EXPLORARBIBLIOTECA
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Para Homens
Vogue HommesVogue Hommes

Vogue Hommes 26

Le magazine des tendances au masculin pour les hommes de 35 ans passionnés par tout ce qui est à la mode. Le magazine des hommes vu comme nulle part ailleurs.

País:
France
Língua:
French
Editora:
Les Publications Conde Nast SA
Ler Maiskeyboard_arrow_down
Nota Économisez 40% sur votre abonnement Zinio avec le code: BIG40
COMPRAR EDIÇÃO
5,18 €(IVA Incl.)
ASSINATURA
8,30 €(IVA Incl.)
2 Edições

NESTA EDIÇÃO

access_time2 minutos
oliver sonne

— On a découvert son visage placardé sur les murs de Paris au crépuscule de l’été. Des yeux bleu comme des lacs, un nez aquilin, un carré châtain mordoré en bataille ponctué d’un bob en crochet, une androgynie troublante et très dans l’air du temps… Oliver Sonne, dix–sept ans à peine, exhale une photogénie miraculeuse et déjà l’étoffe d’un cover–boy. Vogue Hommes ne s’y est pas trompé en lui offrant sa première couverture sous l’objectif de Inez &Vinoodh. « Les affiches parisiennes auxquelles vous faites allusion sont un grand souvenir, dit Oliver. Il s’agit de la campagne Loewe photographiée par Steven Meisel. C’est un grand honneur pour moi d’avoir pu travailler avec un tel génie. C’est Steven et Jonathan Anderson qui m’ont découvert. » Avant cela, le jour de Noël 2016…

access_time1 minutos
l’audace est une promesse de jeunesse

— Oliver Sonne, dix–sept ans, en couverture de ce numéro, écorce juvénile corsée cuir noir, réminiscence délicate et androgyne d’un Joe Dallesandro, incarne le feu éblouissant de la jeunesse, l’audace flagrante dans l’eau bleue de ses yeux. Jeunesse et audace, deux mots siamois, deux valeurs ultraprisées de la mode, sortes de voeux sacrés proférés depuis les origines. Il n’est qu’à observer. Quelles campagnes de publicité sont les plus marquantes quelle que soit l’époque ? Sans conteste celles qui vendent de la jeunesse ou marquent au fer rouge les esprits d’un message transgressif. Le provocant Calvin Klein au crépuscule des années 1970, Hedi Slimane sous drapeau Saint Laurent, Tom Ford taraudé par le porno chic ou aujourd’hui Alessandro Michele, son barnum fun et post–adolescent chez Gucci. S’il est illusoire d’imaginer figer la…

access_time2 minutos
black power

— En décembre 1964, dans la prestigieuse New York Review of Books, le critique et dramaturge Robert Brustein publie un article au vitriol sur le livre Nothing Personal du photographe Richard Avedon et de l’écrivain James Baldwin. « On est manifestement censé tenir ce volume avec cette inexprimable piété que l’on trouve chez Charlton Heston tenant les dix commandements en papier mâché du péplum biblique de Cecil B. DeMille… » Brustein s’émeut de l’alliance entre le glamour du photographe d’Harper’s Bazaar et l’intellectuel noir devenu un porte–parole emblématique de la lutte pour les droits civiques, duo dont il juge qu’il essaie non de changer le monde mais « de tirer un profit commercial de la croissante atmosphère d’autodépréciation qui s’est emparée des États–Unis ». « Si vous voulez vraiment connaître quelque…

access_time2 minutos
hors la loi

access_time1 minutos
voguehommanies

Spécimens rares — C’est un casse–tête, chaque saison, de mettre la main sur le manteau idéal, original, qui tombe au poil. Sorti du classique modèle en cachemire marine ou anthracite vivement recommandé pour parer à toute faute de goût, force est de constater que le manteau endossable qui allie caractère et fantaisie est plutôt une denrée rare. La rédaction a pourtant repéré six spécimens miraculeux. Une variation ample du trench en cuir moka chez Louis Vuitton, un néoloden d’étudiant déluré camel à col mouton retourné chez Gucci, un imper en toile habilement déstructuré chez Craig Green, une géniale réinvention du ciré chez Calvin Klein, une longue redingote au noir baroque chez Raf Simons et enfin une doudoune XXL rouge laqué chez Moncler, idéale pour camoufler son spleen. Tout comme Tom Tom Ford est d’une précision…

access_time8 minutos
elegant man

VOGUE HOMMES Qu’est–ce que vous connaissiez de Berluti avant d’être approché par la maison ? HAIDER ACKERMANN Les chaussures, rien que les chaussures. Je connaissais aussi un peu l’histoire d’Olga Berluti, qui a chaussé les hommes les plus intrigants, séduisants et excentriques du monde : Warhol, Churchill, Saint Laurent, Cocteau… Elle a toujours été entourée de belles âmes. C’était tout ce que je savais de la maison. Pas grand–chose. En plus de la réputation d’un savoir–faire, d’un artisanat… VH … de patines incroyables. HA Non, je n’étais même pas au courant de ça à ce moment–là ! VH Pendant longtemps, vous avez dit que la mode masculine n’était pas votre sujet. Mais vous vous y êtes mis petit à petit, vous avez lancé une ligne homme et la proposition de Berluti s’est présentée. Un…

help