EXPLOREMY LIBRARY
Food & Wine
La Revue du Vin de France

La Revue du Vin de France No. 638

Grâce à son savoir-faire et ses experts, La Revue du Vin de France vous apporte une information riche pour connaître, choisir et déguster les bons vins, constituer votre cave et multiplier les plaisirs de la découverte.

Country:
France
Language:
French
Publisher:
Revue du Vin de France
Read More
BUY ISSUE
$10.74
SUBSCRIBE
$92.24
10 Issues

in this issue

3 min.
l’avatar de trop

« Il est temps d’ajouter l’Anpaa à la liste des comités Théodule à supprimer » Le dernier épisode du “Janvier sec” est affligeant. Voilà que l’Anpaa, le Fonds Actions Addictions et une cohorte d’associations hygiénistes financées à 100 % par de l’argent public préconisent une abstinence totale pendant un mois. Pas un verre de vin, pas d’alcool. De l’eau ! Seul Emmanuel Macron a fait capoter cette cabale, interdisant au ministère de la Santé de soutenir cette camarilla prohibitionniste. Le destin du vin français tient-il désormais à un homme ? Combien de temps va-t-on continuer à financer ces censeurs ? Quand va-t-on comprendre que l’Anpaa et ses coreligionnaires sont davantage préoccupés par le décuplement de leurs prébendes que par une quelconque efficacité : plus ils affolent la population, plus ils se distribuent…

4 min.
les mille tourments du vignoble californien

C’est un saut terrifiant, de l’eldorado jusque dans les flammes de l’enfer. Au moment où la Californie vit un extraordinaire boom de l’œnotourisme, rythmé par les dégustations de milliers de passionnés de vin venus chaque week-end de la richissime et voisine San Francisco, voilà que le monde entier, sidéré, a découvert cet automne les images d’une Sonoma Valley en flammes. Quinze mille hectares partis en fumée, des centaines de victimes, plus de 180 000 personnes évacuées et des propriétés viticoles centenaires telle la Soda Rock Winery, à Healdsburg, totalement détruites par les flammes. C’est surtout la confirmation d’un fléau que l’on pensait ne jamais voir un jour : la vigne elle-même peut être frappée par le feu. On a vu en effet des vignes brûler en Californie alors qu’elles sont théoriquement…

3 min.
ils misent sur les cépages modestes

Avez-vous jamais entendu parler de la raisaine, un raisin rare réputé réveiller les papilles ? Goûté l’indiscipliné saint-côme ? Apprécié le parfum d’un vin issu de négret pounjut, cousin méconnu de la négrette ? Tous ces cépages oubliés étaient à la carte d’un événement à haute valeur pédagogique, les Rencontres des cépages modestes qui se tiennent chaque année dans la bonne cité de Saint-Côme-d’Olt, en bordure du Lot, sur le chemin de Compostelle. Pour les amoureux du vin, l’événement est considérable. Le week-end commence par une revigorante paulée au café La Fontaine, au centre du village, dans une salle au parfum de IIIe République. Là, on trinque avec allégresse en découvrant des vins issus de raisins dont on n’avait jamais entendu parler, produits par des hommes et des femmes animés par…

2 min.
les étudiants vont-ils fêter longtemps les climats ?

ÀMeursault, la célèbre Paulée fait des petits ! Le 19 octobre dernier, le silence s’est fait lorsque Thibault Liger-Belair s’est levé pour servir son richebourg 2004 à ses voisins de table. Dans l’ancienne et très noble cuverie du château de Meursault, les chanceux n’étaient pas les bruyants convives de la Paulée mais des étudiants de grandes écoles européennes venus participer au Trophée des Climats. La première édition de ce concours dédié aux vins de Bourgogne a comblé ces têtes bien faites, ravies de déguster de rares bouteilles offertes par des vignerons phares de la Côte d’Or. DES CLIMATS TRÈS DISPUTÉS Il était temps ! Cela fait plus de quinze ans que la Commanderie du Bontemps, confrérie réunissant les propriétés de la Rive gauche du Bordelais, a compris l’intérêt de réunir les dégustateurs…

2 min.
château d’esclans : la soif de rosés de bernard arnault

«Être associé à LVMH est un beau cadeau. Esclans avait un déficit d’image en France mais cela va changer, car chacun sait que Bernard Arnault n’achète pas du flan », se réjouit Clément Malochet, directeur commercial du château d’Esclans. En effet, ce château varois a longtemps divisé en France. Son patron et créateur, Sacha Lichine, fascine autant par son insolent succès qu’il agace par son “arrogance”, celle qui l’a poussé à lancer sa cuvée Garrus, vendue comme le rosé le plus cher du monde : 80 euros la bouteille ! Mais qu’importe. Seuls 5 % de la production sont vendus en France. UNE ÉNORME PERFORMANCE Aux États-Unis en revanche, Esclans jouit d’une belle renommée. À lui seul, le château a conquis outre-Atlantique 20 % des parts de marché de la Provence, toutes…

3 min.
wine paris : la fête autour du vin

«Le choix de Paris est un atout incontestable pour Wine Paris : son accessibilité, son rayonnement culturel et gastronomique à l’international, son art de vivre à la française », se félicite Pascale Ferranti, directrice du salon qui se tiendra dans la capitale du 10 au 12 février. Trois jours pendant lesquels le parc des expositions de la porte de Versailles entend devenir le centre du monde du vin avec plus de 2 200 exposants et 30 000 visiteurs attendus. « Le choix du mois de février est important pour la dimension business de l’événement, ajoute Pascale Ferranti. Les acheteurs français et internationaux dégusteront pour la première fois de l’année le dernier millésime… » LES ACCORDS SUR LE GRILL Le salon sera l’occasion pour tous les acteurs de la filière d’échanger autour de…