EXPLORARBIBLIOTECA
Notícias & Política
L'Express

L'Express No.3606

Chaque semaine, vous retrouvez les grands thèmes de l’ACTUALITE politique, économique, sociale et culturelle DECRYPTES en toute indépendance par de grands EDITORIALISTES reconnus dans leur domaine d'expertise. Des grands dossiers, des enquêtes exclusives et des reportages inédits redonnent du SENS à l'actualité et vous permettent de mieux COMPRENDRE le monde actuel.

País:
France
Língua:
French
Editora:
Groupe Express Roularta
Periodicidade:
Weekly
Ler Mais
COMPRAR EDIÇÃO
5,09 €(IVA Incl.)
ASSINATURA
41,52 €(IVA Incl.)
26 Edições

nesta edição

2 minutos
courrier

Impressionné par le nouvel Express Laurent Berraud, Laval (Mayenne) Je ne fais partie de vos lecteurs que depuis votre nouvelleformule en début de cette année, tenté parvotrenouvelle ligne éditoriale. Je suis impressionné par la qualité, la compétence, l’expertise de vos chroniqueurs et, surtout, par la volonté d’expliquer de façon claire un monde complexe et en plein bouleversement. Votre dernier numéro avec le dossierspécialéconomie (L’Expressn° 3604-3605 du 30 juillet) est un modèle du genre. Bravo : continuez ainsi! Nucléaire : les pour… Lucien Heritier, Margency (Val-d’Oise) Le nucléaire n’a pas à faire peur. L’hydrogène constitue l’avenir de nos déplacements individuels et collectifs (avec lapile à combustible) et il faudra en fabriquer d’énormes quantités. Ce n’est pas encore le cas aujourd’hui (trop cher, trop polluant), mais nos bonnes vieilles centrales placées en bord de mer permettront d’y…

1 minutos
suivez l’actualité libanaise sur le site de l’express

« Il n’est plus l’heure d’attendre, mais de transformer la résilience légendaire de ce peuple en combat, tous ensemble, unis dans une insurrection contre l’incurie, l’irresponsabilité et les crimes d’Etat » : c’est le cri de colère que pousse la romancière et poétesse libanaise Hyam Yared sur le site de L’Express. La double explosion qui a ravagé le port de Beyrouth, et a entraîné la mort d’au moins 150 personnes, faisant environ 6 000 blessés et des centaines de milliers de sans-abri, a suscité de nombreuses réactions en France et à l’étranger. Au-delà de l’émotion, le site de L’Express donne également de très nombreuses clefs pour comprendre la situation économique et sociale dans laquelle se trouvait le Liban avant la catastrophe. Ainsi, comme l’explique la chercheuse Agnès Levallois dans un…

2 minutos
quiz politique

1. Que s’est-il passé le 10 janvier 1967 ? ▪ Georges Pompidou indique qu’il sera candidat à l’Elysée si de Gaulle s’en va. ♦ Valéry Giscard d’Estaing lance la campagne de son parti aux législatives en disant « oui mais » à de Gaulle. ● Le général de Gaulle échappe à un attentat au Petit-Clamart. 1. ♦ Valéry Giscard d’Estaing, qui vient de créer son parti, prend ses distances avec le général. Lequel, irrité, lui répondra en conseil des ministres qu’on ne gouverne pas avec des « mais ». 2. Le discours de Valéry Giscard d’Estaing à Verdunsur-le Doubs, le 27 janvier 1978, est resté célèbre. Pourquoi ? ▪ Il annonce que le 8 mai ne sera plus un jour férié, en signe de réconciliation avec l’Allemagne. ♦ Il indique qu’il est prêt à « jeter la rancune…

2 minutos
la france a-t-elle encore un rôle à jouer dans un liban dévasté ?

La visite du président français à Beyrouth a-t-elle précipité la démission du gouvernement libanais, moins d’une semaine après l’explosion qui a dévasté la ville ? Impossible à dire. La population, révoltée par l’incurie du pouvoir, n’avait pas besoin de lavenue d’Emmanuel Macron pour exprimer sa rage après la catastrophe du4 août. Mais cette prompte venue a sansdoute accompagné le mouvement qui a conduit au départ de l’exécutif. En dénonçant la « corruption organisée » de la classe politique et un système qui « n’a plus la confiance » de son peuple; en martelant que l’aide humanitaire ne passerait pas par les mains de la classe dirigeante afin d’éviter tout « détournement », en se mêlant à la population pour écouter sa colère, le chef de l’Etat français a donné plus de…

1 minutos
médecines douces, prix forts

Près de la moitié des Français… Hé oui, selon un sondage CSA Research de 2019, 44 % de nos compatriotes ont eu recours aux médecines douces. Les méthodes alternatives ont le vent en poupe. Et elles séduisent en priorité les femmes, surtout si elles sont aisées (61 % chez les CSP +) ou mères d’un enfant de moins de 10 ans (55 %). On peut toujours se dire que cet engouement pour les compléments alimentaires ou l’acupuncture ne va faire de mal à personne. Sauf que, comme l’explique l’ex-naturopathe Britt Marie Hermes, ces thérapies suscitent des espoirs, demandent du temps et mobilisent beaucoup d’argent, souvent sans le moindre fondement scientifique. Le contraste est saisissant entre, d’un côté, la méfiance que développent de nombreux adeptes de la médecine naturelle vis-à-vis d’une médecine…

2 minutos
les banques européennes à l’épreuve du covid-19

C’était la grande inconnue de ces derniers mois : comment les banques européennes allaient-elles réagir à la crise ? Tout le monde se voulait rassurant. Les établissements ont retenu les leçons de l’épisode des subprimes, entendait-on en substance un centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, écartait l’éventualité du moindre européens étaient « beaucoup plus solides qu’en 2008 ». Mais au milieu de l’été, et après cinq mois de turbulences, la situation apparaît nettement pas des pertes colossales, comme l’espagnole Santander, ou générale, la majorité des banques ont vu leurs marges fondre comme neige au soleil au premier semestre. Le leader européen HSBC a ainsi annoncé une chute de 96 % de ses bénéfices entre avril et juin. Et les résultats du français BNP Paribas, supérieurs aux attentes, ne sauraient masquer la débâcle généralisée.…