EXPLORARBIBLIOTECA
Notícias & Política
L'Express

L'Express No.3587

Chaque semaine, vous retrouvez les grands thèmes de l’ACTUALITE politique, économique, sociale et culturelle DECRYPTES en toute indépendance par de grands EDITORIALISTES reconnus dans leur domaine d'expertise. Des grands dossiers, des enquêtes exclusives et des reportages inédits redonnent du SENS à l'actualité et vous permettent de mieux COMPRENDRE le monde actuel.

País:
France
Língua:
French
Editora:
Groupe Express Roularta
Periodicidade:
Weekly
Ler Mais
COMPRAR EDIÇÃO
5,09 €(IVA Incl.)
ASSINATURA
41,52 €(IVA Incl.)
26 Edições

nesta edição

3 minutos
courrier

Un soldat, mais sans les armes Cathy Boyer, Bazus (Haute-Garonne) Je suis infirmière libérale et je suis lasse. Lasse d’entendre ou de lire que nous sommes en première ligne comme un soldat, mais sans les armes. Nous ne disposons que de masques chirurgicaux : les FFP2, où sont-ils? On ne nous laisse aucune initiative en temps normal et là, on nous demandede prendreen chargeà leur domicile – sans charlotte, sans surchaussures, sans masque, sans blouse – des patients contaminés… Petit soldat toujours fidèle qui ne peut se rebeller ni arrêter le travail : ça sufft ! Alors, applaudir au balcon à 20 heures, c’est beau, mais je me sens bien mal considérée. Le temps de la sagesse Jeanine Anziani, Marseille (Bouches-du-Rhône) Et si on disait que ce qui nous arrive est une véritable aventure ?…

1 minutos
a l’attention de nos abonnés

Les perturbations liées au confinement risquent d’avoir un impact sur la distribution de L’Express à nos abonnés assurée par la Poste. Confrontée à la baisse inévitable du nombre de ses salariés en activité, celle-ci a dû réduire ses tournées à trois par semaine. En cas de non-distribution ou de distribution dégradée, nos abonnés ayant activé les avantages numériques inclus gratuitement dans leur abonnement magazine pourront continuer à lire l’édition numérique en PDF, disponible en avantpremière chaque mercredi soir à 22 heures. Ils pourront aussi accéder à l’ensemble des services numériques que nous vous proposons. Par ailleurs, nombre d’entre vous ne nous ont jamais communiqué d’adresse e-mail : n’hésitez pas à nous envoyer un message à abonnements@lexpress.fr avec vos nom, prénom, numéro d’abonné ou adresse postale pour que nous puissions garder le…

3 minutos
confinés, ouvrez vos fenêtres !

Lorsque, en juillet 2019, j’ai été nommé à la tête de la rédaction de L’Express, je savais qu’il s’agirait d’une mission diffcile. des dernières années, renouveler les équipes en apportant du sang neuf, retrouver le lien avec nos lecteurs, réussir la mutation numé les comptes du journal, depuis trop longtemps dans le rouge… Quand je me suis adressé à larédaction, le9 juillet, j’airappelécom du 11 septembre 2001. Je n’aurais pu imaginer, lors de cette prise de parole, que notre planète affronterait bientôt un autre choc, encore plus mortel : la plus grave crise sanitaire des temps modernes. Un défi immense pour nos pays, nos gouvernants, nos soignants, pour les citoyens confinés chez eux, mais aussi pour nous, journalistes. Car jamais l’information n’a été si précieuse, tel un carburant démocratiquequi circule…

4 minutos
la france après l’épidémie : l’aurore qui vient

Plaidons d’emblée coupable. Le reproche qui peut être fait parfois aux commentateurs « d’éditorialiser en chambre » n’aura jamais été aussi vrai qu’aujourd’hui. Et il y a quelque chose de vertigineux à se demander, depuis nos quarantaines domestiques, quels effets aura la crise que nous traversons sur le monde et sur la France d’après… Pour l’instant, chacun en est rendu, dans le confinement de sa tanière, à tromper l’angoisse comme il le peut. A espérer que l’épidémie épargnera ceux qui lui sont chers, qu’elle leur épargnera la bataille cruelle contre les complications du virus ou, pire, la mort sans une cérémonie à soi. Chacun fait comme il peut. Entre pics de mouron et lumière bleue, vacance ennuyeuse, dispersion, télétravail, applaudissements fraternels et bagarres de réseaux sociaux. Drôle de période. Mais…

2 minutos
covid-19 : accompagner la fin de vie, une question urgente et complexe

Pour l’instant, l’attention générale est accaparée par la réanimation. Aurons-nous assez de lits, de ventilateurs, de médicaments pour tous les malades du Covid-19 ? Ces diffcultés n’auraient-elles pas pu être anticipées ? Comment avons-nous pu laisser diminuer, au fil des années, le nombre de lits de « réa » dont dispose notre pays ? Des questions essentielles, bien sûr. Mais qui ne doivent pas occulter un autre défi, auquel hôpitaux et maisons de retraite, mais aussi infirmiers libéraux et médecins de ville se retrouvent désormais confrontés : la prise en charge des patients très âgés souffrant de détresse respiratoire aiguë. Ces malades ne peuvent accéder à la réanimation, car il est désormais établi qu’ils n’en tirent aucun bénéfice. Des traitements moins lourds pourront aider certains à passer le cap, mais c’est…

1 minutos
sur l’autre ligne de front

Depuis une dizaine de jours, L’Express publie sur son site Internet et son application des témoignages de patrons dans la crise. Dirigeants de multinationale, d’entreprise familiale ou de TPE, dans les secteurs du BTP, de l’agroalimentaire ou des services, ils racontent leur quotidien : leur chiffre d’affaires réduit à néant, l’organisation à revoir, les problèmes informatiques, la trésorerie qui s’assèche, la pénurie de main-d’oeuvre et de matériel, ces « plans de continuité de l’activité » qui avaient tout prévu, sauf une pandémie capable de paralyser la planète tout entière. Sur cette autre ligne de front, eux aussi vivent un enfer. Leurs récits, les problématiques très concrètes auxquelles ils sont confrontés permettent de prendre la mesure de la tornade économique qui s’annonce. Mais dans cette séquence irréelle, ces histoires recueillies au plus…