EXPLOREMY LIBRARY
Food & Wine
La Revue du Vin de France

La Revue du Vin de France No. 615

Grâce à son savoir-faire et ses experts, La Revue du Vin de France vous apporte une information riche pour connaître, choisir et déguster les bons vins, constituer votre cave et multiplier les plaisirs de la découverte.

Country:
France
Language:
French
Publisher:
Revue du Vin de France
Frequency:
Monthly
Read More
BUY ISSUE
$10.72
SUBSCRIBE
$92.08
10 Issues

in this issue

3 min.
uberiser le vin ?

« PERMETTEZ-MOI DONC DE DÉFENDRE ICI LE CONNAISSEUR, CET ENFANT DE LA CULTURE ET DE L’HUMANITÉ. » Pour l’amateur de vin aussi, les promesses de la révolution digitale sont à la fois fascinantes et effrayantes. Dans ce numéro, le fondateur de l’appli Vivino l’annonce : sa start-up « va démocratiser l’accès au vin » . Heini Zachariassen, informaticien danois de 45 ans installé en Californie, veut que les consommateurs boivent mieux, il promet là encore de « démocratiser » le discours sur la qualité des vins en brisant le monopole des experts, à commencer par Robert Parker. Comment ? En ubérisant la distribution du vin. Avec l’appli Vivino, on flashe sur son smartphone l’étiquette d’une bouteille appréciée, et aussitôt apparaissent les commentaires d’une “communauté” de consommateurs et d’experts. Demain, Vivino permettra d’acheter…

12 min.
"c’est un crève-cœur de voir certains jeunes quitter les aoc "

La Revue du vin de France : Président de l’Inao depuis février, vous êtes d’abord connu dans le vignoble pour votre action à la tête de Marrenon, un groupement de producteurs du Luberon. Pouvez-vous nous présenter cette entreprise ? Jean-Louis Piton : Marrenon réunit 650 familles de vignerons dans sept caves coopératives, toutes installées en vallée du Rhône, entre le nord et le sud du Luberon qui est notre épine dorsale. Au sud de la montagne du Luberon, nous ne produisons que de l’AOC Luberon ; au nord, nous produisons des AOC Luberon et des AOC Ventoux. Au total, Marrenon coiffe une bonne vingtaine de marques. Après avoir longtemps vendu l’ensemble de nos vins à la grande distribution, nous avons décidé, en 2005, de monter en gamme. Nous travaillons désormais aussi…

4 min.
les très riches poursuivent leurs emplettes dans le vignoble

Après le rachat de Neymar et de Mbappé par le PSG dans le football, un autre record est tombé dans le vignoble français. Annoncée fin juillet, au cœur de la torpeur estivale, la vente du château Troplong Mondot, 1 Grand cru classé “B” de Saint-Émilion, au réassureur français Scor pour 220 millions d’euros fixe un nouveau palier dans l’envol des prix des grands châteaux. Ce rachat avait été en réalité acté au lendemain de la mort de Christine Valette, au printemps 2014. Dès cette époque, Scor rachète 20 % du château, et place au poste de président du conseil de surveillance François de Varenne, cadre dirigeant du groupe dirigé par Denis Kessler. Ce n’est qu’en avril dernier que la société de réassurance a levé une option pour racheter les 80 %…

2 min.
les crus vegans, lubie écologiste ou coup marketing ?

On connaissait les vins bio, biodynamiques, les vins “nature”… Voici les vins vegans ou végétaliens ! Il s’agit ici de séduire une nouvelle vague de clients qui émerge aux États-Unis mais aussi en Inde, et dont les principes de vie décoiffent : ils ne portent ni cuir ni laine sur leur peau et dans leur régime rejettent toute viande, lait, œufs. Ils s’émeuvent même à l’idée que dans leur verre de vin subsistent des traces de produits d’origine animale. Eh oui ! Ayant découvert que du blanc d’œuf ou de la colle de poisson sont utilisés pour filtrer certains vins, ou que la caséine, issue du lait, permet de lutter contre l’oxydation de certains crus, ils menaçaient de ne plus boire une goutte du divin nectar. Les micro-algues à la rescousse Des…

2 min.
des bordeaux griffés vuitton !

Arrière-arrière-petit-fils de Louis Vuitton, ancien conseiller financier du groupe Edmond de Rothschild, le discret François-Louis Vuitton, 62 ans, sillonne depuis trente-cinq ans les crus, classés ou non, de Bordeaux. Établi sur le bassin d’Arcachon, il a tissé des relations solides avec de nombreux propriétaires, en particulier Olivier Bernard (Domaine de Chevalier) et Patrick Bouey (Maison Bouey). Sa cave étant fort bien pourvue, François-Louis Vuitton n’a cessé d’offrir à ses amis et relations de nobles bouteilles. Mais ce qui demeurait un hobby est désormais devenu une petite affaire. Grâce à ses relations avec LVMH, il a en effet obtenu la possibilité de commercialiser sa collection de belles étiquettes bordelaises sous la mention “Collection personnelle Mr François-L Vuitton” : autrement dit une extension raisonnée du domaine de la marque mondiale. L’accord a été validé…

5 min.
les grappillés

Bordeaux : des châteaux chinois abandonnés ! Deux propriétés viticoles du Médoc battant pavillon chinois depuis 2014, châteaux Clos des Quatre Vents, 7 ha, à Margaux, et château Bonneau, 21 ha, à Avensan, sont littéralement abandonnées par leur propriétaire chinois, le groupe Liaoning Energy Investment. Salaires versés en retard, investissements stoppés. Une partie du personnel a décidé de s’en remettre aux Prud’hommes. À Gaillac, un label bio encore plus sévère L’association de vignerons Terres de Gaillac (parmi lesquels les domaines Plageoles, Issaly, Brin, Causse Marine…) fait un pied de nez à l’appellation Gaillac et crée un nouveau cahier des charges, plus restrictif. Au programme : certification bio, mise en avant des cépages locaux, vendanges manuelles, levures indigènes, etc. 22 domaines sont impliqués dans le projet. Saumur : 50 millions dans l’œnotourisme à Parnay À Saumur,…