EXPLOREMY LIBRARY
Food & Wine
La Revue du Vin de France

La Revue du Vin de France No. 609

Grâce à son savoir-faire et ses experts, La Revue du Vin de France vous apporte une information riche pour connaître, choisir et déguster les bons vins, constituer votre cave et multiplier les plaisirs de la découverte.

Country:
France
Language:
French
Publisher:
Revue du Vin de France
Frequency:
Monthly
Read More
BUY ISSUE
$10.72
SUBSCRIBE
$92.08
10 Issues

in this issue

3 min.
sous la pression des millions

« LES VIGNERONS DE GRANDES APPELLATIONS SONT-ILS CONDAMNÉS À DEVENIR LES EMPLOYÉS DE PUISSANTS INVESTISSEURS ? » L’annonce simultanée de la vente du domaine Bonneau du Martray, perle de la montagne de Corton et la cession probable du Clos Rougeard, emblème de Saumur-Champigny et de la Loire vigneronne, a ébahi la communauté des amateurs. Voici deux très anciennes propriétés familiales dans les rets de grandes fortunes, un magnat de l’immobilier américain déjà propriétaire du club de foot d’Arsenal d’un côté, un ponte du CAC 40 de l’autre. Le rachat du Clos Rougeard par Martin Bouygues a beau ne pas être confirmé – les révélations de La RVF sont venues perturber des discussions très avancées –, l’épisode est riche d’enseignements. De plus en plus de propriétés familiales réputées ont des problèmes de succession.…

9 min.
" il y a une forme d’imposture dans le discours des vignerons “nature”"

SA FICHE D’IDENTITÉ Né le : 4 décembre 1941, à BakersÀeld, au nord de Los Angeles, en Californie. Profession : importateur, distributeur et marchand de grands vins français et italiens aux États-Unis. Signe particulier : il est aussi un écrivain érudit. Ses Aventures sur les routes des vins (Payot et Rivages, 2008) sont un régal. Possède une maison au Beausset, en Provence. Son dernier grand vin dégusté : chambollemusigny 1 cru Les Amoureuses 1989 du domaine Pierre Bertheau. « Je voulais dormir avec cette bouteille ! » La Revue du vin de France : Les grands amateurs et les vignerons français connaissent tous Kermit Lynch, pas le grand public. Pouvez-vous nous présenter vos différentes activités ? Kermit Lynch : Ma vie dans le vin débute en 1972, en tant que caviste à Berkeley, en Californie. Très…

4 min.
clos rougeard et bonneau du martray : raids en série des grands patrons sur le vin

Vingt-quatre heures, les 4 et 5 janvier derniers, séparaient ces deux annonces qui ont secoué le vignoble français. Deux domaines familiaux emblématiques de Loire et de la Bourgogne étaient en train de changer de main, à la surprise générale. Car si depuis des décennies, de grandes fortunes jettent leur dévolu sur des propriétés de renom, ces deux cessions illustrent chacune à leur manière l’accélération de la mondialisation, de la financiarisation du vin, et les problèmes de succession qui en découlent. Amateurs et vignerons choqués Le 4 janvier, nous annoncions en exclusivité sur notre site internet larvf.com le vif intérêt de Martin Bouygues, patron du groupe de BTP éponyme, des téléphones Bouygues, de TF1 et du château Montrose à Saint-Estèphe pour le Clos Rougeard à Saumur-Champigny, propriété de la famille Foucault depuis huit…

2 min.
trou d’air pour les foires aux vins d’automne 2016

«Les chiffres des foires aux vins ? C’est comme dans le magazine Voici, seules 25 % des infos sont vraies ». Cette saillie d’un acheteur de la grande distribution, elle, est authentique. Pas facile, en effet, de tirer le bilan de ces foires aux vins 2016. Cette année, seule l’enseigne Système U s’est fendue d’un communiqué annonçant une hausse de 9 % du chiffre d’affaires. Les autres enseignes ont bizarrement fait l’impasse. « Entre fin août et fin octobre, les ventes de vins ont reculé de 2,6 % en volume et même de 3,6 % pour les vins d’appellation, ce qui est inédit, révèle Sylvie Leboulenger, spécialiste du vin en hypermarchés pour le magazine LSA. C’est ennuyeux car bien qu’elles ne durent que 15 jours en moyenne, les foires aux vins…

1 min.
comment julien brocard a sauvé chablis du goudron

Un beau cadeau de Noël ! « Nous allons pouvoir vraiment profiter de nos vacances », avouait, soulagé, Julien Brocard à Chablis avant les fêtes de fin d’année. La bonne nouvelle ? Les autorités et la société Autoroute Paris-Rhin-Rhône (APRR) renoncent finalement à implanter une centrale “d’enrobage” (production de bitume) en bordure de l’A6, à Saint-Cyr-les-Colons (Yonne), c’est-à-dire à proximité immédiate du vignoble de Chablis. L’affaire, fin 2016, avait ulcéré les vignerons de l’Yonne et suscité une mobilisation animée par le domaine Jean-Marc Brocard et le château de Béru. La production envisagée par ce projet industriel avait de quoi sidérer : 500 tonnes de bitume par heure dans les prochaines 25 années ! « L’image de Chablis qui rayonne dans le monde entier est en danger », écrivait un collectif formé…

3 min.
vente de vins en ligne : les hypers mettent les bouchées doubles

Un dur challenge attend les sites spécialisés de vente de vins tels ventealapropriete.comventealapropriete.com ou millesimes.com, longtemps seuls sur ce business. En effet, la grande distribution s’attaque aux ventes de vins en ligne. Avec un bel appétit, elles chassent les professionnels du secteur capables de booster leurs sites marchands, de valoriser leurs fichiers clients, bref de faire exploser leurs parts de marché sur le Web. C’est ainsi que le géant Carrefour est allé débaucher un virtuose de la vente de vins en ligne chez Millésima, la maison de négoce bordelaise spécialisée dans la vente de grands crus de Bordeaux sur le Net. Carrefour débauche chez Millésima Tout commence en 2015. À l’époque, Carrefour vient de racheter pour moins de 100 000 euros le site grandsvins-prives.com. Un vivier de 33 000 clients… sur le…