UTFORSKBIBLIOTEK
Mote
Clin d'oeil

Clin d'oeil

September 2020 - No.475

Paris, Londres, Milan, New York: Clin d’œil est présent sur toutes les passerelles afin de présenter à ses lectrices les dernières tendances de la mode et les créations des plus grands designers. Le mensuel Clin d’œil nourrit sans limites la passion des femmes pour la mode et la beauté, avec des photoreportages glamour, de nombreuses pages de shopping et des chroniques sur toutes les nouveautés: parfums, produits de beauté, maquillage et coiffure. Point de rencontre de la mode et de la culture, Clin d’œil propose des entrevues, des portraits, des suggestions de sorties culturelles ainsi que des sujets de réflexion et des reportages sur les grands courants de notre société.

Land:
Canada
Språk:
French
Utgiver:
TVA Publications Inc.
Hyppighet:
Monthly
Les mer
KJØP UTGAVE
NOK 40.57
ABONNER
NOK 135.39
8 Utgaver

i denne utgaven

2 min.
brillantes inspirations

«Dans le journal, on a de grandes colonnes qui décortiquent le sport et l’économie, alors que nulle part on ne trouve des textes qui abordent le maquillage comme quelque chose de sérieux, comme un objet, une pratique culturelle liée à l’actualité.» C’est la poète Daphné B. qui m’a lancé ça au téléphone l’autre jour, alors que je lui passais un coup de fil pour discuter de son essai, Maquillée, dont je venais de terminer la lecture (je vous en dis plus à la page 34). Elle mettait des mots sur une idée qui me traverse souvent l’esprit: les produits cosmétiques forment une industrie mondiale de plus de 500 milliards US $; ils sont liés à toutes sortes d’enjeux écologiques et éthiques (pas toujours reluisants, admettons-le). Mais ils témoignent aussi d’une…

2 min.
la liste de nos envies...

1. «Ces bijoux sont tous conçus et produits ici! Myriam Elie, la créatrice, revisite les classiques en les rendant uniques tout en observant une éthique environnementale et sociale... On ne peut qu’aimer.» – Elsa, directrice artistique 2. «Mon compte bancaire ne remercie pas cette page qui me crée toujours de nouveaux besoins. Comme celui-ci: un short cloche en lin et un haut ajustable en coton. Mais bon, une marque locale, éthique et durable et des pièces intemporelles, ça m’enlève un grain de culpabilité...» – Audrey, rédactrice en chef, beauté 3. «Un collier en forme de froufrou? C’est oui! En plus, il est fabriqué à la main par une céramiste d’ici. Idéal pour enjoliver mon automne.» – Julie, rédactrice en chef 4. «Ces boutons de manchettes peints à la main ajoutent la touche artisanale…

1 min.
pony mtl une boutique à découvrir

En ces temps incertains, quoi de plus réjouissant que d’apprendre l’ouverture d’une boutique d’ici. L’artiste Gabrielle Laïla Tittley, alias Pony, a pignon sur rue depuis quelques semaines dans le quartier de Rosemont–La-Petite-Patrie, à Montréal. L’occasion d’entrer, littéralement, dans son univers pop et de mettre la main sur une pièce de sa nouvelle collection unisexe, aux imprimés humoristiques et déjantés. 6524, rue Saint-Hubert, ponymtl.com…

1 min.
un demi-siècle de mode

Je suis fascinée par le monde de la mode, et la faune extravagante qui la compose. J’ai lu les mémoires d’André Leon Talley comme je dévore un polar. On connaît surtout le ALT très proche d’Anna Wintour au cours de ses années passées au Vogue américain. Ici, on le découvre à travers ses nombreuses amitiés, ses coups de gueule (alerte aux potins!) et, surtout, son amour inconditionnel des grands créateurs. Mais au-delà des histoires croustillantes, ce livre jette un regard lucide sur un univers qui, hélas, fait encore parfois la vie dure aux minorités visibles. Dans le contexte actuel, The Chiffon Trenches divertit autant qu’il fait réfléchir.» The Chiffon Trenches: A Memoir, André Leon Talley, Ballantine Books, 37 $, chapters.indigo.ca (en anglais)…

1 min.
coup de cœur: l’argent fait notre bonheur

Du moins quand il teinte des bijoux forts au design unique! Tendance majeure cet automne, l’accessoire argenté détrône le doré, meilleur allié du soleil et des peaux hâlées. Pas de regret cependant: la beauté froide de l’argent est hypnotique, rehausse le teint et se voit de loin. Ces cinq bijoux sculpturaux en sont la preuve.…

1 min.
vintage de luxe

Cinq questions à Zeina Esmail, la fondatrice d’une nouvelle destination en ligne pour les fans de pièces vintage de qualité, The Fashion Edit. Qu’est-ce que Fashion Edit a de spécial? Je travaille sur ce projet depuis un an et demi. Je suis styliste et j’ai soigneusement sélectionné chaque article que je propose. Il y en a pour tous les budgets. Je présente également des pièces hors saison, car on peut avoir besoin d’un maillot en hiver ou d’un col roulé en été! Quelle est votre plus belle trouvaille? Deux robes en chaînes colorées de Paco Rabanne, dégotées aux États-Unis pour le travail, il y a quelques années. Je n’ai toujours pas décidé si je les garde ou si je les vends. Mais vous savez où en trouver une, si jamais... Votre pièce préférée…