UTFORSKABIBLIOTEK
Nyheter och politik
Afrique Magazine

Afrique Magazine

June 2020

Afrique Magazine, le mensuel francophone international.

Land:
France
Språk:
French
Utgivare:
AM International SAS
Antal:
Monthly
Läs mer
KÖP NUMMER
43,39 kr(Inkl. moms)
PRENUMERERA
423,78 kr(Inkl. moms)
10 Nummer

i detta nummer

3 min
le contenu est roi

Au moment où vous lirez cet exemplaire, notre nouveau site, afriquemagazine.com, sera en ligne. C’est une étape importante dans notre volonté d’intégrer la chaîne numérique. Et une manière en quelque sorte d’illustrer, aussi, le thème du « monde d’après», qui sert de fil rouge à ce numéro. Un monde d’après marqué par la pandémie du nouveau coronavirus et ses conséquences stupéfiantes. Un monde d’après marqué par l’épuisement de modèles (États-Unis, Chine, Europe, capitalisme financier…) et la montée inexorable d’immenses dangers systémiques (changement climatique, raréfaction des ressources, nouvelles pandémies…). Un monde d’après modelé par cette révolution numérique multiforme, véritable rupture technologique, sensorielle, organisationnelle, deux siècles après les bouleversements de la révolution industrielle… On nous l’a dit et redit, les médias écrits traditionnels, «figés» dans le papier, le physique, seraient les premières victimes…

1 min
l’œil du monde

IL EST RETOURNÉ À LA TERRE et aux arbres. Peter Beard, l’homme de la nature et de l’art total, s’est éteint au cœur d’une forêt de Long Island, en avril dernier. Cet ultime mouvement, absolu et instinctif – de son combat pour la protection de l’environnement à sa propre disparition –, s’érige en symbole, telle une dernière image floutée sur son parcours hors-norme. Les 700 pages de clichés, collages, journaux intimes, collections et textes de l’ouvrage qui lui sont consacrées reviennent sur la vie du photographe aventurier, jet-setteur excessif, écrivain ou encore défenseur de l’environnement et de la cause animale. Un hommage à l’homme multiple qui a fait de son existence sur les continents africain et américain une œuvre d’art prolifique, dédiée aux beautés du monde. Et une ode au…

1 min
le fantôme du capitaine

« NOUS FORMIONS UN DRÔLE DE DUO. Imaginez-vous un type avec des carnets de poésie et une Blanche avec une caméra… » Lucie Viver raconte ainsi son tournage, seule avec le poète burkinabè Bitonkine pour une traversée du Burkina Faso au temps de l’après-Compaoré. En suivant la ligne de chemin de fer de Bobo Dioulasso à Kaya, ils croisent des écoliers, des femmes et des hommes au travail ou en pleins débats politiques (« Ma tête est retournée comme une galette grillée ! »), et souvent affleurent le souvenir du capitaine Sankara, avec l’appui de quelques images d’archives. Même si plus de trente ans après son assassinat, l’homme qui a transformé la Haute-Volta ne se retrouve plus que sur le T-shirt d’un marchand de souvenirs, dans le prénom d’une vendeuse…

1 min
sounds

1 Zenobia Halak Halak, Acid Arab Records Basé à Haïfa, en Israël, ce duo palestinien mixe avec entrain mélodies traditionnelles arabes et électro anglo-saxonne, le tout ponctué de dabke. Empruntant leur nom de scène à une ancienne reine de Palmyre, Nasser Halahlih et Isam Elias ont été repérés et soutenus par le groupe Acid Arab, expert en mélange des genres, qui l’a signé sur son propre label. Excellente idée au vu de l’enthousiasme fédérateur de ce premier album baptisé Halak Halak, « Bienvenue » ! 2 Hanni El Khatib Flight, Innovative Leisure D’origine palestinienne et philippine, ce multi-instrumentiste (et styliste pour des marques de streetwear) est avant tout un grand amoureux de la musique américaine, du blues au hip-hop en passant par la soul et le rock’n’roll. En témoigne son nouvel album, Flight, enregistré avec…

2 min
ça balance pas mal à paname

VOILÀ HOLLYWOOD qui s’encanaille dans le Paris populaire d’aujourd’hui. Damien Chazelle, le réalisateur de La La Land (qui ressuscitait la comédie musicale à Los Angeles) et de First Man (reconstituant la mission Apollo 11) a produit et réalisé les deux premiers épisodes de cette série tournée sur les hauteurs de Belleville. La destinée d’un club de jazz, The Eddy, tenu par un Afro-Américain charismatique joué par André Holland (Moonlight) et un Français d’origine algérienne incarné par Tahar Rahim (qui forme dans la série comme dans la vie un couple solaire avec Leïla Bekhti), menacé par des financiers douteux et les errances dépressives de son copropriétaire américain. Pour les six épisodes restants, Damien Chazelle a laissé la caméra, à raison de deux chacun, à son compatriote Alan Poul (Six Feet Under),…

2 min
etuk ubong l’afrique, ici et maintenant

«QUAND VOUS ÊTES AFRICAIN, vous devez réfléchir sur un passé douloureux, qui fait de notre continent ce qu’il est aujourd’hui. L’Afrique n’est pas encore libérée et doit décoloniser son esprit. Je dois donc chanter aussi bien les problèmes de l’Afrique que sa beauté, ce qu’on peut ressentir à travers mes nouvelles compositions.» Afrobeat, highlife, jazz, rythmiques ekombi… C’est ce que l’on entend tout au long d’Africa Today, qui témoigne de la richesse du parcours d’Etuk Ubong. Né il y a vingt-huit ans au sud du Nigeria mais élevé à Lagos, il a très vite compris où se trouvait son destin: «À partir du jour où je suis monté sur le kiosque pour jouer du tambour conga dans notre église locale, j’ai su que je deviendrais musicien… Ce qui s’est confirmé lorsque…