La Revue du Vin de France No. 649

Grâce à son savoir-faire et ses experts, La Revue du Vin de France vous apporte une information riche pour connaître, choisir et déguster les bons vins, constituer votre cave et multiplier les plaisirs de la découverte.

Land:
France
Taal:
French
Uitgever:
Revue du Vin de France
Frequentie:
Monthly
€ 7,46(Incl. btw)
€ 64,05(Incl. btw)
10 Edities

in deze editie

3 min
la remontada de l’anjou

La Loire, la Loire, la Loire ! Partout, chez les cavistes branchés de la Bastille à Paris, dans les bistrots de Marseille ou de Montpellier, retentit la même musique. Ou plutôt ce cri de ralliement. Et cela tombe bien, Alexis Goujard et Pascaline Lepeltier, spécialement revenue de New York pour l’occasion, explorent ce mois-ci les territoires secrets et les plus belles expressions du chenin sec d’Anjou. Un cépage majeur dans un vignoble en totale transformation : pour l’amateur, cela s’appelle un effet d’aubaine. La Loire et ses coteaux comptent depuis longtemps dans l’univers du vin. Il y a mille ans, les sœurs de l’abbaye du Ronceray exploitaient le vignoble de Chaume, creuset des futures AOP Quarts-de-Chaume Grand cru et Coteaux du Layon. Blois et Montsoreau, Chenonceaux et Chaumont-sur-Loire contribuèrent à façonner…

revuevinfr2104_article_003_01_02
12 min
fabrice gendrot « il faut de l’amour pour bien vendre le vin »

Présentez-nous Vini Be Good, le groupement de vignerons que vous dirigez. Vini Be Good réunit une quarantaine de domaines qui ont fait le choix d’une distribution commune de leurs vins. Avec une ligne directrice : la Loire. L’idée vient de Jean-Luc Danto, caviste à Saint-Nazaire. Dès les années 1990, il avait misé sur les vins de qualité avec une approche bio, distribuant auprès des restaurateurs et cavistes des vignerons pionniers tels Mark Angeli, Guy Bossard, Philippe Alliet, François Chidaine, Thierry Germain… Vingt-cinq ans plus tard, notre gamme s’étend du Muscadet, avec le domaine Les Hautes Noëlles, jusqu’à la Côte Roannaise, avec Vincent Giraudon. Nous vendons 800000 bouteilles par an et sommes capables de grouper dans une seule commande pour un restaurant ou un caviste des caisses panachées de tous nos vins,…

revuevinfr2104_article_010_01_01
4 min
les grands vignerons face au défi de la vente en ligne

Incroyable mais vrai ! En 2021, tels les Gaulois du village d’Astérix, une poignée de prestigieux domaines français, comme la Romanée-Conti, Prieuré Roch ou Jean-Marc Roulot en Bourgogne, le domaine Jacques Selosse en Champagne, le château Rayas à Châteauneuf-du-Pape… résistent encore et toujours à l’envahisseur numérique et refusent mordicus de vendre leurs vins sur Internet. FIDÈLES AUX CAVISTES « Cette décision prend racine dans l’histoire du domaine, raconte Guillaume Selosse au domaine Jacques Selosse, à Avize, en Champagne. Lorsque mes parents ont repris le domaine en 1974, les débuts ont été difficiles et pendant vingt ans, ce sont des cavistes, en premier lieu Lucien Legrand, qui les ont aidés à gagner en notoriété. Maintenant que le succès est là, ils entendent leur rester fidèles. » L’attachement n’est cependant pas la seule motivation des…

revuevinfr2104_article_014_01_01
2 min
nicolas feuillatte et castelnau accélèrent leur fusion

Depuis quelques mois, la rumeur d’un rapprochement entre deux des plus importantes coopératives de Champagne enflait. L’annonce en début d’année de l’association du Centre vinicole-Champagne Nicolas Feuillatte (CV-CNF) et de la Coopérative Régionale des Vins de Champagne (Champagne Castelnau) n’a donc pas provoqué de séisme. Dans ce contexte difficile pour la Champagne, elle semble même stratégique. TROP DE COOPÉRATIVES S’il est accéléré par la crise sanitaire liée au Covid-19, ce type de rapprochement répond à un problème structurel : le trop grand nombre de coopératives champenoises. Plus ou moins importantes, commercialisant leurs bouteilles sous une marque ou non, elles sont 132 selon les derniers recensements. La Fédération des Coopératives Vinicoles de la Champagne incite d’ailleurs ces caves, surtout les coopératives de pressurage, à se regrouper. Trop de frais de fonctionnement et un marché…

revuevinfr2104_article_015_01_01
3 min
un nouvel état-major aux caves legrand

Cette fois, c’est la bonne ! Inamovible Senior advisor de Legrand Filles & Fils, l’une des plus belles vitrines du vin français à Paris et dans le monde, Gérard Sibourd-Baudry, 72 ans, chamboule son état-major pour mieux conquérir la planète vin. Tel Napoléon au lendemain de Wagram, il vient de nommer trois maréchaux aussi jeunes que hardis. Arnaud Tronche devient directeur général de Legrand Filles & Fils, Francois de Nicolay est chargé de développer le club Eighty-Two Advisory et Simon Robert décroche le secrétariat général de Legrand & Co. UN MARIAGE ET UNE DÉMISSION Il faut dire que Sibourd-Baudry, aussi à l’aise pour commenter la programmation de l’Opéra de Vienne que les nouveaux enjeux de la plantation de cacaoyers au Costa Rica, avait joué de malchance lors de sa précédente réorganisation. En…

revuevinfr2104_article_016_01_01
4 min
la bière et les brasseurs sous haute pression

Si l’année 2020 a été très compliquée pour la viticulture française, elle le fut plus encore pour le monde brassicole. Le secteur étroitement lié à la restauration et à l’événementiel (festivals, salons…) a enregistré une baisse de 35 % de son chiffre d’affaires en 2020, et ce, malgré un report des ventes vers la grande distribution. En pleine expansion ces dernières années et représentant à ce jour 2 000 entreprises dont 1 990 PME, la bière est donc fragilisée. Maxime Costhile, délégué général des brasseurs de France, s’inquiète : « Bon nombre des microbrasseries ont moins de trois ans d’existence et doivent aujourd’hui rembourser l’achat de leur matériel. Leur avenir est très incertain ». UNE SITUATION CATASTROPHIQUE Mais tous les brasseurs ne subissent pas cette crise de la même façon. « Les brasseurs…

revuevinfr2104_article_017_01_01