СТАТЬИБИБЛИОТЕКА
Мода
ELLE France

ELLE France

No. 3905

Depuis plus de soixante ans, chaque semaine, dans ELLE, les femmes s’informent sur l’actualité, les tendances, la mode, la beauté. ELLE est un magazine hebdomadaire qui a le souci de soi et des autres. C’est un magazine féminin où toutes les générations de femmes se retrouvent.

Страна:
France
Язык:
French
Издатель:
Hachette Filipacchi Associes
Периодичность:
Weekly
Читать больше
Специальное предложение: Économisez 40% sur votre abonnement!
ПОДПИСАТЬСЯ
3 563,59 ₽2 138,15 ₽
52 Выпуск(ов)

в этом номере

2 мин.
aux larmes citoyens

Un professeur a été décapité après un cours sur la liberté d’expression. Il faut relire cette phrase, même une semaine plus tard, tant la violence du terrorisme islamiste nous laisse sidérés. Couper la tête. Vouloir trancher ce qui nous permet de penser et transmettre la liberté. Prof d’histoire-géo respectueux et respecté dans un collège des Yvelines, Samuel Paty est tombé pour la France. Assassiné à 47 ans pour avoir enseigné à nos enfants la laïcité, l’esprit critique et la liberté d’expression. Des valeurs républicaines portées haut et fort par l’école. Nos valeurs communes. Les seules qui nous permettent de vivre ensemble, quelles que soient nos origines, nos histoires, nos croyances. Ce crime insupportable marquera-t-il un sursaut collectif ? En attendant, les pensées se bousculent. Une pensée pour les profs en général,…

1 мин.
tout ce qui nous rend heureux cette semaine

1 DU BON PIED On guette les premières lueurs de l’aube, on chausse ces sublimes baskets de la collab Autry x Swildens, et on arpente la ville, en se disant que, malgré tout, la vie est belle. 2 FRIENDS TRIP ALICE CHERON, EXILÉE VOLONTAIRE À FLORENCE, ORGANISE DES SÉJOURS ENTRE FILLES DANS LA CITÉ DES ARTS. ON SE PROJETTE. ANDIAMO ! alidifirenze.fr 3 LUEUR D’ESPOIR Couvre-feu oblige, on se met en mode cocooning à la maison en allumant une jolie bougie Bella Freud. Ça tombe bien, novembre approche, et on aime de plus en plus notre intérieur ! 4 VAGUE DE BONHEUR BESOIN D’IODE ? COMMANDEZ UN SUBLIME PLATEAU DE FRUITS DE MER, EN SOLO OU À PARTAGER ( PAS PLUS DE SIX, ON LE RAPPELLE !), VENU DE DEUX BRASSERIES ICONIQUES PARISIENNES, LA LORRAINE ET LA…

4 мин.
nicolas maury

Votre état d’esprit du jour ? Fracassé. Je suis tombé sur une photo de moi dans un magazine, c’était un autre visage que le mien. La douche écossaise ! 40 ans et je ne me suis pas vu vieillir. Á qui avez-vous pensé ce matin ? À mon amoureux, avec qui je vis une passion fixe et qui me manquait : dans le lit, il y avait un vide. Le défaut que vous préférez chez l’autre ? Sa ressemblance avec moi. Et chez vous ? La manipulation. Je me suis longtemps considéré comme victime, comme pas respecté. Mais avec la maturité, je me rends compte que ce n’est pas si vrai : je me sers de ce sentiment-là pour tordre les situations à mon avantage. Á quoi ne résistez-vous pas ? À me retourner…

4 мин.
« il n’a jamais été aussi risqué de penser »

ELLE. Faut-il, comme cela a été suggéré, montrer les caricatures de « Charlie Hebdo » dans toutes les écoles au retour des vacances scolaires ? CAROLINE FOUREST. J’ai proposé au ministre de l’Éducation nationale que la première journée de classe soit consacrée à un débat autour de ce qui vient de se passer. On ne peut pas faire revenir les élèves comme si de rien n’était. Ce sera aussi l’occasion de revaloriser le rôle des enseignants, de redire combien leur mission est vitale et demande de l’abnégation. J’ai suggéré que cette discussion se fasse autour d’un documentaire : « C’est dur d’être aimé par des cons », de Daniel Leconte, qui revient sur l’affaire des caricatures et le procès intenté à « Charlie Hebdo ». C’est un outil pédagogique très accessible…

4 мин.
le paradoxe du prof

Un petit homme tient sagement une pancarte. Conscient d’attirer les regards, il avance un pied de travers, sans doute un peu gêné. Pourtant la pancarte ne propose qu’un slogan banal en ce jour d’hommage au professeur assassiné : « Je suis Samuel et prof d’H.G. » Arrivé là pour les vacances, je rejoins la foule sur la place emblématique du Havre. Je suis soulagé que l’épouvantable assassinat de Conflans-Sainte-Honorine soulève un mouvement d’indignation. J’espère y trouver du réconfort, tout au moins des raisons de me sentir combatif. Je me prépare à épancher ma colère avec des compagnons de hasard. Et pourtant, c’est le découragement qui me saisit au spectacle de cette population que je trouve, finalement, assez résignée. Serait-ce le souvenir d’avoir pleuré de rage, deux jours plus tôt, à…

2 мин.
que jeunesse s’y fasse ?

ELLE. Fait-on peser trop de responsabilités sur les jeunes ? SERGE HEFEZ. On est dans l’hyper culpabilisation, on dit qu’ils s’agglutinent sur les terrasses, qu’ils ne respectent pas les gestes barrières. C’est très séparatiste, on crée une ligne de césure dans la population autour des gestes de prévention, comme s’il y avait une catégorie qui faisait attention et une autre non. Ce discours-là va peut-être à l’encontre d’une négociation plus raisonnée et raisonnable que l’on pourrait avoir avec les jeunes qui, à 20 ans, ont envie de se côtoyer, de draguer, d’être dans une proximité physique plus grande que les plus âgés, ces derniers ayant moins besoin de s’éprouver dans le contact très direct avec l’autre, mais aussi de se voir dans le regard de l’autre. Pour des jeunes qui se…