ONTDEKKENBIBLIOTHEEK
Cultuur & Literatuur
Les Veillées des chaumières

Les Veillées des chaumières No. 3406

Le partage, la présence, la complicité et l'amitié. Toutes ses pages sont consacrées à la lecture, à la poésie, aux histoires…

Land:
France
Taal:
French
Uitgever:
Reworld Media Magazines
Meer lezen
EDITIE KOPEN
€ 2,13(Incl. btw)
ABONNEREN
€ 39,49(Incl. btw)
26 Edities

in deze editie

1 min.
crèches du monde à lisieux

L’exposition de crèches du monde a ouvert au centre Saint-Jean-Paul-II de Lisieux, face à la basilique. Organisée depuis quatorze ans, elle présente une importante collection qui s’est enrichie au fil des années. Plus de 250 spécimens des cinq continents et d’une soixantaine de pays sont exposés cette année, avec comme invitée d’honneur l’Asie. La confection des crèches est une tradition religieuse populaire répandue. Certaines réalisations sont de véritables œuvres d’art et surtout un témoignage de la représentation de la Nativité dans différentes cultures. Crèches colorées d’Amérique latine ou finement ciselées d’Asie, chaque pays a son style, avec des personnages plus ou moins nombreux. Installées depuis le 7 décembre, au début de l’Avent, les crèches évoluent, des figurines s’ajoutant au fil des jours. Les Rois mages, les bergers et ceux qui les suivent…

3 min.
degrenne une saga à la française

Le 8 novembre 2006, la communauté de Granville est en émoi. Guy Degrenne, le pionnier des arts de la table, s’est éteint à 81 ans. Il laisse un empire derrière lui. Son histoire commence en 1948, il y a soixante-onze ans, juste après la Seconde Guerre mondiale. Guy Degrenne est alors un étudiant, issu d’une famille de fondeurs. Visionnaire, il comprend le potentiel que représente l’Inox dans la fabrication de couverts de table résistants, pour remplacer les ustensiles en étain ou en métal de l’époque. « Comment des couverts inusables et incassables, dont la production revient cher, pourraient-ils être rentables ? », lui oppose son père, inquiet des velléités innovantes du jeune homme. Une volonté… inoxydable Loin de le décourager, ce scepticisme aiguise sa volonté. C’est dit, il se lance dans la démocratisation…

3 min.
voleuse de chat

Ça s’est passé dans le parc d’un restaurant, près de Tours. Les vacances terminées, nous rentrions à Paris et avions fait escale dans cette auberge au bord de la Loire. Il faisait beau et nous déjeunions dans le jardin. J’avais remarqué quatre ou cinq chats qui déambulaient dans les allées. Nous avions à peine entamé nos rillettes et nos rillons, spécialités de ce coin de Touraine, que l’un de ces chats, un tigré aux yeux verts, sauta sur mes genoux, ronronna et partagea mes rillons avec moi. Sur le banc, à côté de moi, j’avais posé mon sac de voyage qui, outre quelques joujoux destinés à nous occuper lors des trajets en voiture, contenait ma poupée. Je n’aimais pas follement les poupées. C’était ma mère qui les aimait et nous en offrait…

18 min.
en chemin vers compostelle

Florine essuya furtivement une larme. Elle ne souhaitait pas que Robert, son époux, se rende compte de son émotion, alors qu’il s’apprêtait à partir pour Saint-Jacques-de-Compostelle, avec un groupe de pèlerins issus, comme lui, de la Confrérie des tanneurs de Tours. Vêtu d’une courte cape grise et d’un chapeau à larges bords, muni de son bourdon, l’indispensable bâton de marche, et de sa besace, Robert discutait allègrement au milieu du groupe, ne semblant pas réaliser qu’il allait quitter son foyer pour de longs mois. Ou bien, pensa Florine, il ne le sait que trop et ne souhaite pas montrer son inquiétude. Assis à l’écart, Jean, leur fils de douze ans, regardait dans le vide, ne paraissant pas se rendre compte, lui non plus, de l’imminence du départ. Le cœur de Florine…

1 min.
voyageur

Voyageur, le chemin Ce sont les traces de tes pas C’est tout ; voyageur, Il n’y a pas de chemin, Le chemin se fait en marchant Le chemin se fait en marchant Et quand tu regardes en arrière Tu vois le sentier que jamais Tu ne dois à nouveau fouler Voyageur ! Il n’y a pas de chemin Rien que des sillages sur la mer. Tout passe et tout demeure Mais notre affaire est de passer De passer en traçant Des chemins Des chemins sur la mer. Antonio MACHADO (1875-1939) Extrait de Champs de Castille (1912).…

1 min.
l’hiver

C’est l’hiver sans parfum ni chants. Dans le pré, les brins de verdure Percent de leurs jets fléchissants La neige étincelante et dure. Quelques buissons gardent encor Des feuilles jaunes et cassantes Que le vent âpre et rude mord Comme font les chèvres grimpantes. Et les arbres silencieux Que toute cette neige isole Ont cessé de se faire entre eux Leurs confidences bénévoles. – Bois feuillus qui, pendant l’été, Au chaud des feuilles cotonneuses Avez connu les voluptés Et les cris des huppes chanteuses, Vous qui, dans la douce saison, Respiriez la senteur des gommes, Vous frissonnez à l’horizon Avec des gestes qu’ont les hommes. Vous êtes las, vous êtes nus, Plus rien dans l’air ne vous protège, Et vos coeurs tendres ou chenus Se désespèrent sur la neige. – Et près de vous, frère orgueilleux,…