Côté Paris Fevrier - Mars 2016

Visites d'appartements parisiens qui font rêver, balades dans le Paris méconnu, découvertes d'adresses originales : shopping, galeries, expos, restaurants… Côté Paris vous révèle les secrets des amateurs et des initiés.

Country:
France
Language:
French
Publisher:
Cote Maison SAS
Frequency:
Bimonthly
US$6.10
US$31.09
6 Issues

in this issue

2 min
is there life on mars ?

Ouvrir l’année sur un Londres-Paris, inviter l’esprit décoiffé de nos amis britanniques, leur sens du “mix”, leur audace assumée, cette respectueuse irrévérence et tout ce qui fait l’English touch pour l’inscrire dans notre made in France, voici une confrontation qui booste bien l’humeur grisâtre. L’Angleterre est peuplée d’extraterrestres. Accueillir un peu de cette folie bienfaisante est rassurant. Paul Smith, Solange Azagury-Partridge, Danielle Moudaber, Vivienne Westwood et bien entendu l’incandescent David Bowie. Il est celui dont on parlera toujours au présent. Trop cosmique pour s’éteindre, trop attiré par les étoiles pour ne pas s’en rapprocher, trop aimanté par le désir de savoir si la vie avait pris sur Mars, l’homme accède à la cosmogonie. Invité mystère de l’univers tout entier, il a rejoint ce qu’il pressentait si bien. Électron libre sur…

f0007-01
4 min
la note boisée

À tant d’idées, de mots, d’images, de sons lancés sur des ondes merveilleuses, à ces rafales de suggestions déclenchées vers la foule secrète des esprits, à un tel mode d’expression du monde offert par la diffusion instantanée des nouvelles et des oeuvres, bref à la radio, fallait-il une maison ? Oui ! ”, répondit le général de Gaulle le 14 décembre 1963. La Maison de la Radio était née. Des rondeurs surgit la musique Architecture de verre et d’aluminium le jour, architecture de lumière la nuit, le lieu s’enroule sur lui-même depuis cinquante ans. Cette curiosité abrite l’ensemble des métiers, techniques et artistiques, liés à la production et la diffusion quotidienne de contenus radiophoniques. Dans le cadre de la réhabilitation, si l’on zoome sur un écrin de clairvoyance, et plus précisément sur…

f0011-01
5 min
de la suite dans les idées…

Molitor Revival Pour le 30e anniversaire de la série de photos en noir et blanc de Gil Rigoulet à la piscine Molitor en 1985, “un témoignage unique de l’après-guerre”, elle s’expose avec une nouvelle approche “Polaroid-Impossible Project” réalisée depuis sa réouverture en mai 2014. J.-E. R. “Molitor 1985-2015”, jusqu’au 29 février. Bar de Molitor. 8, avenue de la Porte de Molitor, 75016. mltr.fr Diffuseur de poésie La Promeneuse est un nouvel objet dans le paysage des intérieurs. L’idée ? Poser un camée de cire parfumée sur une coupelle en céramique. Laisser fondre et respirer la fragrance de son choix. Imaginé par Cire Trudon et pensé par la designer Pauline Deltour, qui reprend le verre cannelé artisanal et le laiton or vieilli. 250 €, Cire Trudon. M. D. 11, rue Sainte-Croix-de la Bretonnerie, 75004.…

f0016-01
3 min
le grand magasin nouveau musée

Ai Weiwei au Bon Marché Entre mode, accessoires et maison, au détour d’un escalator, la rencontre avec une oeuvre d’art était discrète… La collection du Bon Marché recense plus de 50 oeuvres qui ponctuent les parcours shopping “ici on pourrait presque toucher les tableaux, le grand magasin rend l’art plus proche, c’est un supplément culturel”, Frédéric Bodenes, directeur artistique, va aujourd’hui plus loin en passant “commande” aux artistes. Martin Parr, photographe anglais à l’image décalée comme on pratique l’humour, signe les campagnes publicitaires du Bon Marché depuis plus d’un an. Ai Weiwei, artiste majeur de la scène indépendante chinoise, à l’oeuvre protéiforme, engagée, provocatrice, iconoclaste, star aux installations gigantesques, déploie dans les vitrines et en rez-de-chaussée du magasin, son imaginaire fantasmagorique à coup de cerfs-volants chimériques. “exposer au Bon Marché, c’est…

f0020-01
3 min
faites le mur

Ce n’est pas sans rappeler la pensée du poète et artiste anglais William Morris, qui revendiqua l’élévation des arts décoratifs au niveau des arts majeurs, prôna le beau dans tous les intérieurs façonnés par les artisans d’art. “Faire le mur” place le papier peint en acteur iconique dans l’histoire des styles et des tendances d’une époque, médium élu par les artistes, architectes, designers à travers les siècles, de Fragonard, Henri Sauvage, Jean Lurçat, Léonor Fini, Paule Leleu à Piero Fornasetti, Studio Job, Christian Lacroix… “le papier peint est un art anonyme comme le textile, on a essayé de mettre en valeur les artistes”, explique la commissaire Véronique de la Hougue. L’exposition chapitre les grandes thématiques du papier peint d’après une sélection de 300 pièces emblématiques “coups de coeur répétés, coups…

f0022-01
4 min
repenser un mythe

Rive gauche, l’Alcazar par Laura Gonzalez L’Alcazar, jeu de Paume au XVIIe, imprimerie au XVIIIe, cabaret burlesque, décalé dans les années soixante, puis révolutionné par Sir Terence Conran avec une vision totalement nouvelle de la cuisine (ouverte), de la fête (gustative sous verrière, électro sur mezzanine…). Michel Besmond, toujours à la barre, appelle une princesse cosmopolite pour réveiller le bel endormi, Laura Gonzalez, l’étoile montante du design. Dans l’esprit de Conran “Nous ne sommes pas partis du cabaret mais des seize ans de vie sous Conran. Il a révolutionné la restauration avec la première cuisine ouverte. On s’est interrogé sur les désirs d’aujourd’hui et notamment l’envie de se sentir chez soi”. Laura Gonzalez a essaimé de l’intimité dans le hall d’entrée avec des niches de velours ocre, de la convivialité sous la grande…

f0024-01