EXPLORARBIBLIOTECA
Notícias & Política
L'Express

L'Express No.3577

Chaque semaine, vous retrouvez les grands thèmes de l’ACTUALITE politique, économique, sociale et culturelle DECRYPTES en toute indépendance par de grands EDITORIALISTES reconnus dans leur domaine d'expertise. Des grands dossiers, des enquêtes exclusives et des reportages inédits redonnent du SENS à l'actualité et vous permettent de mieux COMPRENDRE le monde actuel.

País:
France
Língua:
French
Editora:
Groupe Express Roularta
Periodicidade:
Weekly
Ler Mais
COMPRAR EDIÇÃO
5,09 €(IVA Incl.)
ASSINATURA
41,52 €(IVA Incl.)
26 Edições

nesta edição

4 minutos
courrier

« Faut-il supprimer Edouard Philippe ? » Gilles Boyer, député européen, ex-conseiller politique d’Edouard Philippe à Matignon Je sursaute à la lecture de votre article (L’Express du 16 janvier), qui pose deux questions différentes. Faut-il conserver cette dyarchie président-Premier ministre ? Et, dans ce quinquennat, faut-il changer de Premier ministre ? A ces deux questions il n’est jamais illégitime de réfléchir. Mais ce titre, qui prétend ramasser les deux questions en une seule, est aussi violent que l’article est modéré. On peut tout à fait supprimer quelque chose, mais faut-il, dans l’ambiance actuelle, proposer de supprimer quelqu’un ? Dans ce choix du mot, je vois évidemment maladresse et non malice. Puissions-nous, nous autres élus, bénéficier parfois de la même indulgence. Gare à la simplification Séverine Erhel, maître de conférences en psychologie cognitive à l’université…

3 minutos
nouvelles plumes

Vous avez découvert la semaine dernière le nouvel Express, et vous avez été nombreux à réagir. Refonte de l’hebdomadaire, nouvelle application, innovations éditoriales et développement de l’offre audio : la transformation de votre magazine est radicale et va encore s’enrichir dans les semaines qui viennent. N’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions et critiques, qui nous aideront à améliorer nos contenus. Dans ce deuxième numéro, vous découvrirez de nouvelles plumes : chaque semaine, L’Express vous livre le regard expert de nos 16 chroniqueurs. Une équipe presque entièrement renouvelée, dont les contributions rythmeront les différentes séquences de votre magazine. Leur feuille de route ? Hauteur de vue, décryptage, recul historique, ouverture sur le monde, découvertes, fantaisie, regard décalé, impertinence, coup de cœur, coup de griffe… Dans les pages Politique, nous accueillerons…

4 minutos
les solutions simplistes de marine le pen

Jamais deux sans trois. Comme Jacques Chirac ou François Mitterrand en leur temps, la fille benjamine de Jean-Marie Le Pen croit en ses chances présidentielles en 2022. Et après sa défaite au premier tour en 2012 et celle au second en 2017, la patronne du Rassemblement national (RN) espère cette fois forcer le destin. Pendant des années, en se raccrochant à la fameuse théorie du plafond de verre, on a cru impossible son arrivée au pouvoir. A l’image de la Une de L’Express de cette semaine, on sait que ce plafond est en passe d’être brisé. C’est le rêve de Marine Le Pen, sortie du bois la première pour annoncer, le 16 janvier, sa candidature à l’élection présidentielle, avec deux ans et demi d’avance. Elle veut croire que son naufrage…

2 minutos
mieux contrôler les forces de l’ordre

C’est l’un de ces débats que l’actualité ravive au rythme des faits divers et autres dérapages impliquant les forces de l’ordre : la police des polices fait-elle son travail en toute indépendance ? Est-elle impartiale ? De la mortelle interpellation à Paris du livreur Cédric Chouviat à la noyade à Nantes de Steve Maia Caniço, après une intervention policière musclée, en passant par un croc-en-jambe infligé à une manifestante anti-réforme des retraites et quelques tirs à bout portant de lanceur de balles de défense (LBD), le scénario est à chaque fois le même, ou presque. La justice ouvre une enquête qu’elle confie à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), la police des polices. Laquelle est bientôt suspectée de lambiner, de manquer de zèle, voire de ménager les siens. Bref,…

1 minutos
ségolène royal, désirs de passé

Al’instant où elle concédait la défaite en 2007, elle avait promis aux militants, dans une formule immédiatement entrée dans la geste de la socialiste, qu’elle les conduirait « vers d’autres victoires ». Nous y voilà. Une petite phrase (« je serai prête »), le lancement d’une structure politique, et Ségolène Royal refait parler d’elle. François Mitterrand avait été « l’homme du passé » bien avant de l’emporter, à une époque où il fallait trois fois sur le métier remettre son ouvrage pour entrer à l’Elysée. Nicolas Sarkozy, François Hollande et Emmanuel Macron, élus dès leur première tentative, nous ont incités à considérer que ce temps était révolu. Est-il autorisé de penser, même dans un journal qui étrenne une nouvelle formule, que la nouveauté n’est pas en soi une qualité, comme…

4 minutos
les 38 vols qui embarrassent carlos ghosn

Mise en sommeil depuis peu, la société RNBV, logée à Amsterdam, qui chapeautait l’alliance Renault- Nissan, chacun des constructeurs la finançant à 50/50, at- elle servi de caisse noire à Carlos Ghosn, comme le suggérait le constructeur japonais ? Une succession de révélations sur des honoraires réglés à des consultants inattendus, de surprenantes donations à des universités ou des faveurs financières octroyées à certains hauts cadres proches de l’ancien magnat de l’automobile, laissaient nombre de questions en suspens. Pour en avoir le cœur net, la firme au losange et son partenaire de Yokohama ont ensemble commandité un audit externe de cette structure néerlandaise. Le rapport daté de juin 2019, rédigé par le cabinet Mazars et resté secret jusqu’à présent, a conclu que 11 millions d’euros auraient pu servir à régler des…