GP Racing No. 38

GP Racing est un magazine exclusivement consacré au sport moto sur piste.MotoGP, Moto2, Moto3, Superbike mondial, Supersport mondial, Endurance et toutes les courses mythiques internationales seront traitées, détaillées et analysées. Vous retrouverez également des sujets techniques, des interviews exclusives, des portraits, des résultats et un peu d’histoire. Tout ce qui fait le sel de la compétition moto! Les petits secrets et les coups d’éclat des grands champions, les choix et les objectifs des dirigeants, les espoirs et les réalisations des équipes techniques, GP Racing vous dira tout.

Страна:
France
Язык:
French
Издатель:
Editions Lariviere SAS
Периодичность:
Quarterly
654,50 ₽
2 616,26 ₽
5 Выпуск(ов)

в этом номере

2 мин.
maestro

Il y avait plus percutant comme titre. On aurait pu écrire par exemple: « Ça sent le Roussi! » La punchline aurait été bonne, mordante, très française aussi. Pourquoi française? Parce qu’il est une tradition bien franchouillarde que de se complaire à brûler ses idoles. On accompagne, on célèbre, on encense et puis, quand le sujet de nos adorations brille un peu moins fort, on s’en détourne pour aller chercher de nouveaux rayons. Pas sûr que les symboles principaux que sont le Soleil et la Lune qui accompagnent Valentino Rossi depuis le début de sa carrière, depuis la fin du XXe siècle donc, aient été choisis en pensant à ce moment inéluctable où l’ombre commencerait à s’abattre sur le champion italien. C’est une évidence, en tant que pilote, Rossi est…

f0003-01
1 мин.
grand angle

DOUCHÉ Ça faisait si longtemps, qu’il en avait perdu le goût… L’homme s’habitue à tout, parfois même à ne plus boire. Mais pour Marquez, le manque était trop important. Le sevrage insupportable. C’est en Allemagne, dans son jardin, taillé pour son bras convalescent avec des allées tournant presque toutes à gauche, que l’octuple champion du monde a mis fin à une abstinence longue de 581 jours. VIVAPRILIA! Non, on n’en est pas encore à entonner des Alléluias du côté de Noale, mais la firme italienne peut être fière des progrès réalisés cette saison, progrès qui permettent à son pilote vedette, Aleix Espargaro, de batailler avec les meilleurs. Dommage que son coéquipier Savadori soit un peu en retrait. Mais il se murmure que Maverick Viñales pourrait rejoindre Aprilia en 2022… L’HOMMAGE AU BRAVE Une chape de…

f0006-01
3 мин.
en chiffres

2000 Aleix Espargaro a mis fin, en Allemagne, à 21 ans de disette pour Aprilia en qualification grâce à sa première ligne. Il faut en effet remonter à la pole position de Jeremy McWilliams au Grand Prix d’Australie en 2000 pour trouver une Aprilia en pole position. 85 000 Soit, en euros, le coût maximum réglementaire d’un châssis Moto3 en championnat du monde. 10 Avec la victoire de Toprak Razgatlioglu devant Garrett Gerloff en 2e manche à Donington, Yamaha s’est offert le 10e doublé de son histoire en Mondial Superbike. La marque est également en tête du championnat grâce au pilote turc! 1975 Ducati, Yamaha, KTM et Honda se sont succédé sur la plus haute marche du podium entre les Grands Prix d’Espagne et d’Allemagne. La dernière fois que quatre marques différentes se sont illustrées consécutivement, c’était…

f0012-01
1 мин.
le casque du renouveau

Dire que 2020 fut annus horribilis pour Marc Marquez n’est pas un vain mot. Blessure, convalescence sans fin, retour avorté jusqu’en avril dernier: l’octuple champion du monde avait besoin de retrouver la lumière. Et le Sachsenring, théâtre du Grand Prix d’Allemagne, où le pilote a aligné dix victoires consécutives avant l’édition 2021, était annoncé clairement comme une étape importante dans sa reconstruction. De là l’idée, mise en forme par Davedesigns, d’un hommage aux allures vintage à toutes les gloires des années eighties qui ont porté haut et fort les couleurs de Shoei. On croit y retrouver des clins d’oeil rappelant les décorations des heaumes de Lawson, Gardner ou Rainey. Un design qui a porté chance à l’Espagnol puisqu’ainsi casqué, il a remporté le GP d’Allemagne, sa première victoire depuis celle…

f0013-01
2 мин.
10 choses

1 Né le 24 février 1998 à Sydney, Remy est bien sûr le fils de l’illustre champion du monde 500 cm3 1987, Wayne Gardner. 2 Bien qu’ayant grandi auprès d’une légende des Grands Prix, Remy n’a pas débuté la compétition moto par la vitesse mais par le motocross, l’enduro et le dirt-track. Ce n’est qu’à l’âge de 10 ans qu’il participe à sa première course sur piste à l’invitation de Honda Australia, pour le NS 100 F International Trophy à Albacete. 3 À l’image de Casey Stoner parti s’installer en Angleterre ou de Jack Miller qui vit en Espagne, Remy a lui aussi dû s’expatrier très tôt pour poursuivre ses rêves de carrière internationale. L’Australien a donc immigré en Espagne où il intègre le championnat de Méditerranée en 2011, puis le CEV…

f0016-01
2 мин.
ils ont dit…

« J’aimerais qu’Andrea Dovizioso fasse partie de notre équipe d’une manière ou d’une autre. Quant à Maverick Viñales, nous sommes évidemment intéressés. »Massimo Rivola, PDG d’Aprilia Racing« J’ai été sidéré par le freinage au bout de la ligne droite de Barcelone. Dans un très bon tour, en MotoGP, on va freiner à 200 mètres, alors qu’en F1, on freine à 50 mètres. »Fabio Quartararo« J’aimerais en apprendre plus de la part de Pecco vu sa fluidité dans les virages rapides. Il arrive à être très précis et très coulé pour faire tourner la moto alors que moi, je ne suis pas très bon pour faire ça! Lui, il est vraiment d’un autre niveau. »Jack Miller« Depuis qu’il est arrivé en MotoGP en 2017, Zarco est tellement agressif dans les dépassements……

f0018-01