Côté Paris Octobre - Novembre 2016

Visites d'appartements parisiens qui font rêver, balades dans le Paris méconnu, découvertes d'adresses originales : shopping, galeries, expos, restaurants… Côté Paris vous révèle les secrets des amateurs et des initiés.

Country:
France
Language:
French
Publisher:
Cote Maison SAS
Frequency:
Bimonthly
US$6.10
US$31.09
6 Issues

in this issue

2 min
l’heure de l’art

À Paris, chaque rentrée pousse son cri culturel. Chaque automne, l’art diffuse un activisme exponentiel. Moments précieux en manifestations, en événements et en rendez-vous des plus attendus. Ainsi, pendant qu’Oscar Wilde fait une entrée aussi remarquée que remarquable, en “impertinent absolu” au Petit Palais, le Centre Pompidou accueille René Magritte et sa “trahison des images”. Pendant que la première grande exposition française consacrée à l’écrivain irlandais, mort à Paris, enterré au Père-Lachaise, fervent francophone, farouche francophile, célèbre sa fibre parisienne, une autre s’interroge sur le pouvoir et l’impact des oeuvres de Magritte. Chacun de ces chers disparus, laisse dans son sillage, une impression forte aux visiteurs. Mais revenons à la création d’aujourd’hui. À ces artistes, auteurs éclairés, illuminés, allumés, oubliés, confirmés, visionnaires, émergeants qui brassent art et culture conjointement, dessinant…

f0005-01
3 min
feux d’artifices

Du bleu, du vert, du jaune… Serge Lutens, qui a rejoint la direction artistique du ma -quillage de Dior, lança une gamme intitulée “Explosion de couleurs” en 1969. Une révolution ! Les images de la campagne publicitaire sont encore dans les mémoires, le regard d’une femme traversé du prisme de l’arc-en-ciel. Fard rimerait avec art ? Bien sûr. Le visage se fait tableau. Le maquilleur compose sur des yeux, des fronts, des lèvres. Une oeuvre éphémère, heureusement immortalisée par la photographie. Tel le peintre, il joue de la nature pour la mettre à son nom. Quatre ans plus tard, Serge Lutens était invité au musée Guggen -heim de New York à exposer son “Make-up Art”, une série de portraits vivants évoquant des tableaux de maîtres modernes. Ses interprétations de l’impressionnisme…

f0009-01
1 min
palette arty culturelle

Livre-objet et portrait-motif C’est peut-être parce qu’il est rare dans sa forme comme dans son propos qu’il est important. Fornasetti publie un livre en édition limitée entièrement réalisé à la main contenant les 100 premières illustrations de la série “Tema e Variazioni” (Thème et Variations) dessinées par Piero Fornasetti, accompagnées des textes de Barnaba Fornasetti, Gio Ponti, Alberto Manguel et Glenn O’Brien… Faut-il en ajouter? Vous dire encore que le fil rouge de ce récit est un portrait de femme revisité et répété. Le visage est celui de Lina Cavalieri, une cantatrice qui vécut entre les XIXe et XXe siècles, considérée comme “la plus belle femme du monde”. Avec le temps, ce portrait est devenu motif. Barnaba Fornasetti continue à produire et à faire revivre l’oeuvre de son père. Édition limitée…

f0014-01
1 min
ici, les voyageurs se partagent l’espace comme des locataires

Laisser un souvenir… L’idée pourrait sembler baroque et un peu fabriquée, si Jean-Philippe Nuel n’était pas passé par là. Mélange de design et de références chinées, l’oeil est largement sollicité. Photos sur les murs, motifs sur les tapis, tourne-disque et vinyles, piliers graphés, comme si chaque voyageur avait laissé son empreinte, étoffant l’histoire du lieu au fil des visites. Des skateboards deviennent oeuvres d’art, des vélos invitent à la balade et une paroi sert à dessiner l’itinéraire de son cru… Les chambres, elles, optent pour le calme et sont pensées comme un espace privé. Ne pas oublier l’estampillage photographique qui marque aussi l’endroit avec des images de Christophe Dugied et de Christian Bassot. Ajoutons à cette proposition, bar, fitness, massages, dégustations… 5-7, rue Rampon, 75011. Tél. 01 47 00 41…

f0016-01
2 min
des rendez-vous en forme de questionnements

Design urbain en prévision. “Comment être bien assis des heures devant mon ordinateur ?Est-ce que je peux brancher facilement mon portable au réfectoire pendant la pause ?” Ces questions ont permis de concevoir une collection. La structure tubulaire est le fil rouge de cette nouvelle ligne “Cherche-Midi” qui se décline dans un large choix de matériaux. Ici, le tabouret haut “Assas”, le guéridon “Odéon” et la petite chaise “Raspail”. Prix sur demande. Manganèse Éditions. M. D. manganese-editions.com Vendu à partir de janvier 2017 sur le réseau de distribution 100% design. 100x100design.com Une déclaration d’humour à la Monnaie de Paris Après All, son exposition d’adieu au Guggenheim en 2011, l’artiste italien Maurizio Cattelan choisit de faire son retour sur la scène artistique européenne à la Monnaie de Paris. Osons le dire sans détour,…

f0018-01
1 min
ces objets qui portent et accompagnent la création

Galerie de voyage. “Nous voulions créer une mallequi pouvait à la fois transporter et exposer des oeuvres d’art.” Ramesh Nair, directeur artistique de Moynat, explique ainsi les raisons de sa collaboration avec l’artiste français Mambo. La toile déposée au sol de son atelier à Los Angeles constitue le revêtement extérieur. Cette pièce unique reprend le fond incurvé de la malle “Limousine” et contient un chevalet pliable en aluminium aimanté pour présenter six oeuvres. J. R. moynat.com…

f0020-01