EXPLORARBIBLIOTECA
Carros & Motos
Moto Revue

Moto Revue

No. 4106

Témoin, acteur et précurseur, Moto Revue propose tous les mois un savant mélange de l’actualité de la moto : sportive, générale ou matérielle. Mais l’aspect pratique est aussi très présent, avec des astuces techniques pour mieux vivre son quotidien de motard et des conseils d’expérience pour se guider dans les dédales du marché de l’occasion ou dans l’achat de son équipement. Depuis 1913, « MR » décortique, mesure, jauge et compare toutes les nouvelles machines du marché. Tous les styles ont leur place ! Enfin, Moto Revue, c’est le partenaire historique du Bol d’Or, du Supercross de Paris-Bercy et du Guidon d’Or.

País:
France
Língua:
French
Editora:
Editions Lariviere SAS
Periodicidade:
Monthly
Ler Mais
COMPRAR EDIÇÃO
4,69 €(IVA Incl.)
ASSINATURA
44,98 €(IVA Incl.)
12 Edições

nesta edição

3 minutos
édito fêtes nat’

Des 14, jour de notre fête nationale, on en aura compté pas mal pour la moto en ce joli mois de juillet. Et par les temps qui courent, entre un virus accroché à nos basques et une économie globale qui rigole encore à peu près, car maintenue sous perfusion de morphine euphorisante – ou plus exactement « Europhisante » (les euros ont été en effet distribués sans trop compter) –, autant dire qu’on se réjouit des authentiques bonnes nouvelles, surtout quand elles sont d’envergure. La première, elle concerne le marché moto. Si, après deux mois de confinement, personne n’était capable d’imaginer quel scénario – qui de l’optimiste, du pessimiste en passant par le raisonnable ou le frileux – allait se jouer, on se réjouit que ce soit le ticket «…

3 minutos
harley débranche 700 postes

700 postes supprimés dont 500 avant la fin de cette année : c’est ce qu’a annoncé Harley-Davidson courant juillet, par la voix de Jochen Zeitz, le nouveau PDG de la marque. Un chiffre loin d’être négligeable puisque correspondant à un peu plus de 10 % de l’effectif mondial de la marque. Selon Zeitz, cette décision trouve sa place dans la stratégie qu’il met en place depuis deux mois : le plan « Rewire » (recâblage) qui vise à recentrer Harley sur ses fondamentaux (les gros customs et le marché US sur lequel H-D voit son business fondre depuis plusieurs années). Le souci pour Zeitz, c’est que cette nouvelle stratégie, élaborée à rebours de la précédente (la fameuse « More roads to Harley » qui, elle, ouvrait la marque à une…

2 minutos
toujours triple mais plus speed

Quand Triumph va-t-il tourner la page de ce bon vieux 1 050 cm3, certes toujours très sympa sur la Speed Triple, mais lourd, et insuffisamment puissant pour tenir la dragée haute à une concurrence de plus en plus affûtée ? Cette question, que les amateurs les plus sportifs du trois-pattes british se posent depuis plusieurs années, connaît un début de réponse depuis le mois de juillet et la révélation d’un prototype surpris en phase de tests dynamiques. Et cette réponse, c’est vraisemblablement pour bientôt. Très bientôt. Probablement 2021. Pourquoi ? Parce que ce proto de Speed, visiblement abouti en termes de design, arbore un moteur dont les fonderies ne sont pas celles de l’actuel trois-pattes, utilisé par la marque depuis… 2004. Alors, un nouveau 1 000 cm3, plus léger, plus…

2 minutos
la prochaine s 1000 r prend l’air

Après l’hypersportive (S 1000 RR) il y a deux ans et le trail sportivo-routier (S 1000 XR) l’an dernier, nous nous en doutions un peu : le roadster S 1000 R allait forcément évoluer. Et nous avions raison : la confirmation est tombée courant juillet, non pas sous la forme d’un communiqué officiel à en-tête en forme d’hélice bleue et blanche, mais sous celle d’une série de clichés d’un prototype en train de poursuivre des tests dynamiques. Ne jouons pas les naïfs : ces photos « volées » n’ont rien de fortuit. Elles ont très certainement été prises avec la bienveillance de BMW, servant en cela un objectif limpide : montrer que la marque allemande ne s’est pas reposée sur ses lauriers et que l’an prochain, les Ducati Streetfighter V4,…

1 minutos
40 ans de g/s…

Jaune et noir : deux couleurs qui habillent magnifiquement le logo de votre magazine préféré, mais aussi les G/S « 40 years Editions » que BMW commercialisera en 2021. Derrière cette appellation à consonance anglophone, rien d’autre en fait qu’une série spéciale dédiée aux F 750, F 850 et F 850 G/S Adventure et singularisée par son traitement esthétique, censé faire écho aux origines de la dynastie. Mais pourquoi jaune et noir alors que ce coloris n’a été proposé qu’en 1987 ? Pourquoi pas blanc alpin comme l’étaient les R80 G/S en 1980 ? Mystère… En attendant de trouver la réponse à cette épineuse question, on remarquera que la R 1250 G/S n’est étrangement pas concernée par cette série anniversaire. Peut-être parce que le modèle actuel est amené à évoluer…

1 minutos
la monster tombe le treillis

Voilà une nouvelle qui risque de coller de l’urticaire aux ducatistes canal historique : après avoir dit au revoir aux cylindres à ailettes et au refroidissement par air (sauf pour la très sage 797), la Monster s’apprête vraisemblablement à abandonner un autre de ses signes distinctifs : le cadre treillis. Courant juillet, un prototype a en effet été surpris en phase de tests routiers, arborant en lieu et place des habituels tubes d’acier un cadre moulé en alliage d’aluminium. Un élément minimaliste (le twin assumant un rôle porteur) comparable, toutes proportions gardées, à celui qui équipe les surpuissante Panigale et Streetfighter V4. Ce choix de rupture est-il dicté par des impératifs techniques (recherche d’une rigidité accrue) ou simplement esthétiques ? Difficile à dire, même si l’on penche pour la première…