UTFORSKBIBLIOTEK
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Nyheter og politikk
SeptSept

Sept

No.25

Sept est un bimestriel qui propose les meilleures histoires du site sept.info. Sept, c'est le premier mook (contraction de «magazine» et de «book» en anglais) de Suisse.

Land:
Switzerland
Språk:
French
Utgiver:
Sept.ch, SA
Read Morekeyboard_arrow_down
KJØP UTGAVE
NOK47.60
ABONNER
NOK276.34
6 Utgaver

I DENNE UTGAVEN

access_time3 min.
edito patrick vallélian

«Nous voulons un journalisme qui ne nous prend pas pour des benêts ou de simples consommateurs. Un journalisme humble, vrai, humain et authentique qui sait tenir son rang. Un journalisme qui ose s’aventurer là où nous ne l’attendons pas, qui va là où certains préféraient détourner le regard, qui informe et qui forme aussi.» Vos cris du cœur, je les entends régulièrement lors des conférences ou des cours que je donne en Suisse et à l’étranger au sujet du slow journalisme, l’ADN de Sept. Après une dizaine d’années d’indifférence à la mort des médias, vous êtes de plus en plus nombreux désormais à refuser de nous voir disparaître, nous les observateurs de notre temps, les vigies de notre époque, victimes, en vrac, de la gratuité de l’info, de l’inappétence…

access_time60 min.
raspoutine… réveille-toi!

Parti de Copenhague, notre navire s’apprête à jeter l’ancre à Saint- Pétersbourg au terme d’un périple en mer Baltique: Stockholm, Helsinki, Tallinn se sont successivement effacées derrière nous. A l’origine de cet embarquement, il n’était question que de villégiature. Nantis de cette bonne fortune, nous avons goûté, mon épouse et moi-même, à la joie trop rare de ne rien emporter dans nos têtes et de nous laisser porter par nos rêves, comme jadis à bord des grands paquebots. Du champagne pour se griser, une cabine pour s’aimer et des jours entiers à mesurer le bonheur d’en profiter sans remords. Nous étions là pour ne laisser qu’un sillage furtif sur une mer d’huile, complice d’une digression sans histoire.A bord du yacht qui remonte lentement le fleuve, tandis que les passagers…

access_time120 min.
les amazones des sept mers

Saint-Pétersbourg n’est pas toute la Russie, mais elle en est le miroir et le baromètre. Magdelaine de Sade PÉRIODE: XVe SIÉCLELIEU : AVIGNON, MARSEILLE«Dominer, commander... pour m’enrichir à ma guise!» Telle avait été la profession de foi lancée à la cantonade par Magdelaine Lartessuti le jour de ses dix ans! Petite fille curieuse et délurée, elle naquit en Avignon vers 1478, sur les bords du Rhône qui bercera sa vie de conquérante. Comme le grand fleuve, souvent impétueux, Magdelaine était faite pour épancher ses ambitions dans la toute-puissante Méditerranée de Barberousse et de François I , de Soliman le Magnifique et de Charles Quint.Fille adultérine de Thore de Médicis et de Pons Lartessuti, Ambassadeur d’Avignon, Magdelaine côtoya durant son enfance le luxe, la culture et la distinction…

access_time14 min.
hambourg-le havre, à bord d’un porte-conteneur

L’Amerigo Vespucci fait le plein de carburant à Rotterdam sous la surveillance d’un marin philippin. L’Amerigo Vespucci s’éloigne du port de Hambourg. A côté des indispensables jumelles, le sandwich du pilote allemand préparé par le cuisinier du navire. Piston de rechange du moteur principal, haut de trois mètres. Un catamaran allemand s’occupe de charrier les pilotes locaux du bateau-mère, où ils sont briefés, au cargo qu’ils doivent guider pour entrer et pour sortir du port de Hambourg. En direction de Rotterdam, la mer du Nord est encore plate et calme avant la tempête qui s’annonce au loin. Coursive tribord longue de quelque 250 mètres de la poupe à la proue. Le port automatisé de Rotterdam. La réserve d’eau est stockée dans le local de repos situé à côté de…

access_time53 min.
la légende noire du mékong

Au terme de sa captivité en mer de Chine, une aventurière française écrivait dans ses mémoires: «J’étais prisonnière d’une population d’hommes dénaturés qui me les rendaient horribles.» Elle s’appelait Fanny Loviot et son témoignage a bouleversé plusieurs générations de voyageurs. Séquestrée sur une jonque par des pirates, elle ne fut libérée, par un bâtiment de guerre anglais, qu’après des semaines de souffrances physiques et psychologiques. Les faits remontent à plus de cent cinquante ans, mais ils racontent la vie d’une engeance criminelle dont l’échelle des valeurs humaines était étrangère aux mœurs européennes fondées sur une stricte distinction entre le bien et le mal. Or, dans les mers orientales, on définissait la vertu à l’aune du profit.Rien n’a vraiment changé dans cette partie du monde où la piraterie demeure…

access_time1 min.
plus de #mer sur sept.info

Aral, la petite mer qui voulait devenir grandeA cheval entre le Kazakhstan et l’Ouzbékistan, la mer d’Aral était l’une des plus vastes mers intérieures du globe. Alors qu’on croyait ce joyau définitivement perdu, le voici qui refait surface. (© Didier Bizet) Vague à l’âmeSur le port d’Ostende, l’Ibis est un lieu hors du temps. L’ambiance est propre à celle de la côte flamande: tout y est carré, propre, fonctionnel et gris. Cet internat pour enfants issus de milieux difficiles existe depuis plus de 110 ans et fait partie des endroits historiques de cette ville portuaire de la côte belge. (© Elena Fusco) A la recherche des fantômes du Cap ArconaSur sa coque bleue piquée de rouille est inscrite la colère du Ciel: Nabucco , roi de Babylone, qui se…

help