СТАТЬИБИБЛИОТЕКА
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Искусство и архитектура
L'Officiel ArtL'Officiel Art

L'Officiel Art No. 24

Un voyage contemporain à travers une série de rencontres exceptionnelles se nourrissant d’autres pratiques culturelles (mode, design, architecture, lifestyle, cinéma, musique). L’Officiel Art ouvre ses pages en grand écran aux peintres, sculpteurs, photographes, architectes, designers, vidéastes, performers et à tous ceux qui les accompagnent dans cet élan. L’Art comme un style de vie et la vie comme art de vivre à fond son époque.

Страна:
France
Язык:
French
Издатель:
Les Editions Jalou
Читать большеkeyboard_arrow_down
ПОДПИСАТЬСЯ
1 583,45 ₽
4 Номера(ов)

В ЭТОМ НОМЕРЕ

access_time2 мин.
édito

Juliana Huxtable est un choix qui peut surprendre. Issue d’une scène club a priori retorse à toute institutionnalisation, la poétesse, artiste et DJ sera pourtant omniprésente au cours de l’année 2017, du Moca de Détroit (“Sonic Rebellion, music as resistance”) nouvellement dirigé par Jens Hoffmann à la collection online du Guggenheim. Rien pourtant de si surprenant, quand on observe la part croissante prise ces dernières années par la performance et la thématique de la réinvention de soi. Dessiner les contours d’un personnage multifacette, s’émanciper de tout déterminisme via les terres fertiles de la fiction, tirer ses ressources incantatoires dans l’imaginaire font figure d’actes politiques. Déjà, Bruno Latour avait analysé finement comment un manifeste comme le Cyborg Manifesto de Donna Haraway (1984) anticipait et produisait un répertoire d’actions prodigues pour le…

access_time3 мин.
courants d’art au crillon

Espaces entièrement recomposés, réduction du nombre de chambres pour en majorer la superficie (124 clefs contre 147 auparavant), appel à des artisans d’élite... Il aura fallu quatre années de travaux titanesques pour offrir à cet emblème international du luxe une physionomie pleinement inscrite dans le siècle. A ceux qui regretteront l’ancien bar incrusté de miroirs dessinés par César, on pourra objecter que dura lex sed lex : “notre propos a été de faire vivre la richesse patrimoniale du lieu tout en insufflant une vibrante modernité”, dixit Marc Raffray, directeur général de l’établissement. Cette modernité s’adosse, notamment, à la collaboration d’architectes d’intérieur en vue, dont Chahan Minassian, Tristan Auer et Cyril Vergniol, l’appel à une figure inclassable de la création et du style, Karl Lagerfeld, auteur de deux suites, et à…

access_time2 мин.
sidival fila, moine-artiste

Un long chemin. Spatial et intérieur. C’est celui que Sidival Fila a suivi depuis le Brésil où il est né en 1962. A l’issue d’un cycle d’études dans une école d’art, il se rend en Europe au mitan des années 1980 pour y consolider sa formation. La rencontre avec Rome signera sa transfiguration intime. Il y découvre la foi et entre dans l’ordre des Franciscains. Durant près de vingt ans il délaisse toute pratique artistique, consacrant son énergie au monastère romain auquel il est rattaché, et au soutien à destination des plus démunis. Depuis quelques années, celui qui est aujourd’hui à la tête du monastère, a de nouveau posé son regard sur la toile. Collectant des tissus d’origines très diverses (vêtements liturgiques anciens, étoffes actuelles, tissus du XVIII siècle), qu’il…

access_time1 мин.
palais de tokyo x toguna

La traditionnelle case à palabres des villages dogons prend ici des allures de tribune : le Toguna du Palais de Tokyo a pour vocation de croiser les expertises et les sensibilités de quatorze artisans d’art et artistes. Durant une année, ces créateurs ont travaillé en binôme à l’élaboration de cette nouvelle entité appelée à capter les publics, via une riche programmation de rencontres et conférences, dont l’Atelier des Regardeurs, cycle initié en février 2017 avec pour objectif d’examiner l’histoire de l’art, de la préhistoire à nos jours. Un projet dont on doit la concrétisation au solide soutien financier et à l’apport d’idées de la fondation Bettencourt Schueller, qui marque ici la troisième étape de son partenariat avec le Palais de Tokyo, après les expositions “L’usage des Formes” (2015) et “Double…

access_time1 мин.
fendi x design miami

Tout au long des dix années de sa présence à la foire internationale Design Miami, Fendi a exposé les réalisations d’un vaste panorama de designers aux réalisations iconiques : Nacho Carbonell, Moritz Waldemeyer, Aranda Lasch, Elisa Strozyk et Sebastian Neeb, Studio Formafantasma, Dimore Studio, Maria Pergay... Cette édition 2017 a été confiée à Chiara Andreatti. Formée à l’IED de Milan et à la Domus Academy, la créatrice mêle avec justesse et élégance les identités issues du design industriel et du patrimoine artisanal vénitien. Pour Fendi, elle a travaillé sur l’idée d’un salon composé de dix-sept pièces de mobilier en édition limitée, dont six céramiques et deux tapis en laine naturelle. Velours, bambou, laiton, fer, cuir, parchemin, chanvre figurent parmi les matériaux utilisés par la designer. En outre, elle rend hommage…

access_time1 мин.
19 e prix de la fondation d’entreprise ricard

Au printemps dernier ses imposantes sculptures de métal avaient investi les espaces de la Fondation. Retenue par Anne-Claire Schmitz, Caroline Mesquita s’est trouvée aux côtés de cinq autres nominés (Deborah Bowmann, Pauline Curnier Jardin, Lola Gonzàlez, Thomas Jeppe et Zin Taylor) au sein de l’exposition “Les Bons Sentiments”. L’une des œuvres de Mesquita sera acquise par la Fondation pour être ensuite offerte à son partenaire, le Centre Pompidou. De surcroît, elle bénéficie d’une résidence de deux mois à Los Angeles en 2018, dans le cadre du partenariat avec la Flaxx. 19 Prix de la Fondation d’entreprise Ricard, “Caroline Mesquita”, Fondation d’entreprise Ricard, 12, rue Boissy d’Anglas, 75008 Paris, fondation-entreprise-ricard.com…

help