ZINIO logo
EXPLOREMY LIBRARY
Côté Ouest

Côté Ouest No.152

Du bocage normand aux forêts landaises, de la Pointe du Raz aux rivages du Connemara, Maisons Côté Ouest célèbre l'authentique et explore, pour vous, mille occasions de "vivre l'Ouest".

Read More
Country:
France
Language:
French
Publisher:
Cote Maison SAS
Frequency:
Bimonthly
$8.58
$43.69
6 Issues

in this issue

1 min
les adresses de pernille folcarelli

Pour des légumes, fleurs et graines bio, la boutique à la ferme de l’auteure culinaire et jardinière Camilla Plum à Helsinge. Pour une table dans un bâtiment joliment rénové, le restaurant Kro à Tisvilde. Pour une pause charmante dans cette station de la Riviera danoise, la pension familiale Kilkegaard ou l’hôtel Strand. Pour de la décoration vintage jusqu’au jardin et de l’artisanat local, les concept stores Fortællinger et Esthers Garage. Pour du mobilier et design intérieur notamment nordiques, côté mer encore, la boutique Zachariassen Indretning.…

2 min
sève créative

L’un filme l’autre depuis plus de quinze ans. Dans ses défis les plus audacieux comme dans le quotidien de son atelier, François Royet le cinéaste tente de capter l’élan créatif de Charles Belle le peintre. Le premier, menuisier charpentier du Doubs devenu machiniste, cadreur puis chef-opérateur pour le cinéma, a réalisé des films sur Claude Monet, Gustave Courbet, Jean Daligault, des documentaires sur les exclus, la vie sauvage animalière, la danse contemporaine en maison d’arrêt... avant de se passionner pour l’expression artistique de Charles Belle. Ce fils de boulanger né à Rochejean, élève des Beaux-Arts de Besançon, photographe, professeur d’arts plastiques, dessinateur et peintre prolifique, exposé et collectionné dans le monde entier, François Royet l’observe dans son approche obstinée de l’invisible à travers une fleur, un arbre, un cours d’eau.…

3 min
figures de plages

Élève des Beaux-Arts, Cathy Doutreligne fut directrice artistique dans la publicité, illustratrice pour la presse et l’édition avant de revenir à son essentiel, peindre. « Habiter poétiquement le monde» (Hölderlin) est ce qui la guide. Une fin d’après-midi, sur une plage normande, Cathy Doutreligne fut soudain saisie par la lumière blanche, les contrastes que celle-ci auréolait d’une beauté irréelle. «Elle gommait le paysage, le monde géographique, seules quelques silhouettes ponctuaient l’espacetemps... » La fulgurance de cette vision marqua chez l’artiste une rupture avec ses précédentes natures mortes en ombres et lumières et chargées d’objets. Désormais, plages, places, plaines occuperaient tout son travail. Un retour aux immenses étendues de la Côte d’Opale de sa région d’origine? « Côtes d’Armor, golfe du Morbihan, Cap Ferret... toutes les plages sont des lieux vierges, des…

2 min
du cinéma au textile

Qui ne connaît pas les dessins animés Princesse Mononoké ou Le Voyage de Chihiro de l’artiste nippon, récompensé par un Lion d’Or à la Mostra de Venise et un Oscar d’honneur à Hollywood pour l’ensemble de sa carrière ? La Cité internationale de la tapisserie lance la réalisation d’œuvres monumentales inspirées de son univers narratif et graphique, invitant ainsi à une immersion inédite. En 2017, l’institution avait déjà commandé une tenture-événement, Aubusson tisse Tolkien, composée de treize tapisseries et d’un tapis, d’après des illustrations de l’écrivain britannique. En s’appuyant sur la création contemporaine, ces projets patrimoniaux d’exception visent tout à la fois à pérenniser et à moderniser le savoir-faire séculaire de la tapisserie d’Aubusson, inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité en 2009 par l’Unesco, à toucher un public jeune…

3 min
rêve d’aventure

L’immense ruban vert de la forêt landaise défile, ininterrompu, jusqu’à cette piste dont rien n’indique la destination. Discrète, elle sinue entre pins, ajoncs touffus et chênes-lièges et conduit très lentement et presque tout droit... au paradis ! Soudain, le rideau végétal se déchire et l’Océan surgit. Nous voici sur l’immense dune piquetée d’immortelles, dans un hameau privé jadis parrainé par l’impératrice Eugénie, au pied d’un relais de chasse XIXe , flanqué de sa chapelle et de ses logis. L’image est saisissante dans ses juxtapositions presque irréelles : la nature, la maison de maître de style colonial aux lambris de couleur sable et aux menuiseries rouge sang, et les logis, d’anciennes écuries à la patine grisée par les embruns. L’intérieur est tout aussi renversant dans son alliance parfaite de bois chaleureux,…

3 min
l’art de l’épure

À quelques pas, l’Océan déchaîne ses rouleaux tumultueux pour le bonheur des surfeurs et la Côte d’Argent déroule ses interminables plages sauvages pour le bien-être des promeneurs. Mais au bord du lac d’Hossegor, l’ambiance se fait plus douce, lénifiante même. Le pari de Frédéric Biousse et de Guillaume Foucher, amoureux des lieux remarquables et des belles architectures, fut de réunir les deux atmosphères dans cette adresse mythique qu’ils ont transfigurée en « surf lodge mêlant héritage Art déco et culture californienne des années 1960». Pas besoin d’être surfeur, cependant, pour prendre la vague des Hortensias du Lac, il suffit d’apprécier la simplicité ultra-chic des Hamptons et le style basco-landais, d’aimer la nature, le luxe et la convivialité décontractée. La décoration met en valeur les éléments d’origine, plafonds voûtés dessinant des arches…