oui aux articles de fond Jean-Louis Favre, Saint-Ismier (Isère) Abonné à L’Express, j’ai récemmentdénoncé les critiques outrancières de certains de vos éditorialistes envers des membres du gouvernement au moment où nous étions en pleine crise du Covid-19, une…

1 min.
la crise du coronavirus sur le site de l’express

En France, les autorités alertent face à une reprise épidémique du Covid-19 : la deuxième vague est-elle devant nous ? Sur le site de L’Express, suivez l’évolution de la situation avec les interviews des meilleurs experts, comme celle du Pr Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Tenon, à Paris, et auteur de Nous n’étions pas prêts (JC Lattès). Du côté de la science, que sait-on de l’immunité acquise et des possibles réinfections ? Outre sa progression en France, avec des décryptages des enjeux économiques et sociaux, les correspondants de L’Express suivent la pandémie dans le monde : pourquoi est-elle particulièrement forte en Espagne ? Comment analyser son évolution en Amérique latine, devenue l’épicentre de l’épidémie ? Comment le Vietnam et la Nouvelle-Zélande, tous deux pays modèles…

2 min.
quiz politique

1. En 1969, le Premier ministre, Jacques Chaban-Delmas, froisse Pompidou en prononçant son discours à l’Assemblée nationale. Pourquoi ? ▪ Il refuse de remplacer l’expression « nouvelle société » par « société moderne », comme le lui demandait Pompidou. ♦ Il refuse de supprimer l’expression« nouvellesociété », comme le lui demandait le président de la République. ● Il ne soumet pas son texte à l’Elysée avant de le prononcer devant les députés. 1. ● Il est d’usage que le Premier ministre soumette sa déclaration de politique générale à la relecture de l’Elysée avant de l’exposer devant l’Assemblée. 2. Dans ses Mémoires, Valéry Giscard d’Estaing révèle un épisode de ses rapports tumultueux avec Jacques Chirac, alors Premier ministre. Lequel ? ▪ Lors d’un fameux repas à Brégançon, Jacques Chirac avait mangé ses crevettes avec les doigts. ♦ Prétextant une…

2 min.
berlusconi, les habits neufs de l’antipopulisme

La scène se déroule en 2001, à la veille des élections législatives. Silvio Berlusconi, qui a déjà gouverné brièvement l’Italie en 1994, espère revenir à sa tête. Ce jour-là, le magnat des communications signe devant les caméras un « contrat avec les Italiens », s’engageant auprès d’eux sur plusieurs points (baisse des impôts, création d’emplois, relance des travaux…). Quelques jours plus tard, sa coalition de centre droit remporte le scrutin et Berlusconi fait son retour triomphal au palais Chigi. On connaît la suite : les frasques politiques, judiciaires et sexuelles du Cavaliere, ses promesses, ses provocations et sa chute, avec sa condamnation à trois ans de prison en 2015 pour fraude fiscale… Evidemment, Silvio Berlusconi a été populiste avant l’heure, « par son leadership, son mode de communication et son hostilité…

1 min.
pour l’europe, loukachenko est soudain devenu infréquentable

Ne pas fléchir. Dimanche, Emmanuel Macron a appelé sur Twitter l’Union européenne (UE) à « continuer à se mobiliser » aux côtés des « centaines de milliers » de manifestants qui ne décolèrent pas contre la réélection plus que douteuse s’assurer que l’Europe, qui a donné le 14 août son accord à des accroître la pression sur le dictateur au pouvoir depuis vingt-six ans. Il reste en effet à établir la liste précise des dirigeants du régime l’ampleur de la riposte. Ils redoutent que ce petit Etat tampon, à la lisière de l’UE et de l’Otan, ne bascule définitivement dans le camp de la Russie, pays dont il est économiquement dépendant et proche culturellement, mais auquel il ne s’est jamais soumis. En 2016, les sanctions avaient été levées pour remercier Loukachenko…

2 min.
castex cherche sa case

C’en est un pour qui le Tour de France a déjà bien commencé. Jean Castex sillonne le d’acquérir une notoriété – qui lui faisait prédécesseurs, Jean-Pierre Raffarin, notait qu’elle était acquise en vingt-quatre heures dès lors que l’on franchissait le porche de l’hôtel Matignon – que de créer sa marque : une bonhomie, une forme de proximité, des nuances de sensibilité par rapport au président, de ses débuts. Lesquels confirment que, dans inclassable, comme l’était déjà d’ailleurs le duo Macron-Philippe. Jusqu’à présent, un président en quête de réélection a effectué le choix de son deuxième Premier ministre selon trois critères. 1/La fidélité. En 1984, Mitterrand appelle Fabius, qui fut son directeur de cabinet avant l’arrivée de la gauche au pouvoir. Il compte sur lui pour apporter jeunesse et modernité, mais confie…