EXPLORARBIBLIOTECA
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Notícias & Política
Le PointLe Point

Le Point

20 juin 2019

L'hebdomadaire français d'information de référence.Avec rigueur, conviction et ouverture, Le Point analyse et prolonge en toute indépendance l'actualité politique, économique, sociale et culturelle en France et dans le monde.

País:
France
Língua:
French
Editora:
SEBDO
Ler Maiskeyboard_arrow_down
Nota Économisez 40% sur votre abonnement Zinio avec le code: YES40
COMPRAR EDIÇÃO
4,81 €(IVA Incl.)
ASSINATURA
72,27 €(IVA Incl.)
26 Edições

NESTA EDIÇÃO

access_time4 minutos
faut-il avoir peur d’eurabia, l’europe islamique?

La radicalisation islamique est en marche dans plusieurs secteurs de la société. Peut-on encore l’arrêter? Le sujet est tabou, mais voilà qu’une mission parlementaire d’information dont le rapport est publié ces jours-ci (voir p. 34) a décidé de voir de plus près ce qui se passe dans nos services publics. Gageons que ce ne sera pas triste. A l’image de leurs « élites», les Français ont souvent fini par s’habituer au pire et à laisser pisser le mérinos, expression faisant référence aux conducteurs d’attelage qui, jadis, laissaient leurs animaux faire leurs besoins à l’arrêt. Les plus à plaindre, dans cette histoire, sont les lanceurs d’alerte, qui ont été systématiquement bâillonnés, ostracisés, calomniés. L’islam est-il soluble dans la République? Au début du nouveau millénaire, la grande mode, à la télévision publique, était d’organiser…

access_time2 minutos
c’est à hongkong que se bat la démocratie libérale

Que l’Occident est étrange vu de Hongkong. A qui s’adressait cette foule immense le 16 juin? Au gouvernement local? Evidemment. A celui de Pékin? Certainement. Mais, sans le savoir, elle nous parle aussi… Ils étaient 2 millions – selon les organisateurs – à défiler dans les rues de l’ancienne colonie britannique, qui en compte à peine plus de 7… Le projet de loi qui aurait permis d’extrader quiconque vers la Chine continentale a déclenché une gigantesque colère de la population, déterminée à défendre pied à pied son modèle de démocratie libérale. Celui-là, précisément, qui est de moins en moins soutenu en Occident… Car, chez nous, la perte de confiance dans la démocratie est désormais très bien documentée. Ce phénomène, particulièrement répandu chez les jeunes, et l’idée selon laquelle un «…

access_time3 minutos
le bal musso

Je me suis introduit en catimini dans la Librairie des Abbesses de Marie-Rose Guarniéri (30, rue Yvonne-Le-Tac, Paris 18e). La célèbre libraire, animatrice du prix Wepler depuis 1998, expliquait à une nouvelle employée comment exercer cette profession. J’ai pris le premier Guillaume Musso qui se présentait, c’était le seul: la réédition en Pocket de « Central Park». J’ai payé en vitesse (9,10 euros) et suis sorti sans que Marie-Rose ait levé les yeux et ait surpris ma présence. Je lui ai raconté la scène le lendemain soir à l’hôtel Marcel-Aymé (16, rueTholozé,mêmearrondissement), lors d’une petite fête organisée par Jacques Letertre, le maître des lieux, à l’occasion de la parution d’un plan historique du Montmartre des années 1950, conçu et rédigé par sa collaboratrice Hélène Montjean. Si on donne un jour…

access_time4 minutos
trump et le traquenard iranien

Dès sa prise de pouvoir à Téhéran, en 1979, le haut clergé chiite iranien a désigné l’Amérique comme son ennemi principal. Quarante ans plus tard, l’opposition avec Washington est plus vive que jamais, au point qu’elle menace d’embraser le Golfe, région imbibée de pétrole et hautement inflammable. A l’époque, le président Jimmy Carter se retrouva dans une situation intenable face aux mollahs, qui retinrent 52 Américains en otage à Téhéran pendant 444 jours. Depuis lors, la malédiction de l’impuissance n’a cessé de peser sur la politique iranienne des Etats-Unis. Barack Obama avait cru reprendre la main en signant, en 2015, un accord international qui a gelé le programme nucléaire militaire de la République islamique. Las! Celle-ci a exploité ce moment de détente pour développer ses missiles balistiques, appuyer le régime…

access_time5 minutos
vers une globalisation des populismes

En Asie, Narendra Modi a remporté une victoire sans appel aux législatives de 2019 en attisant le nationalisme hindou contre les 200 millions de musulmans que compte le pays comme contre le Pakistan, où l’aviation indienne a conduit plusieurs raids. De manière symétrique, le Pakistan est dirigé depuis 2018 par Imran Khan, icône du cricket formé aux valeurs libérales à Oxford, qui s’est fait adouber par les islamistes pour conquérir le pouvoir. Aux Philippines, Rodrigo Duterte, qui s’enorgueillit de quelque 5 000 exécutions extrajudiciaires commises par les forces de sécurité au nom de la lutte contre la drogue, a triomphé lors des élections de mi-mandat du 13 mai, qui lui ont permis de prendre le contrôle du Sénat, ultime contre-pouvoir qui échappait à son emprise. Au Moyen-Orient, Recep Tayyip Erdogan enterre…

access_time4 minutos
footballeuses, la loi du marché

Cela change avantageusement: après sept mois de coups de gueule de Maxime Nicolle, les Français vivent désormais au rythme des coups de tête de Wendie Renard, dans ce Mondial féminin qui leur permet en outre de s’initier aux mystères de l’écriture inclusive, avec les tacles des défenseures et les choix judicieux de la sélectionneuse – le mot d’entraîneuse ayant depuis longtemps été banni. Notre pays aimant autant les polémiques que ses footballeur.euse.s, la Coupe du monde en fait naître de nombreuses. C’est d’abord Alain Finkielkraut qui a fait scandale avec sa phrase: « Ce n’est pas comme ça que j’ai envie de voir les femmes », rappelant celle, tout aussi fâcheuse, mais écrite en 1918, du chroniqueur Charles Torquet: « On ne voit pas une jeune fille comme il faut en…

help